Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Ruines médiévales du Castellu d'UrnucciuLa vire du Castellu d'Urnucciu est à peu près l'équivalent dans la région de Bavella de la vire du Capu Tafonatu dans le Niolu ! Vire étroite, parois vertigineuses, vues plongeantes magnifiques sur le spectaculaire canyon de la Vacca, sommet accessible avec escalade facile, ... Evidemment, l'ambiance n'est pas la même, à 600m d'altitude au milieu des pins et du maquis de Bavedda, qu'à 2300m, entouré des cîmes rocheuses des plus hauts sommets de Corse.
Couplé avec la visite du sommet de l'autre aiguille d'Urnucciu, le Castellucciu, ce parcours permet une boucle de 3 heures du plus haut intérêt !

La région : Bavella/U Spidali

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Laricio vers la Croix de Leccia
Aiguille d'Urnucciu

Paysages de Bavella

C'est essentiellement Bavedda qui va être décrit dans cette partie pour la bonne et simple raison que je connais encore peu la région d'U Spidali (Ospedale), aussi bien pour l'escalade que pour la randonnée : pour le moment, deux randonnées sont décrites dans cette région (Punta di Quercitella, Punta di u Diamante) et je laisserai donc le soin aux visiteurs de trouver par eux-mêmes comment aller jeter un coup d'oeil à la Piscia di Ghjallu, célèbre cascade et randonnée de l'Ospedale, dont le départ a été déplacé en 2010 plus loin sur la route D368 vers le col d'Illarata au point IGN 926 (en tout cas, ils ne risquent pas de se tromper de parking en été !). Bavella, c'est bien entendu le célèbre massif des aiguilles, mais ne pas oublier la région de l'Alta Rocca qui lui est rattachée et qui, en ce qui concerne la randonnée, offre aussi des perspectives très intéressantes autour de ses gros bourgs, Levie, Quenza et Zonza. Bien sûr, Bavedda en reste le joyau malgré son altitude notablement plus basse que dans les montagnes du Centre et du Nord de l'île : ses aiguilles au granit orangé découpées en formes Punta Velacu fantastiques, ses paysages lumineux mêlant le vert des forêts de laricios, le rose des porphyres et le bleu de la mer proche et du ciel et la sauvagerie de ses sites dès que l'on sort des routes, ne peuvent laisser les visiteurs indifférents. L'eau n'y est pas absente, sauf sous forme de lacs que l'on ne trouve pas dans le massif, car elle est abondante et parfois meurtrière à travers ses grands torrents qui pourfendent le massif en y découpant les plus grands et plus sublimes ravins de la Corse : Pulischellu, Purcaraccia, Fiumiceddi, Frassicia, Ferriate, Ghjallicu, Vacca, ... La randonnée peut y être pratiquée sous toutes ses formes, depuis la forme traditionnelle sur sentier, sans autre effort à faire qu'à ouvrir les yeux pour découvrir les merveilles locales, jusqu'à la forme corse la plus achevée, n'ayant plus qu'un lointain rapport avec la randonnée pédestre et nécessitant des capacités d'orientation, d'escalade et même de natation pour pouvoir progresser à allure décente.
Les parcours de randonnée présentés dans le cadre de cette région permettent une visite quasi-complète de toutes les crêtes sommitales de Bavedda : ne pas se méprendre, il y a bien autre chose à faire dans ce massif entre 350 et 1899m et pas seulement des crêtes (Cf. Section Ravinisme Bavedda, par exemple) !!

Castellu et Castellucciu d'Urnucciu (10/2009) :

Début de la vire du Castellu
Abri-bergerie en début de vire du Castellu

Début de la vire du Castellu

Chemin de ronde du Castellu : versant W
Chemin de ronde du Castellu : versant W

Chemin de ronde du Castellu : versant W

Départ de la Vacca (et du Grand ravin N des Ferriate) depuis le chemin de ronde du Castellu

Vue vertigineuse sur la Vacca

Chemin de ronde du Castellu : versant S
Chemin de ronde du Castellu : versant S

Chemin de ronde du Castellu : versant S

Visite du 2ème étage des ruines médiévales du Castellu

Ruines médiévales du Castellu : 2ème étage

Visite du 3ème étage des ruines médiévales du Castellu

Ruines médiévales du Castellu : 3ème étage

Vire du Castellu : les ruines médiévales et leurs 3 étages depuis la vire

Les 3 étages des ruines médiévales du Castellu

Le Castellucciu d'Urnucciu et son couloir de montée face N

Castellucciu d'Urnucciu
face N

Sommet du Castellucciu : la Vacca avec ses biefs finaux

Sommet du Castellucciu
avec vue sur la Vacca

• Accès : Départ par le sentier d'accès au canyon de la Vacca. Via Solenzara et la D268 qui monte au col, après Bocca di Larone, atteindre un vaste parking sur la gauche de la route, Grand Couloir N des Ferriate depuis le sentier de la Vacca 200m après un virage en épingle à cheveux sur la droite, et s'y garer. Revenir au virage et prendre le sentier dans l'épingle partant d'abord vers le SE puis vers l'W en légère montée au départ. Laisser une ligne de sentier descendant raide sur la droite (fausse piste de descente) pour continuer en ligne de niveau, puis en descente, jusqu'à un replat en vue du Castellu d'Urnucciu (Bocca Ornella - 524m - 30mn). A droite, la branche de descente (raide) jusqu'au départ du canyon. A gauche, deux branches avec sentier de retour du canyon (branche principale) et sentier de visite du Castellu (branche secondaire sur la droite).

• Dénivelé : depuis la D268, 360m environ de dénivellation positive et négative pour l'ensemble de la boucle, entre 418m et 611m (pour le sommet du Castellu).

• Itinéraire :

  • Tour de la vire du Castellu (+ sommet éventuel) :
    De Bocca Ornella, prendre le sentier du Castellu en laissant à gauche la branche vers Castellucciu/retour Vacca. Il mène de G à D au début de la vire du Castellu, marqué par un abri sous roche. La vire ne pose aucun problème d'itinéraire.
    Sur le chemin de ronde du Castellu : versant W Elle commence par le versant W sur une partie peu vertigineuse et assez végétale où la seule difficulté est l'escalade d'un mur de soutènement pour traverser entre deux niveaux de la vire. En longeant la paroi, on arrive ainsi à une arête que l'on contourne pour passer en versant S.
    On domine alors les gorges de la Vacca et la vire devient nettement plus vertigineuse... Seul obstacle sur ce versant, mais assez délicat (surtout dans l'autre sens), le franchissement d'un effondrement de la vire qui demande un pas d'escalade, dorénavant assisté par un piton planté pour assurer la partie exposée. La vire continue ensuite jusqu'au versant W où une zone de faiblesse de la paroi, avant l'arête, permet de gagner le sommet (pas d'escalade de II+, corde utile à la descente).
    C'est le versant E du Castellu qui abrite les ruines fortifiées médiévales du seigneur du XIVème siècle, Arrigo della Rocca, dans une zone de surplombs creusés par des tafonis gigantesques ! Elles sont étagées sur trois niveaux que vous pouvez éventuellement tous visiter si vous avez le pied alpin (pas de II - corde fixe au dernier étage en 10/2009).
    La suite de la vire n'est plus qu'une formalité pour retrouver un bon sentier de descente qui ramène à Bocca Ornella (524m - 1h pour le tour du Castellu).
  • Sommet du Castellucciu :
    De Bocca Ornella, prendre le sentier de retour de la Vacca vers la G (SE) et, quelques mètres plus loin, le sentier du Castellucciu à G (E - pas très visible selon l'état de la végétation). Après un passage en ligne de niveau vers l'E, Sommet du Castellucciu le sentier oblique au SE et bute sur la face N du Castellucciu qu'il remonte par une vire oblique de D à G jusqu'à contourner son versant E et mener au sommet.
    Descente par le même chemin pour boucler cette partie en environ 1h.

• Retour : Depuis Bocca Ornella, par le chemin de l'aller jusqu'au parking de la Vacca (30mn). Ensemble du trajet avec les deux aiguilles d'Urbucciu en environ 3h.

• Intérêt : Itinéraire court mais méritant le détour que cette visite des deux aiguilles d'Urnucciu avec un parcours très varié (sommet, vire, col, montées, descentes, escalades, ...) et l'originalité apportée par la visite des ruines incroyablement nichées en ces lieux. Le "chemin de ronde" du Catellu est assurément un morceau de choix, au même titre que les vires du Tafonatu, avec un sommet accessible au randonneur et un ensemble de vues spectaculaires sur la Vacca, les Ferriate et le secteur Pulischellu - Purcaraccia.
Visite du départ de la Vacca : la vasque olympique La visite du départ du canyon de la Vacca, beaucoup plus fréquentée que les aiguilles en été, peut complèter agréablement cette balade en permettant un rafraîchissement dans les eaux du ruisseau dans le cadre de paysages extraordinaires (Aller-retour par le sentier de descente de la Vacca en 1h).

Les ruines de Castellu d'Urnucciu : Corse-matin 24-08-2009 En complément, ci-joint petit article trouvé sur Corse matin du 24-08-09 sur les ruines du Castellu d'Urnucciu... Merci pour le GUIDE !

Carte de Bavella - région des aiguilles d'Urnucciu et canyon de la VaccaConsultez la carte ci-contre pour plus de détails sur ce secteur de Bavella et le parcours décrit ci-dessus.

Diaporama "Castellu et Castelluciu d'Urnucciu"


Commentaires   

Xavier QUIHILLIRY
# Xavier QUIHILLIRY 22-09-2020 19:32
Bonjour,
Quand vous dites escalade, faut il cordes ou pas besoins ? merci
Répondre
PhE
# PhE 22-09-2020 22:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Xavier QUIHILLIRY :
Bonjour,
Quand vous dites escalade, faut il cordes ou pas besoins ? merci

Non, la corde n'est pas nécessaire et serait même inefficace (traversée) pour le pas d'escalade avec le piton : il suffit de s'en servir comme point d'appui.
Par contre, la corde peut être utile et recommandée pour le sommet pour assister un co-équipier ou pour la descente !
Répondre

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.


A Filetta - U casticu

Webcam Portivechju

Météo Corse

Bibliographie Randonnée

Les 50 plus belles balades familiales et faciles de Corse - GP. Quilici & Martial Lacroix
Les 50 plus belles balades familiales et faciles de Corse - GP. Quilici & Martial Lacroix

Les 50 plus belles balades familiales et faciles de Corse - GP. Quilici & Martial Lacroix : un guide petit format poche qui se partage entre 25 randonnées pour la Corse du Sud et 25 autres pour la Haute Corse. Les itinéraires proposés comportent des cartes de randonnées précises, des informations, des conseils et des petits plus. Une bonne partie de ces parcours correspond à des randonnées déjà bien connues, mais nos deux guides arrivent tout de même à nous proposer des itinéraires originaux, même sur ce créneau des randos familiales archi-rebattu ! En tout cas, cela nous change bien du GR20...
Paru en janvier 2016 au prix public de 14,90 € aux Editions Clémentine à Porto-Vecchio.

Guide Glénat Multi-Evasion Corse-du-Sud - Charles Pujos & Philippe Evrard
Guide Glénat Multi-Evasion Corse-du-Sud - Charles Pujos & Philippe Evrard

Guide Glénat Multi-Evasion Corse-du-Sud - Charles Pujos & Philippe Evrard : rappelez-vous les deux guides IGN de la collection Libris des Editions Glénat parus en 2002 sur Haute-Corse et Corse-du-Sud, et bien ce guide de Charles Pujos et Philippe Evrard en est la reprise pour la Corse-du-Sud avec la mise à jour de 48 parcours précédents, le rajout de 7 parcours principaux (55 en tout) et de nombreuses variantes et suggestions portant à plus de 110 itinéraires ce qui est présenté dans ce guide. Conçu et rédigé par deux spécialistes "incontestés" de la question !
Difficile, quand on a participé à la rédaction de ce guide, de le critiquer, mais, personnellement, j'aime bien cette formule faite autour d'un itinéraire principal relativement facile de randonnée à pied ou VTT et de suggestions diverses autour, certaines étant particulièrement corsées avec aventures et escalades à la clé... Dans celui de la Corse-du-Sud, vous trouverez quelques nouveautés peu ou jamais décrites : la mine de fer de Pulellu (crêtes de Marignana), les pozzines du Giavingiolu (Cuscionu), le col de Fumicosa (Bavella) et pour la 1ère fois un parcours du Haut-Cavu, le ruisseau de Sainte-Lucie...
A paraître à compter du 23 avril 2014.

Guide Glénat Multi-Evasion Haute-Corse - Charles Pujos & Philippe Evrard
Guide Glénat Multi-Evasion Haute-Corse - Charles Pujos & Philippe Evrard

Guide Glénat Multi-Evasion Haute-Corse - Charles Pujos & Philippe Evrard : reprise du guide IGN de la collection Libris des Editions Glénat parus en 2002 sur la Haute-Corse, ce guide de Charles Pujos et Philippe Evrard en est la reprise avec la mise à jour de 50 parcours précédents, le rajout de 5 parcours principaux (55 en tout) et de nombreuses variantes et suggestions portant à plus de 110 itinéraires ce qui est présenté dans ce guide. Conçu et rédigé par deux spécialistes "incontestés" de la question !
Comme pour le précédent de la Corse-du-Sud, dans celui de la Haute-Corse, vous trouverez quelques nouveautés peu ou jamais décrites : la cima di e Folliccie (Cap Corse), le vallon de Pittinaghia et le Ceppu (Bonifatu), le monte Saltare en parcours principal (Filosorma), le cirque de Trimbullacciu (Ascu)...
A paraître à compter du 23 avril 2014.

Livre Promenades en Corse_6-Histoire
Livre Promenades en Corse_5-Pas-A-Pas
Livre Promenades en Corse_4-Rivages-Sommets
Livre Promenades en Corse_3-Panoramas
Livre Promenades en Corse_2-Patrimoine
Livre Promenades en Corse_1-Nature

Une série de 6 petits livres édités chez Albiana entre juillet 2008 et juin 2010 et conçus et rédigés par Alain Gauthier. Elle constitue une petite collection pratique (on peut les emporter dans le sac), simple et précise, pour découvrir la Corse de manière originale en 6 thèmes explorés au travers de 25 à 50 balades ou randonnées spécifiques.
- A la découverte de la Nature : 25 balades familiales.
- A la découverte du Patrimoine : 25 balades familiales.
- A la découverte des plus Beaux Panoramas : 25 balades familiales.
- A la découverte des plus Beaux Rivages et Sommets : 32 randonnées.
- A la découverte de la Corse Pas à Pas : 52 itinéraires pas à pas.
- A la découverte de la Corse historique : 30 balades et randonnées accompagnées pour les "juniors".

Corse des sommets - Alain Gauthier & I Giranduloni

Corse des sommets - Alain Gauthier & I Giranduloni : un livre de courses sur les sommets de plus de 2000 m avec 117 sommets décrits en 42 randonnées par 6 copains qui ont systématiquement atteint les sommets en question. Beaucoup de ces sommets offrent des randonnées intéressantes et peu connues.

Topo Escalade-Rando-Canyon Bavedda - JL. Fenouil & JP. Quilici

Topo Escalade-Rando-Canyon Bavedda de Jean-Louis Fenouil et Jean-Paul Quilici : Escalade Bavedda, aiguilles entre ciel et torrents : grimpe - rando - canyon, voici le titre de ce nouvel ouvrage sur Bavella, accouché par deux des plus fins connaisseurs du massif comme la somme de tout ce qu'il y a à connaître sur la région dans le domaine des activités nature ! 340 voies d'escalade sur 20 secteurs (dont 40 voies nouvelles), 26 randonnées, 4 canyons, 70 aquarelles de Jean-Louis Fenouil, 80 histoires et anecdotes, 130 photos, 6 cartes... Ces chiffres donnent bien l'idée que ce "topo" tranche avec les précédents en matière d'accumulation d'informations, de style (aquarelles, anecdotes, ...) et de qualité. Le travail très documenté des deux compères fait de cet ouvrage la nouvelle bible des aficionados du massif (après "Corse sauvage" bien sûr !) et, dans le même temps, est à même d'attirer de nouveaux pratiquants tant ce secteur d'aventures est mis en valeurs par les nombreuses anecdotes qui sont relatées et les aquarelles de Jean-Louis qui nous changent agréablement des descriptions d'itinéraires de voies d'escalade sur photos ou schémas...
Paru en septembre 2010 aux Editions VTOPO.

Corse insolite - C. Pujos

Corse insolite - Charles Pujos : encore un magnifique ouvrage de Charles Pujos que l'on n'a plus besoin de présenter comme explorateur infatigable de la Corse et comme découvreur de sites et itinéraires complètement originaux et en dehors des sentiers battus. Ce beau livre fait découvir tout un ensemble de trésors curieux et peu connus à travers la région, depuis l'ours de Tana di l'Orsu à l'aiguille de la Spusata, en passant par les "Mains d'or" du Monte d'Oru, etc... Charles a vraiment l'art d'entraîner les amoureux de la Corse dans des coins extraordinaires et peu fréquentés, et tout cela à travers une description elliptique des accès et des parcours, des variantes, ... qui ne peuvent qu'enchanter ceux qui ont tendance à aimer la découverte et l'exploration. Je ne peux que recommander ce magnifique ouvrage, d'autant que le site "Corse sauvage" y est plusieurs fois cité et mis en avant par l'auteur !

Corse, les plus beaux treks - Charles Pujos

Corse, les plus beaux treks - Charles Pujos : le dernier ouvrage de cet auteur prolifique sur les sujets touchant la Corse profonde. Il décrit un ensemble de circuits de trekking, en détaillant les plus beaux parmi les quatre grandes catégories corses : le GR 20, les Mare e Mare et Mare e Monti, les boucles et traversées originales et enfin une "haute route Corse", version insulaire de la haute route pyrénéenne. Cela donne 20 itinéraires et 150 étapes, résultats de vingt ans de repérages, tous les sentiers et toutes les étapes décrites ayant été parcourus par Charles, souvent à plusieurs reprises. Pour chaque trek, on trouvera un descriptif précis de l'itinéraire, étape par étape, une carte schématique, des informations détaillées sur le balisage, la durée, le dénivelé, la difficulté, les références des cartes existantes sur le secteur et les hébergements par étape.

Randonnées pour tous en Corse - Charles Pujos

Randonnées pour tous en Corse - Charles Pujos : petit guide broché de 2003 pour des randonnées de la journée en Corse. Soit en montagne, vers des cascades et des lacs, sur de grands sommets, dans des gorges, ou encore le long de canyons secrets, soit dans des randonnées littorales, près du Lion de Roccapina, au-dessus du golfe de Porto, dans le désert des Agriates, ou encore sur le Cap Corse qui reste l'un des sites les mieux préservés.

Guide des Merveilles de la Nature - Corse - F. Roger & F. Milochau

Guide des Merveilles de la Nature en Corse - Frédéric Roger & Fabrice Milochau : ce guide vous fait découvrir les merveilles de la nature corse, ... roches, tafoni, lacs, pozzines, cascades, gorges ou plages paradisiaques, à travers des randonnées accessibles à tous. Beaucoup d'informations annexes à la randonnée (formation des sites, localisation, histoire des lieux, etc... Malheureusement, évidemment, on y retrouve les lieux communs des beaux sites corses ! Mais cela est fait d'une telle manière qu'on a l'impression d'apprendre encore quelque chose sur ces sites tant vantés et décrits...

La Corse des montagnes- Charles Pujos

La Corse des Montagnes - Charles Pujos : un complément récent (2005) à l'ouvrage précédent complétant la randonnée en Corse, avec des photos grandioses et un choix de courses offrant aussi au promeneur curieux des secrets bien gardés et des images clandestines.

Corse, paradis de la randonnée - Denis Allemand/Martial Lacroix - 2004

Corse, paradis de la randonnée par Denis Allemand et Martial Lacroix aux éditions DCL : une sélection de 45 balades familiales et de 5 randos hivernales de niveaux assez faciles et en toutes régions de l'île réalisée par deux grimpeurs. Un peu décevant pour le randonneur sportif, car il devient difficile de sortir des randonnées originales à ce niveau (facile, donc impliquant sentier ou orientation simple), ce livre comporte tout de même quelques sorties originales dont les courses hivernales. De magnifiques illustrations en général et des commentaires assez complets sur l'environnement de chacune des courses !

PNRC - 120 randonnées et balades - A. Gauthier

PNRC - 120 randonnées et balades - Alain. Gauthier : un excellent petit guide du Parc Régional avec 52 randonnées principales et de nombreuses variantes, présentées par l'un des meilleurs connaisseurs de la Corse profonde, le géologue - randonneur Alain Gauthier. Présentation très pratique et détaillée, cartes des itinéraires, photos magnifiques, format permettant de l'emporter aisément, parcours plutôt peu connus et en dehors des itinéraires habituellement présentés par les guides sur la Corse, introduction complète sur les particularités de la randonnée insulaire,... tels sont les avantages de cet ouvrage à déguster sans modération !

Sentiers de Corse - Laurent Chabot

Sentiers de Corse par Laurent Chabot chez Edisud: un guide de 43 randonnées pédestres en Corse sur 9 secteurs de l'île. Très classique, très complet, très détaillé, avec beaucoup de commentaires sur le patrimoine et la culture.

Tours genoises Haute Corse - PNRC

Tours genoises Haute Corse par le PNRC : un guide des tours génoises en Haute Corse comportant 50 balades familiales permettant de les visiter. Des randonnées originales avec un objectif culturel et un guide très détaillé, très complet et très intéressant.

Tours genoises Corse du Sud - PNRC

Tours genoises Corse du Sud par le PNRC : un guide des tours génoises en Corse du Sud comportant 40 balades familiales permettant de les visiter. Des randonnées originales avec un objectif culturel et un guide très détaillé, très complet et très intéressant.

Les plus belles randonnées de Corse - Charles Pujos

Les plus belles randonnées de Corse - Charles Pujos : un ouvrage magnifique et diversifié (littoral, cascades, lacs, sommets, ravins, canyons) sur la randonnée en Corse, avec un ensemble de randonnées classiques abordées sous l'angle de la curiosité, mais aussi tout un ensemble de randonnées originales et peu connues, avec des infos que l'on trouve en lisant entre les lignes et que l'on complète par de l'imagination et de la recherche.

Corse des sommets - Alain Gauthier/I Girulandoni

Guide des sommets corses par Alain Gauthier et I Girulandoni avec le PNRC: un guide des sommets corses et de leurs ascensions décrivant 42 randonnées comportant l'ascension d'un sommet corse de plus de 2000 m. Alain Gauthier est un géologue spécialiste de l'île, tandis que I Girulandoni est le nom d'un groupe de randonneurs corses qui s'est donné pour objectif de faire l'ascension de tous les sommets importants de la Corse.

Guide PNRC Monte d'Oru - Uriente

Guide PNRC Monte d'Oru - Uriente par le PNRC (Alain Gauthier) : un guide complet sportif sur les massifs du Monte d'Oru et de l'Uriente comportant des descriptions de randonnée et de courses sportives. Accompagnement culturel complet (géographie, géologie, faune, flore), beaucoup de courses originales, et, comme toujours avec Alain Gauthier, respect d'une toponymie corse stricte (Merci Alain !).

Guide PNRC Monte Rinosu

Guide PNRC Monte Rinosu par le PNRC (Alain Gauthier) : un guide complet sportif sur le massif du Monte Rinosu comportant des descriptions de randonnée et de courses sportives. Accompagnement culturel complet (géographie, géologie, faune, flore), beaucoup de courses originales, et, comme toujours avec Alain Gauthier, respect d'une toponymie corse stricte (Merci Alain !).

Guide PNRC Tavignanu-Restonica

Guide PNRC Tavignanu - Restonica par le PNRC (Alain Gauthier) : un guide complet sportif sur les vallées du Tavignanu et de la Restonica comportant des descriptions de randonnée et de courses sportives. Accompagnement culturel complet (géographie, géologie, faune, flore), beaucoup de courses originales, et, comme toujours avec Alain Gauthier, respect d'une toponymie corse stricte (Merci Alain !).

Guide IGN Coscionu-Bavedda

Guide PNRC Coscionu - Bavedda par le PNRC (Alain Gauthier et Jean-Paul Quilici) : un guide complet sportif sur les régions Coscionu et Bavella comportant des descriptions de randonnées et de courses sportives. Pas mal d'accompagnement culturel et quelques perles originales.

Guide vert IGN 1995

Guide IGN 1995 par l'IGN : un guide complet sur la Corse sportive comportant des descriptions de courses et randonnées par région. Une présentation très intéressante à la fois par région et par activité sportive. Ce guide a été une révolution en 1995, en renouvelant le style de description des activités nature en Corse, limité à de simples parcours archi-rabâchées. Il abordait l'escalade (seuls quelques topos très localisés existaient), le canyoning (rien n'existait), la randonnée d'exploration avec des variantes pour les curieux, le VTT, le kayak de mer, la randonnée équestre, le parapente, le ski de rando, ... Bref une mine de nouvelles infos et ma bible pendant des années ensuite !

Montagnes de la Corse - Quilici/Thibaudeau

Montagnes de la Corse par Quilici/Thibaudeau/Pennequin : un livre de randonnée sur les sommets corses réalisé par des spécialistes avec beaucoup de courses de type ravinisme, mais aussi de la randonnée classique.

Montagne Corse - CRDP

Montagne Corse par le Centre Régional de Documentation de Corse : un guide de découverte du milieu naturel de la montagne insulaire avec sa diversité de paysages, des éléments de météorologie, des données géologiques et des informations sur la flore et la faune.

Les ponts de Corse - Jean-Marie Homet

Les ponts de Corse par Jean-Marie Homet chez La marge Edition : un ouvrage original sur les ponts en Corse comportant des descriptions des 3 types de ponts insulaires (génois, à piles et d'ingénieurs) qui peuvent être aisément pris comme buts de courses et randonnées dans les régions où ces ponts sont localisés.

La Corse, les 100 plus belles - Agresti/Quilici

La Corse, les 100 plus belles de Henri Agresti et Ghjuvan-Paulu Quilici: dans la collection de Gaston Rébuffat, un ouvrage magnifique sur les montagnes corses intégrant, entre autres, la présentation de randonnées très intéressantes. Ce livre, épuisé depuis longtemps, est très recherché par les fans de Corse.

Guide des Montagnes Corses - Fabrikant - 1993

Guide des Montagnes corses de Michel Fabrikant: devenu la Bible de la randonnée corse après sa sortie, en deux tomes initialement, synthétisant plus de 20 ans d'exploration en Corse. Dans sa version de l'édition Didier Richard de 1993, ce guide est limité aux seules randonnées et abandonne les nombreuses descriptions d'escalades intégrées dans les éditions précédentes. La dernière édition en cours doit dater de 1998...