Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Le village de Musuleu (Mausoleo) La région du Ghjunsani (Giussani) autour d'Olmi-Cappella a fait l'objet dans les années 90 d'un important effort de nettoyage et de balisage dont il serait dommage de ne pas profiter. La petite boucle proposée ici permet de longer les rives des ruisseaux du Francioni et de la Tartagine sur des sentiers traditionnels magnifiques reliant les villages entre eux et passant par de superbes ouvrages bien conservés du patrimoine local, ponts dits "génois" et moulins à eau, qui valent le détour !
Une douce entrée en matière pour découvrir les entrées de ces vallées avant de pousser plus loin et plus haut par les vallées de Tartagine et Melaja vers les hauts sommets qui les encadrent sur la crête Monte Padru - San Parteu...

La région : Ghjunsani/Tartagine

L'église Saint-Nicolas à Olmi

L'église d'Olmi

Maison de Musuleu (Mausoleo)

Maison de Musuleu (Mausoleo)

Chemin du Ghjunsani (Giussani)

Chemin du Ghjunsani

Pont génois du Ghjunsani (Giussani)

Pont génois du Ghjunsani

Le Monte Padru

Le Monte Padru

Le Ghjunsani (Giussani) est cette région secrète située au Sud des crêtes dominant la Balagne et creusée par la vallée de la Tartagine parallèle à celle de l'Ascu.
Elle s'étend sur les premiers contreforts de la chaîne centrale de la Corse, avec une crête montagneuse majestueuse qui en ferme le Sud et l'Ouest et est constituée d'un ensemble de sommets porphyriques allant du Monte Padru (le plus élevé à 2393m d'altitude) au San Parteu (1680m) et, à ses pieds, la vallée principale de la Tartaghjine (Tartagine) dont les majestueuses forêts couvrent la majeure partie du massif. Au Nord, un imposant massif granitique fixe les villages de Musuleu (Mausoleo), Olmi-Cappella et Pioggiola, alors qu'à l'Est, sur une zone de gneiss, se découvre le village de Vallica.

Meule d'un moulin ruiné de la Tartagine

Cette dualité crêtes/forêts et villages/ruisseaux est un des principaux attraits de la région car elle permet de basculer rapidement entre randonnées patrimoniales autour des villages traditionnels, églises et chapelles locales, ponts d'architectures diverses, moulins à eau, etc... et parcours plus rudes et plus alpins à la rencontre des pistes, chemins, cols et sommets pouvant constituer des objectifs au Sud et à l'Ouest de la région.
Ce secteur, bien qu'à l'écart des flux touristiques de l'île, est l'un des rares en Corse à disposer d'un véritable réseau de pistes et de sentiers bien balisés grâce à des investissements et travaux effectués au début des années 90. On peut ainsi accéder aisément à des randonnées de tous niveaux qui peuvent même sur de nombreuses portions se parcourir à VTT ! En outre, un très beau gîte a été aménagé en 2006 dans l'ancienne maison forestière de la Tartagine, au bout de la route D963 : il est un magnifique camp de base pour des randonnées en étoile dans la forêt de Tartagine et vers les sommets environnants...

Boucle des vieux ponts et moulins du Ghjunsani (06/2013) :

Chemin de descente d'Olmi au pont du Francioni

Descente depuis Olmi

Le premier pont du Francioni

Le 1er pont du Francioni

Maisons et ruelles de Musuleu

Musuleu

Le deuxième pont du Francioni

Le 2ème pont du Francioni

Pont génois de la Tartagine
Pont génois de la Tartagine

Pont génois de la Tartagine

Les moulins à eau en Corse


Le Plan Terrier de la Corse (1770 - 1794) recensait plus d'un millier de moulins en activité ! En Corse, ce sont pour la plupart des moulins à eau, dotés d'une roue horizontale actionnée par la force du débit...
Un canal permet de détourner l'eau du ruisseau en amont pour remplir un petit bassin (puzzone) ou barrage (matre). L'eau du bassin est ensuite canalisée dans un chenal forcé qui la projette sur les cuillères de la roue hydraulique horizontale. La roue, située sous la chambre de la meule, entraîne l'axe de la meule tournante qui permet d'écraser les grains en farine entre elle et la meule fixe ou dormante.

Les moulins de la Tartagine fournissent d'exceptionnels vestiges de cette technologie. Le premier de ces moulins est d'ailleurs remarquable et devrait être protégé ! On y retrouve bien le chenal d'amenée d'eau constitué d'un tertre portant les murets de canalisation faisant s'engouffrer l'eau à l'arrivée dans un tronc d'arbre évidé qui servait à orienter le flot vers les godets de la roue horizontale pour la mettre en mouvement.

Le moulin de la Tartagine et son arrivée d'eau
Le tronc de lariciu évidé pour l'amenée d'eau au moulin

On y retrouve aussi la meule dormante à l'intérieur de la bâtisse et les vestiges du dispositif de rotation sous la chambre de la meule.

Meule du moulin ruiné de la Tartagine
L'axe et le dispositi de rotation du moulin de la Tartagine

Et tout cela est conservé dans un bâtiment encore en assez bon état...

Le premier moulin de la Tartagine


Quoi de plus sympathique que de pouvoir visiter ces vestiges éducatifs de l'activité ancestrale au cours d'une randonnée familiale en plein coeur de la montagne corse ?

L'église Saint-Nicolas à Olmi • Accès : A Olmi-Cappella, aller au Sud du village au départ du sentier à l'église Saint-Nicolas (816m).

• Dénivelé : 500m (entre 530 à 820m) en montée et autant en descente.

• Itinéraire : Prendre le sentier balisé orange descendant au Sud vers le pont génois situé juste au Nord de Musuleu (Mausoleo). Traverser le ruisseau de Francioni, remonter à Musuleu par un beau chemin muletier, traverser le village vers la gauche, puis la droite (attention, balisage ambigu après le contournement de la dernière maison => prendre la sente de droite !), Arrivée à la passerelle du Francioni et redescendre au Francioni rejoindre une passerelle pour le traverser de nouveau (617m - 1h). On longe alors un moment le Francioni en RG avant de le retraverser par un très beau pont génois 800m plus loin. Le sentier quitte alors le Francioni en remontant pour franchir la crête en RD, puis descend rejoindre le pont génois sur la Tartagine (560m - 1h50).
La suite de la boucle consiste alors à descendre la RG de la Tartagine en visitant au passage les beaux vestiges de moulins qui étaient jadis en activité le long du ruisseau. Le premier moulin est d'ailleurs encore dans un état de conservation exceptionnel.
Un autre moulin avec une autre meule le long de la Tartagine La boucle la plus courte remonte au pont du Francioni par un chemin que l'on prend à gauche après une série de deux moulins ruinés (535m - 2h10). On est d'abord en RD du Francioni, puis en RG après l'avoir franchi par un gué facile jusqu'à retrouver le chemin de l'aller peu après avoir dépassé le pont. Fermer alors la boucle en prenant le sentier à droite qui remonte plein Nord directement vers Olmi-Cappella par un chemin historique comportant de magnifiques lacets et vestiges de dallages. Fin de la boucle par le village pour retrouver l'église Saint-Nicolas (816m - 3h15).

D'autres boucles sont possibles :

  • En continuant le long de la Tartagine, après la série des deux moulins ruinés, le sentier franchit le Francioni à gué, longe un 4ème moulin puis continue dans le lit du ruisseau avant de remonter brusquement à gauche une soixantaine de m de dénivelé jusqu'à un croisement de deux sentiers (Olmi-Cappella à gauche, Vallica à droite). Avant de remonter à Olmi-Cappella, il est conseillé de faire un aller - retour sur 1300m vers Vallica pour aller visiter un 4ème pont génois.
    Compter 1h15 à 1h30 de plus pour ce parcours, soit 4h45 pour cette deuxième boucle.
  • La dernière possibilité, beaucoup plus longue, est de revenir par le village de Vallica (820m) via le chemin indiqué ci-dessus, puis le tronçon Vallica - Olmi-Cappella du sentier Ile-Rousse - Corte.
    Compter 2h45 à 3h de plus pour ce parcours, soit 6h au minimum pour cette deuxième boucle.

• Retour : Cf. ci-dessus description en boucle.

• Descente : Cf. ci-dessus description en boucle.

• Intérêt : Une vrai randonnée familiale, en ce qui concerne la boucle la plus courte, avec un objectif de visite de curiosités patrimoniales portant essentiellement sur les anciens ponts Le canal en 'bois' du moulin de la Tartagine génois de la région (au moins 6, en comptant les 2 ponts du côté du hameau de Forcili et les 4 indiqués dans ce topo), dont certains sont magnifiques, et la belle série d'anciens moulins que l'on trouve le long de la Tartagine. Les chemins utilisés pour cette randonnée sont parmi les plus beaux et les mieux conservés de Corse !
En outre, on est ici à l'entrée de la forêt de Tartagine, en vue du Monte Padru, non loin du gîte de la Maison Forestière d'où l'on peut remonter vers les autres merveilles de la vallée...

La vallée de la Tartagine vers l'amont avec le Monte Padru

Carte du Ghjunsani avec la boucle principale des vieux ponts et moulins de la régionConsultez la carte ci-contre pour les détails du parcours de la boucle des vieux ponts et moulins du Ghjunsani autour d'Olmi-Cappella.

Diaporama "Vieux ponts et moulins du Ghjunsani"


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.