Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Les ravins de Bavella sous Punta di u FurnelluDe Tova à Paliri, la traversée du massif de Bavella est un enchantement !
Du romantisme des bergeries de Tova, en passant par la sauvagerie des entrailles des ravins de Bavella jusqu'au joli petit recoin de Paliri, c'est une contrée bien particulière qui domine la région de l'Alta Rocca, patrie d'adoption de notre écologiste médiatique national, Nicolas Hulot...

Samedi 25

Les abris de Tova (ex-bergeries) et la chapelle

Anciennes bergeries et chapelle de Tova

Punta Muvrareccia depuis la crête de Fornellu
Punta di u Furnellu depuis la crête du Furnellu

Les cîmes de la Muvrareccia et du Fornellu

Départ du ravin de Nura sous Punta Muvrareccia
Les ravins de Bavella sous Punta di u Furnellu

Les entrailles de Bavella

Après une visite matinale aux bergeries de Tova, site romantique perché en Le refuge d'Asinaobalcon au-dessus de la Méditerranée, je quitte le refuge d'Asinao vers trois heures de l'après-midi. D'autres randonneurs m'y ont précédé et ont déjà installé leurs affaires pour la nuit. Leurs leçons bien apprises sur l'heure et la manière d'aborder la montagne ne me dissuadent pas de partir vers les cimes de la Muvrareccia et du Fornellu, sommets culminants de Bavella. Je veux y surprendre la tombée des ombres sur les aiguilles…
Je remonte à vue la pente, slalomant entre des buissons d'aulnes. Ils ont envahi un versant où l'on extrayait autrefois les blocs calcaires coiffant le sommet des aiguilles -pourtant montagnes emblématiques du granite-. Hier, du haut de l'Incudine, j'ai aperçu les rigoles tracées par ces blocs que l'on faisait dégringoler jusqu'aux anciens fours à chaux installés près du torrent. Ce sont eux qui ont donné ce nom de Fornellu au sommet dont je m'apprête à fouler la cime.
Les ravins de Bavella au-dessous de TovaParvenu à la crête faîtière, je contemple l'un des plus beaux décors du monde, celui des entrailles de Bavella. Les lumières du soir donnent à ces lieux une ambiance surréaliste. Elles exposent certaines faces à des éclairages futuristes ; elles en ignorent d'autres, condamnées à une obscurité prématurée.
Je suis seul : cette facile ascension s'est maintenant déguisée en aventure hors du commun. Qui osera me dire encore que les heures du soir ne sont pas faites pour les randonneurs ?

Dimanche 26

Le refuge de Paliri

Refuge de Paliri

Le GR20 en chiffres


Quelques chiffres pour illustrer le GR20 :

  • De Calenzana (Balagne) à Conca (Bavella/Ospedale) ou, dans l'autre sens, de Conca à Calenzana
  • 14 étapes dans sa version habituelle, soient 14 jours
  • 174 kilomètres environ à parcourir
  • 85 heures de marche effective environ pour un randonneur moyen
  • 12.000 mètres de dénivelé positive
  • 11.980 de dénivelé négative

Sous les montagnes de Paliri, je devine une présence. Effectivement, je tombe Punta Tafunata di Palirisur deux individus silencieux, l'air gêné, transportant chacun un long étui qui doit dissimuler autre chose qu'un Stradivarius. Il se dérident quand j'engage la conversation sur les grives et les bécasses… et m'indiquent même une astuce qui me fait gagner quelques secondes sur la route du refuge.
Ils y ont laissé des traces indiscrètes, notamment un amoncellement de papier journal, qui a du tenir au chaud leur repas et leur café.
Nicolas HulotUn article choc est consacré aux mésaventures de Nicolas Hulot en Corse ; j'apprends ainsi qu'il s'est fait crever les quatre pneus de son véhicule, sur le plateau du Coscione ! La veille, aux bergeries d'Asinao, j'ai discuté avec des gars du village de son installation au village de Quenza ; l'adoption de cet agitateur obstiné de caméras alimente depuis quelques mois la chronique de l'Alta Rocca. On s'interroge beaucoup sur sa résidence futuriste, construite paraît-il en bois et qui aurait coûté une petite fortune…
Je m'installe un peu plus tard pour ma dernière nuit, sur un bout de matelas qui me tend sa toile. Il existe aussi à Bavella des abris de moindre ambition, qui devraient me protéger pour la nuit des plombs des chasseurs et dont le cadre vaut le décor de n'importe quel palais…


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.