Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Le sentier vers Belle e Buone après Spelonche : le col à franchir à gauche du Monte Facciatu Un hameau de bergeries oubliées presque au cœur d'un des massifs montagneux les plus spectaculaires et mystérieux de Corse, Punta Alle Porte, voici l'objectif qui vous est proposé dans cet article ! Les bergeries de Belle e Buone sont encore accessibles depuis Guagnu par un sentier peu fréquenté et il faut en profiter et garder ce sentier démaquisé, car, au-delà, la remontée qui suit vers Bocca a Soglia se fait elle complètement hors-sentiers et demande condition physique et bon sens de l'orientation en donnant un bon aperçu de la manière dont se dégrade un sentier traditionnel sur l'île quand il n'est plus emprunté que ponctuellement...

La région : Liamone/Cruzini

Vallée et embouchure du Liamone depuis le sommet du Cervellu

Vallée du Liamone
jusqu'à l'embouchure

Le pont de Bicciani sur le Cruzini entre Rusazia et Lopigna

Pont de Bicciani
sur le Cruzini

Le massif de la Punta di a Spusata

Le massif de la Punta di a Spusata

Le hameau de Muna

Le hameau de Muna

Cette région inclut les deux vallées correspondant à ce grand fleuve qu'est le Liamone qui vient se jeter dans le golfe de Sagone et à son principal affluent, le Cruzini. La vallée du Liamone est au N : elle constitue le canton des Deux Sorru sous Le village de Soccia le fleuve Sagone et abrite le grand bourg fortifié qu'est Vico, à l'entrée de la longue vallée Ouest-Est du Haut Liamone, et les gros villages de Guagno-les-Bains (cures thermales), Soccia et Guagno, encore relativement fréquentés en été. Ce n'est pas le cas de la vallée du Cruzini, curieusement oubliée dans beaucoup de guides : sa partie amont a subi le désolant exode montagnard dont aucun des villages concernés n'arrive à se remettre. Ces deux vallées, si elles possèdent peu de caractéristiques permettant de les faire apprécier des alpinistes ou des canyoneurs (exception pour le canyon de Ziocu, bien connu, du côté de Soccia), sont très intéressantes pour la randonnée avec une multitude d'itinéraires sortant des traditionnelles randonnées décrites sur la Corse. Ces régions reculées sont dotées de curiosités mal connues et pourtant exceptionnelles : le légendaire lac de Crenu, seule randonnée indiquée dans cette partie de l'île, avec sa forêt de pins laricios, ses nénuphars, ses pozzines et sa Les 'Tre Cime' du Monte Tretorre (depuis le Monte Cervellu) réputation "diabolique", les "Tre Cime de Tretorre", l'un des plus étranges sommets de Corse, situé sur la crête menant du Monte Cervellu à l'épine dorsale parcourue par le GR20, l'incroyable hameau de Muna qui n'en finit pas de mourir accroché à ses pentes du massif et des "calenche" de la Punta di a Spusata... Il faut avoir au moins une fois parcouru cette route ouverte en 1992 entre Murzu et Muna et traversé ce chaos de rochers et de maquis que constitue le massif de la Spusata, que l'on atteignait auparavant par un sentier longeant le Liamone, puis montant à Bocca a Verghju ! En remontant vers les sources du Cruzini, Le hameau de Chiusa en Cruzini : à la recherche d'une revitalisation ? on a un bon aperçu des résultats désastreux de la dépopulation ruro-montagnarde en visitant les multiples hameaux de Pastricciola et leurs derniers habitants résistant à l'appel de la côte (Cf. Chiusa au départ du circuit vers Bocca d'Oreccia). C'est sûr, vous ne serez pas ennuyé par la fréquentation des sentiers de randonnée dans ces vallées ! Quelques randonnées ci-dessous faisables dans cette belle région, dont seule celle du Lavu di a Crena (Lac de Creno) est connue...

Bergeries de Belle e Buone depuis Guagnu (07/2009) :

Guagnu et Punta Alle Porte

Guagnu et Punta Alle Porte
 

Sur le chemin de Spelonche depuis Guagnu : la châtaigneraie près de Guagnu

Châtaigneraie
de Guagnu

La passerelle des Spelonche

Passerelle des Spelonche

Le sentier vers Belle e Buone après Spelonche : le col à franchir à gauche du Monte Facciatu

Le sentier de Belle e Buone

Bergeries de Belle e Buone : le bas de l'arête d'E Casette

Bergeries de Belle e Buone et le bas de l'arête d'E Casette

Punta Alle Porte


Punta Alle Porte versant Sud Encore une fois, l'orthographe variable corse prête à confusion avec ce toponyme : Punta Alle Porta pour IGN, mais au constat que presque tout le monde l'écrit ainsi, Punta Alle Porte pour "Corse sauvage".
Massif mystérieux que le versant Sud de cette montagne, facile sur ses autres flancs, approché par le GR20 en son versant Nord et que Michel Fabrikant décrivait ainsi :

La Pta Alle Porte occupe une position importante dans l'orographie de cette région. C'est une montagne bien individualisée et un but de course intéressant. Elle est d'un accès facile par l'W, le N et l'E, tandis que son versant S, très escarpé, est plus sérieusement défendu.
Elle domine la haute vallée du Fiume Grosso (affluent du Liamone) qui coule au pied de sa face S. De son sommet, se détachent deux arêtes particulièrement marquantes :
  • Vers l'W, la crête de Rinella qui se subdivise en plusieurs ramifications vers le Fiume Grosso.
  • Vers le S, la remarquable arête des Casette composée d'une belle succession de gendarmes et offrant une voie d'escalade difficile, intéressante et d'une certaine ampleur.

Punta Alle Porte : arête d'E Casette Et il détaillait la voie de l'arête S (E Casette) partant à 400m des bergeries de Belle e Buone et aboutissant au sommet en 700m de dénivellation et 6 à 8h ( voie D - Coulombeix/Romanetti 1967).

Actuellement, les bergers ont déserté les deux bergeries locales, Broncu et Belle e Buone, peu de grimpeurs viennent dans le coin pour répéter la voie d'E Casette ou d'autres, trop lointaines et pas assez difficiles, les sentiers ont quasiment tous disparu et les randonneurs de passage dans l'année doivent se compter sur les doigts de la main et uniquement pour visiter Belle e Buone...
Les dernières nouvelles du coin données par Charles (Pujos) sur le Blog avaient renforcé cette idée que cette partie du massif était totalement abandonnée :

... mes photos de Belle e Buone, ... J'ai aussi des images de la bergerie de Bronco, située plus à l'Ouest et dans un secteur encore plus sauvage ! Pour y aller, partir de Guagno et descendre (après la visite d'un ancien cimetière champêtre plutôt saisissant...) vers la passerelle (passablement défraîchie) de Balatroni (à noter un beau parcours de rando aquatique, dans le torrent du Fiume Grosso, enjambé par 4 passerelles qui permettent de fractionner cette découverte...). Sur l'autre rive, la trace devient ténue et j'ai fini par la perdre à l'aplomb du ruisseau de Bronco, torrent que j'ai fini par rejoindre (en hors piste, mais sans poudreuse !) et à remonter péniblement jusqu'à la bergerie. Au retour, j'ai cru malin de filer vers l'ouest, vers le sud de la crête du Capizzolu : inutile d'essayer, cela m'a valu une section de jungle impénétrable et plutôt redoutable...

C'est donc bien un versant à re-découvrir et à la mesure des aventuriers de la "Corse sauvage"...

• Accès : Accéder au village de Guagnu et garer son véhicule dans le virage en épingle au N du village sur la route du gîte d'étape.

• Dénivelé : 1020m (de 780 à 1800m). Plus de 2000m pour Bocca a Soglia et Petra Piana.

• Itinéraire : Dans le virage, prendre un bon sentier (balisage orange mal marqué) vers le NE qui mène, d'abord en descente/remontée jusqu'à un ancien cimetière, puis en traversée à niveau dans une magnifique châtaigneraie en RG du Fiume Grossu, Le Fiume Grossu vers la passerelle des Spelonche à la passerelle des Spelonche (910m - 2h). Le parcours de ce sentier n'est plus à jour sur la carte IGN (07/2006) : il ne mène plus à la passerelle de Trayette, mais change de niveau avant cette passerelle et rejoint un autre sentier 50m plus haut qui va vers l'autre passerelle, celle des Spelonche. L'alternative (moins pittoresque !) est d'accéder à cette passerelle en utilisant le prolongement de la D23 vers l'E au-delà du village et en rejoignant la fin du sentier précédent par un embranchement qui démarre dans un virage à gauche de la route (tracé en rouge sur IGN). Traverser la passerelle et emprunter vers la droite (E) le sentier en RD du Fiume Grossu, puis, 750m plus loin, la branche à gauche qui remonte vers Punta Alle Porte. La pente se fait plus raide et le sentier demande beaucoup d'attention pour ne pas le perdre, malgré les cairns, avant l'arrivée aux bergeries de Belle e Buone (1421m - 3h45).
Montée à Bocca A Soglia : le contournement par la gauche des escarpements rocheux La randonnée peut éventuellement se poursuivre au-delà dans le cadre d'une étape de trek, mais sans sentier, pour rejoindre Bocca a Soglia en contournant d'abord par la gauche les escarpements rocheux du versant RG du ruisseau de Belle e Buone au milieu d'une végétation très malcommode, puis en obliquant à droite pour remonter le raide vallon qui monte au col (2052m - 1h30 à 2h depuis les bergeries). Encore 2 à 3 bonnes heures sur le GR20 pour rejoindre le refuge de Petra Piana (encore plus pour celui de Manganu).

Le sentier vers Belle e Buone après la passerelle des Spelonche

Le sentier de Belle e Buone

Arrivée aux bergeries de Belle e Buone

Arrivée aux bergeries de Belle e Buone

• Retour : Par le même chemin.

• Descente : Retour en 3h.

• Intérêt : Un vieux sentier oublié, un hameau de superbes bergeries ruinées et un environnement sauvage de couloirs et d'éperons rocheux spectaculaires sont les objectifs de cette randonnée. Il est à craindre que ce soit le seul parcours encore réalisable aisément dans ce versant Sud de Punta Alle Porte car les autres objectifs plus à l'Ouest comme l'arête Sud de Punta di l'Arinella (avec Punta di u Capizzolu et Punta di Casca Degna), les bergeries de Broncu ou le ravin de Focicchia sont devenus des itinéraires pour sangliers forcenés ! Attention, la course est longue, près de 7h en aller - retour et demande une bonne condition physique, Bocca A Soglia et sentier du GR 20 même si elle reste accessible aux randonneurs moyens avec seulement un zeste de problème de suivi de sentier dans l'approche finale des bergeries...
Quant à l'étape Guagnu - Petra Piana en trek par cet itinéraire, ne l'aborder qu'en groupe confirmé et en bonne condition sous peine d'ennuis assurés... En juillet 2009, elle nous avait pris plus de 10h de marche avec plus de 2000m de dénivelé positif et avait fortement entamé certains d'entre nous !

Carte de la vallée de Guagnu jusqu'à Petra Piana et les crêtes de Bocca SogliaConsultez la carte ci-contre pour l'itinéraire complet depuis Guagnu jusqu'à Bocca Manganellu avec le massif complet de la Punta Alle Porte.

L'intérieur de la bergerie principale de Belle e Buone

La bergerie principale

Montée à Bocca A Soglia : l'arête d'E Casette

Bocca di Guagnerola

Toutes les photos dans le diaporama à découvrir avec le lien ci-dessous :

Diaporama "Bergeries de Belle e Buone depuis Guagnu"

Vous pouvez aussi consulter l'article du Blog sur la liaison Guagnu - Petra Piana par Belle e Buone et Bocca a Soglia...


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.