Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

La brèche du Carciara au zoom depuis le sentier de Mela Voici une randonnée que j'ai intégrée dans le dernier Guide Multi-Evasion Corse-du-Sud de chez Glénat en variante de la randonnée n°42 (Ruisseau de Sainte-Lucie) : il faut donc bien qu'elle soit présente sur le site Internet ! Malgré une remontée de ravin dans sa partie finale, je l'ai tout de même classée en "Randonnée" car la pente est faible et les obstacles faciles à franchir.
C'est surtout l'occasion de visiter un lieu quasi inconnu de ce massif du Haut-Cavu, occulté par celui de Bavella, la brèche du Carciara, sorte de portail rocheux monumental planté sous la tour de guet du massif, la Punta Bunifazinca (Punta di Bonifacio), dont les parois hautes de plus de 120m marquent l'entrée dans les ravins qui dévalent des crêtes de Bavella. La traversée intégrale de la brèche permet d'admirer au plus près ces murailles pour escaladeurs et de retrouver les vestiges de l'usine à bois qui y prospérait avant la seconde guerre mondiale avec son téléphérique qui descendait jusqu'au pont de Funtanella...

La région : le Haut-Cavu

Sur la piste après le radier: vue splendide du Haut-Cavu avec Punta Samulaghja, Punta Buvone, Punta Bunifazinca (Punta di Bonifacio)

Haut-Cavu

Le pont détruit IGN 300 sur le ruisseau de Sainte-Lucie

Le pont détruit IGN 300 du
ruisseau de Sainte-Lucie

Vasque du ruisseau de Sainte-Lucie

Vasque sur le
ruisseau de Sainte-Lucie

Le canyon de Carciara à la tombée de la nuit

Brèche du Carciara

Vasque/cascade dans le ruisseau de Mela

Vasque-cascade sur le
ruisseau de Mela

La brèche du Carciara (la 'porte de Bavella')

Brèche du Carciara

Carte du cours du Cavu et de ses valléesLe Haut-Cavu, c'est le bassin versant amont de ce fleuve du Sud de la Corse qui se jette près de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, avec ses deux principales vallées, celle du ruisseau de Sainte-Lucie qui doit correspondre à la source du Cavu et celle du Mela, son principal affluent.

La vallée du Cavu peut se décomposer grossièrement selon le découpage suivant et les liens renvoyant aux parties des articles correspondants sur le Blog :

La "Haute Vallée", avec le cours supérieur du Cavu :

Après le pont de Marion, U Cavu va devenir la rivière de Sainte-LucieA partir du pont de Marion, même en pleine frénésie estivale, le touriste se fait rare... Le randonneur aussi d'ailleurs et, seuls, les chasseurs semblent fréquenter un peu cette arrière-région, bien que je n'y rencontre jamais personne malgré une présence constante sur le terrain.
Après le pont, la piste reste carrossable, passe au pont de Funtanella, dernier parking encore connu des touristes, et arrive à un embranchement de deux pistes : celle de droite emmène vers Bocca di Sadica et les sentiers vers Conca et permet l'accès à la partie NE (massif de San Martinu) indiquée ci-dessous, alors que celle de gauche permet l'accès aux deux parties, W (ruisseau de Sainte-Lucie) et NW (ruisseau de Mela).

Le ruisseau de Sainte-Lucie est bordé sur les deux rives par d'anciennes pistes, désormais fortement encombrées par le maquis, qui convergent au pont IGN 300 détruit par les crues de 1993. Cette partie déjà sauvage permet d'accéder aux vasques du ruisseau qui peut être d'ailleurs parcouru en balade aquatique comme indiqué par ailleurs sur ce site. Au-delà du pont, ce sont les ravins du Finicione, du Valdu Grande (Valdu) et ceux non nommés sur IGN qui mènent vers Punta di Bonifaciu et Punta Buvone au Nord, la crête Monte Calva - Punta di Quercitella avec Bocca di Castellucciu à l'Ouest et les bergeries de Luviu au Sud... C'est le royaume de l'exploration, puisque les sentiers encore marqués n'existent plus et que seuls le lit des torrents permet de remonter vers les crêtes...

La partie Nord du Haut-Cavu est drainée par le ruisseau de Mela et ses affluents dont les principaux sont le Carciara en provenance de la crête de Velacu à Bavella et le Peralzone en provenance de la crête de Paliri. Un ancien sentier, noté sur la carte IGN et à l'extrême limite du praticable, permet de monter jusqu'au GR20 à la hauteur de Bocca di Monte Bracciutu et d'accéder à Paliri. Côté Carciara, on accède en ravinisme aux grandioses ravins sous la crête des Terrasses (ceux qu'on aperçoit depuis U Tafonu di u Cumpuleddu ou Trou de la Bombe), Frassicia, Velacu, ...

Enfin, la partie NE de ce versant constitue le massif de San Martinu, moins intéressant que les deux autres parties du Haut-Cavu : autour des belles aiguilles de la Punta Radichella, subsiste un réseau de pistes permettant d'accéder à la crête au-dessus de Conca (descente possible par un petit sentier) et au GR20 par une nouvelle trace shuntant le sentier traditionnel repris par le maquis.

Pour résumer, voila une région magnifique sur ce bassin versant du Cavu niché sous les crêtes colorées de Bavedda. Fort méconnue des randonneurs, sauf pour la partie des vasques du Cavu en aval du pont de Marion, elle ne dispose que de peu de pistes et sentiers et la randonnée n'y est possible que pour les pratiquants expérimentés et têtus... ou les ravinistes distingués !
Pour plus de détails sur cette micro-région, lire les deux articles du Blog sur le sujet : La Haute Vallée du Cavu (1ère partie) et La Haute Vallée du Cavu (2ème partie).

La brèche du Carciara (10/2014) :

Sur la piste du ruisseau de Mela, Punta Bunifazinca au-dessus de la crête de Lora
Montée sur la "piste" de Mela : l'état possible de la trace

Paysage et "trace" du sentier de Mela

Le ruisseau de Mela et la brèche du Carciara au loin
La brèche du Carciara au zoom depuis le sentier de Mela

Ruisseau de Mela et brèche du Carciara

La vasque circulaire du Mela, cible de la descente dans le ruisseau et de baignade

La vasque circulaire de la descente au Mela

Dans le lit du Mela
Arrivée à la confluence avec le ruisseau de Peralzone

Dans le lit du Mela

Baignade dans la superbe vasque de la confluence Peralzone
Les obstacles du ruisseau de Carciara

Dans le lit du Carciara

Dans le Pinu Neru (Pino Negro) en vue de Punta Bunifazinca pour rejoindre le vieux chemin d'exploitation
Le chemin d'exploitation pour rejoindre la brèche depuis le Pinu Neru (Pino Negro)

Arrivée à la brèche par le chemin d'exploitation

• Accès : Via Sainte-Lucie de Porto-Vecchio et la D168A qui mène à Tagliu Rossu. La route traversant le village se prolonge par une piste peu avant d'arriver au Parc Aventures Tyroliana : Parking de Mela/Lora : Punta Buvone/Bunifazinca elle emmène jusqu'à la Maison Cantonnière ruinée (restaurée en 2013) à côté d'un réservoir vert DFCI avec un embranchement de deux pistes.
Prendre sur la droite la piste menant au pont de Marion que l'on traverse et continuer ensuite sur la RG du Cavu. Ne pas prendre la piste qui monte à droite vers Bocca di Sadica mais continuer vers l'W par une petite descente, traverser un radier restauré début 2010 et s'arrêter au point IGN 267, carrefour avec une piste à gauche menant au ruisseau de Sainte-Lucie. Piste carossable pour une berline jusqu'en 2012 mais actuellement réservée aux 4x4 avec parking commode au carrefour : en berline, il faut, en ce moment (octobre 2014), s'arrêter à la "barrière vrillée" du virage à droite vers Bocca di Sadica car la piste est partiellement effondrée un peu plus loin avant le radier (2x15mn de marche supplémentaire).
Nota : L'état des pistes RD et RG de la Sainte-Lucie peut profondément être modifié d'une année sur l'autre et osciller d'un état carossable pour une berline à risqué pour un 4x4 ; de même, depuis 2012, la piste de la Sainte-Lucie est fermée en période estivale (du 15/07 au 15/09) avant la traversée du pont de Marion empêchant ainsi d'utiliser la piste RG et d'accéder à la "barrière vrillée". Se renseigner donc sur l'état et l'ouverture des pistes au Parc Aventures Tyroliana avant de s'y hasarder et tenir compte de l'horaire supplémentaire éventuel lié à l'obligation éventuelle d'un parking plus en aval...

• Dénivelé : 480m environ de dénivelé positif et 140m de dénivelé négatif jusqu'à la brèche(entre 267 et 470m - l'inverse au retour).

• Itinéraire : Continuer à pied la piste de droite. La partie carrossable s'arrête rapidement et fait place à une "sente" tracée sur l'ancienne piste détruite. Cette sente peut être démaquisée au départ selon les saisons et dans ce cas avoir la largeur de l'ancienne piste (4-8m), mais, en général, elle se transforme assez rapidement en une trace étroite (1-2m) encombrée de maquis. Ne pas prendre la trace continuant vers le pont détruit du ruisseau de Mela, mais une sente peu visible à droite restant en RG du Mela. La trace encombrée de maquis avant le Peralzone La sente remonte le long du Mela sur l'ancienne piste abandonnée et le terrain est donc bien plat : malheureusement, le maquis, très vivace sur ce versant au printemps, rend la progression assez pénible jusqu'à la montée avant le ruisseau de Peralzone. On quitte le sentier peu après le début de cette montée où plusieurs sentes marquées de cairns s'ouvrent à gauche et plongent vers le ruisseau de Mela (417m - 1h20 depuis le parking de Lora).
Descente à la vasque circulaire du Mela On descend au ruisseau à la hauteur d'une grande vasque circulaire qu'on laisse à gauche pour remonter le Mela jusqu'aux belles vasques de la confluence avec le Peralzone, puis le Carciara jusqu'à la fantastique brèche rocheuse de 120m de haut qui barre le passage (Strette della Carcia 460m - 2h). On peut éviter la fin pénible (ronces) de la remontée dans le Carciara en allant retrouver sur la gauche l'ancien "Chemin d'exploitation du Carciara" 80m plus haut dans le ruisseau de Pinu Neru (Pino Negro) : ce chemin traverse le ruisseau et, bien démaquisé, rejoint la brèche 400m plus loin.
Le vieux chemin dans la brèche du Carciara : restes de câble métallique La visite de la brèche (45mn à 1h A/R) s'effectue en RG en s'aidant des beaux restes du chemin de l'usine à bois locale que l'on va continuer à longer jusque fort en amont de la brèche. On trouve d'ailleurs des câbles et roues métalliques, vestiges du téléphérique utilisé pour emporter le bois (ou le charbon de bois) au pont de Funtanella 5km plus loin. Le paysage est extraordinaire et la brèche montre des parois somptueuses qui enthousiasmeraient n'importe quel grimpeur...

Remontée du Carciara : l'entrée de la brèche

Arrivée à la brèche par le torrent

Brèche du Carciara : les parois en RD

Les parois rocheuses de la RD de la brèche

L'entrée de la brèche du Carciara
L'amoncellement de blocs à l'entrée de la brèche du Carciara

L'entrée de la brèche du Carciara

Les parois rocheuses de la RD de la brèche du Carciara

Les parois rocheuses de la RD de la brèche du Carciara

Le chemin d'exploitation en RG dans la brèche

Le chemin d'exploitation en RG dans la brèche

Brèche du Carciara : les parois rocheuses en RG

Brèche du Carciara : les parois en RG

La brèche du Carciara depuis la vasque en amont

La brèche du Carciara depuis la vasque en amont

• Retour : Par le même chemin en moins de 2h.

• Intérêt : Une des rares randonnées accessibles à la plupart des randonneurs dans ce massif déserté, malgré une partie de remontée de ravin. La superbe entaille de la Vasque dans la brèche du Carciara brèche, les vues magnifiques tout autour sur la Punta Bunifazinca, U Tafonu di u Cumpuleddu (le "Trou de la Bombe") sur son versant vertical et les crêtes de Bavella, la visite de la brèche avec ses parois et ses vestiges et les vasques somptueuses du Mela et du Carciara pour terminer la randonnée en baignade !
Evidemment, le pratiquant non initié à la Corse sera un peu surpris par l'état des "pistes", indiquées comme telles sur la carte IGN, l'étroitesse des "sentes" empruntées, la marche en blocs dans le Carciara et les nombreux obstacles à contourner... Mais il sera récompensé par un des plus beaux paysages de l'île qu'il n'aura même pas l'occasion de voir en carte postale !

Remontée du Carciara : l'entrée de la brèche

Dans la brèche du Carciara

Carte des ruisseaux de Mela et Carciara avec la brèche du CarciaraConsultez la carte ci-contre pour visualiser le tracé de l'accès à la brèche avec en bleu la partie sur "piste" ou "sentier" et en rouge la partie dans le lit des ruisseaux de Mela et de Carciara.

Nota : si on a un peu de temps au retour de cette randonnée, on peut aller visiter les vestiges du téléphériques (câbles, roue métallique, pieds de pylones, ...) au sommet du piton rocheux qui domine l'arrivée du sentier de Mela/Peralzone dans le ruisseau du Peralzone, non loin du point de descente dans le ruisseau de Mela. Cf. l'article correspondant du Blog...

Diaporama "Randonnée à la brèche du Carciara"


Commentaires   

PhE
#1 PhE 09-03-2017 11:06
Accès par la piste de Mela - Figa Bona (été 2016) :

La piste le long du ruisseau de Mela (localement Figa Bona) qui était réduite à une sente étroite au milieu du maquis qui l'avait reprise a été "arrangée" par une équipe de chasseurs au cours de l'été 2016 ! :roll:
Elle a été reprise à la "pelle" et est redevenue une piste carrossable pour les 4x4 jusqu'au 2ème embranchement avec les pistes secondaires (maquisées) vers 340m d'altitude.
Bien commode pour faciliter l'accès aux randonnées du coin (GR20 et Paliri, brèche du Carciara, ravins de Frassiccia et Velacu, ...), même si cela a été fait en mode bricolage et n'a pas été très respectueux de l'environnement ... ;-) Il faut dire que les propriétaires (communes et CTC) et le gestionnaire (ONF) n'ont pas été très actifs dans ce secteur et n'ont rien fait pour la restauration et/ou l'entretien des pistes et sentiers locaux, c'est le moins que l'on puisse dire !

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.