Corse sauvage

Le Blog :Blog Corse sauvage
Contact :Cliquez sur cette icÔne pour contacter le Webmestre

Taille de Caractères

Taille Ecran

Themes

Mise en page

Styles

U Fiatu Muntese - Torre Storia

Get Adobe Flash player

Diaporama photos

Mur Vidéo

News Polyphonie

Culture et musique corses

Musique et culture corses

La musique corse et la polyphonie

La polyphonie est effectivement la musique la plus représentative des types musicaux utilisés en Corse et est l'une des formes musicales les plus spectaculaires en liaison avec la tradition insulaire.

A FilettaSous sa forme la plus traditionnelle, elle consiste en des chants a capella, avec plusieurs voix solistes entremêlées : le goût des tessitures haut placées et du vibrato est symptomatique de cet art musical, avec des influences diverses telles les musiques du Moyen Age et de la Renaissance ainsi que la musique arabe. Ces chants peuvent aussi bien être profanes (paghella) que sacrés avec les messes encore chantées sous cette forme en Castagniccia.


L'exemple que vous pouvez éventuellement écouter en accompagnement de cette page est une oeuvre de paghjella, dans une interprétation traditionnelle à trois voix.
Vous devrez démarrer vous même la musique via le lecteur mp3 du module en haut à gauche et la contrôler en cliquant sur les boutons Bouton Stop ("Stop"), puis Bouton Play ("Play").

Instruments traditionnels corsesD'autres formes lui adjoignant un accompagnement instrumental complètent l'art traditionnel polyphonique en utilisant des musiciens avec des instruments classiques (guitare, percussion) ou traditionnels locaux (cetera, caramusa, cialamella, pirula, pivana, timpanu, urganettu, ...).

Cette approche de la musique corse laisse de côté tout l'aspect, bien connu des touristes sur l'île, que sont les chants avec guitares (j'ai vu et écouté certains corses dotés de véritables "manitas de plata" côté guitare) ou les chansons à la Tino Rossi qui, pour ma part, me touchent de beaucoup moins près mais restent un des côtés joyeusement folkloriques de la Corse : vous ne trouverez aucune information sur ce site touchant à cet aspect de la culture locale.

Canta U Populu CorsuGroupes et chanteurs(ses) corses

Un grand nombre de groupes et de chanteurs locaux illustrent les différentes formes musicales abordées plus haut. Tous et toutes ont du mal, à quelques exceptions près, à dépasser le stade de la notoriété insulaire et se contentent de la production de leurs CDs et de parcours de concerts sur l'île, avec pas mal de ferveur et d'encouragements locaux, mais sans doute beaucoup de difficultés pour vivre de cette production.

Peu d'entre eux, malheureusement, ont pu dépasser ce stade et prétendre à un succès plus national ou même international comme celui d'I Muvrini.

Néanmoins, on peut en citer environ une cinquantaine dans les domaines couverts par cet article, parmi lesquels:

  • Les groupes, pour ne citer que ceux qui me viennent à l'esprit :
    A Filetta, Tavagna, A Cumpagnia, Canta U Populu Corsu, l'Arcusgi, I Chjami Aghjalesi, Ghjuvan-Paulu Poletti, Voce di Corsica, Esse, Voce di a Gravona, Alte Voce, I Cantelli, Cinqui So, Giramundu, Diana di l'Alba, Orizonte, Madricale, Barbara Fortuna, I Muvrini
  • Les chanteurs et chanteuses en solo:
    Pour les chanteurs : Ghjuvan-Paulu Poletti, Petru Guelfucci, Jean-Pierre Mattei, Eric Mattei, Antoine Ciosi, ...
    Pour les chanteuses : Jacky Micaelli, Mighela Cesari, Patrizia Poli, Patrizia Guattaceca, Roselyne Gambotti, ...

Notes

Logo des Editions RicorduDiscographie et éditeurs

Un échantillon déjà relativement important de disques, cassettes et CDs de groupes et chanteurs(ses) corses est donné ci-contre sur la droite de la partie centrale de cette page : parmi ceux qui sont indiqués, j'en possède la plupart et vous donne quelques indications conformes à mes critères de classement et mes goûts.

En ce qui concerne l'édition et la production de ces oeuvres musicales corses, il est à noter l'existence de l'éditeur corse Ricordu (accès à son site Internet) qui est l'éditeur majeur de toutes ces musiques et qui a produit CDs/Cassettes d'oeuvres superbes pour fêter ses 25 ans en 1999 : puisse-t-il refaire la même chose pour ses futurs anniversaires !

Get Adobe Flash player

Classement par types musicaux

La tentative de classement faite dans cet article est totalement personnelle, subjective et sans doute pas très adéquate. Elle vous est illustrée dans l'ordre par les quatre extraits supportés par le lecteur Flash à gauche, qui vous permet, en cliquant sur un morceau de l'écouter, tout en contrôlant volume, retour arrière, morceau suivant ou précédent, etc ... Dans un premier temps, pour les non-spécialistes comme je le suis, elle peut permettre de se mettre rapidement un type de musique en tête, parmi les catégories suivantes :

  • La Polyphonie traditionnelle : principalement classées dans cette catégorie, les reprises de morceaux anciens de la tradition corse qui ont été à la base de la renaissance des chants corses dans les année 70, lorsque les premiers groupes et chanteurs attachés à la résurrection des chants de leurs ancêtres ont travaillé sur ces airs conservés par la tradition et la transmission orale
  • La Polyphonie avancée : sous ce terme sont classées les créations sur base traditionnelle (paghjella, lamentu, ...) et les recherches musicales sortant du domaine traditionnel mais conservant (selon moi !) des racines évidentes avec la polyphonie originelle
  • La musique de troubadours : cette catégorie correspond aux chants et chansons avec accompagnement musical plus ou moins varié dont la relation à la tradition est fondée sur l'utilisation de sujets de la vie culturelle corse et d'instruments locaux (tout à fait analogue à la "musique celtique" bretonne, type Alan Stivell, Dan Ar Braz, ...)
  • Les chanteuses corses : même s'il n'y a pas de musique corse typiquement féminine (et encore, écoutez donc bien Jacky Micaelli et Mighela Cesari), les chanteuses corses ont été obligées de se faire une place à part dans le monde de la musique insulaire, soit en solo, soit en groupe féminin, interdites qu'elles étaient par la tradition de participer aux chants polyphoniques réservés aux hommes. J'en ai donc fait un sujet à part, sans machisme particulier !
You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Ce lecteur vidéo Flash avec liste de lecture (flvplayer), est utilisé pour visualiser des séquences vidéos sur ce site (Cf. Notice technique du site).
Petit problème : vous devez avoir la dernière version du Flash Player, en tous cas une version au moins supérieure à 9,0,28,0. Vous pouvez aller la chercher sur cette page du site d'Adobe.
Cet exemple vous montre une liste de séquences vidéos extraites du DVD "A Filetta - Trent'anni pocu, Trent'anni assai" de Don Kent paru le 30 novembre 2009, avec cinq morceaux musicaux emblématiques du groupe : Paghjella, symbole de la polyphonie traditionnelle insulaire, Rex, A l'Alivetu et Dies Irae, trois chants de la Passion et Figliolu d'Ella, chant d’amour et de partage issu du Requiem.
Plus d'informations sur le blog dans l'article "Vidéos de chants corses".

Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elle peuvent contenir des articles.

Sous-catégories

  • La polyphonie traditionnelle

    La Corse est un pays où le chant a toujours eu une grande importance et accompagnait tous les actes de la vie. Il est naturel, donc, qu'il ait été, avec la langue, l'un des axes de la renaissance culturelle et identitaire de la Corse dans les années 1970 et que cette renaissance de la musique corse ait puisé avant tout dans cette société agro-pastorale finissante et dans la recherche de sa mémoire transmise oralement pour en tirer les sources de sa re-création.

    U riacquistu : renaissance de la musique insulaire.

    Vous trouverez dans les articles de cette catégorie, les chants polyphoniques de base, sacrés et profanes, dont la paghjella, ainsi que les principaux thèmes musicaux de la vie objets de chants rituels (nanna, lamentu, voceru, ...) et les groupes, chanteurs et chanteuses qui s'en inspirent.
    Vous y découvrirez aussi, dans l'article Variations traditionnelles, une forme rare de chant insulaire, le Chjame è Risponde, avec une vidéo de cette forme de joute poétique et musicale filmée à Barghjana le 9 octobre 2011.

    Nombre d'articles :
    3
  • La polyphonie avancée

    Parmi les groupes polyphoniques de la première heure, certains sont restés dans le registre de la polyphonie traditionnelle, continuant à essayer de retrouver les airs corses du passé pour les réadapter, alors que d'autres se sont lancés dans la création personnelle dans ce même registre ou bien ont prolongé leur répertoire au moyen d'ouvertures vers des polyphonies étrangères et vers la musique classique ou moderne.

    A Filetta : symbole de la recherche musicale corse conservant sa filiation traditionnelle.

    Nombre d'articles :
    5
  • La musique de troubadours

    La Renaissance de la musique corse, même si elle est passée principalement par la renaissance de la polyphonie, a aussi vu la redécouverte des instruments traditionnels de l'île et des chansons issues de l'utilisation de ces instruments dans les moments de la vie de tous les jours. Cette catégorie musicale a été largement exploitée par de nombreux groupes et chanteurs de l'île depuis une trentaine d'années, mais peu de groupes ont cherché à aller aussi loin dans ce sens que Caramusa qui fait office de groupe d'historiens de la tradition instrumentale corse !

    Les bergers : de tradition, les meilleurs chanteurs de l'île (excellente reconversion si l'on pouvait bien vivre de la musique en Corse).

    Nombre d'articles :
    3
  • Les chanteuses corses

    Pas question de faire un article sur la musique corse sans aborder les chanteuses insulaires ! Des voix d'exception pour ces chanteuses corses, dont certaines ont une renommée internationale, qui ont eu le mérite de se frayer une place dans la musique corse renaissante alors que celle-ci était historiquement fermée à la population féminine.

    U riacquistu : renaissance de la musique insulaire pour les femmes aussi !

    Nombre d'articles :
    2
Vous êtes ici : Accueil Culture

XHTML valide W3C