Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Bavella - Bocca di Larone - 07/2005 :

Dans le contournement, vue vers le haut du ravinCette fois-ci, voici un ravin que vous ne trouverez dans aucun autre topo !
C'est le grand ravin de la face Nord des Ferriate qui vous fait face quand vous parcourez le sentier d'accès au canyon de la Vacca et qui paraît quasi-vertical quand on le regarde de face. Très impressionnant et demandant un peu de ténacité pour arriver au col qui en marque le sommet...

Le ravin vu depuis son départ

Vue du ravin depuis le pied

Ambiance et maquis dans le Grand ravin N des Ferriate
Arrivée au bloc coincé (à contourner RG !)

Ambiance du couloir N des Ferriate

Dans le contournement, vue vers le haut du ravin

Dans le contournement, vue vers le haut du ravin

Le verrou rocheux 100 m sous le col

Le verrou rocheux 100 m sous le col

Depuis le verrou rocheux, vers la fin de la montée

Depuis le verrou rocheux, vers la fin de la montée

Le col et la dernière montée dans les fougères

Le col et la dernière montée dans les fougères

Depuis le col, la fin de la montée versant Nord

Le versant Nord
depuis le col

Depuis le col, le début du couloir en versant SE

Le versant Sud-Est
depuis le col

Le Grand ravin N des Ferriate vu du chemin de la Vacca• Accès : Via Solenzara et la D268 qui monte au col. Après Bocca di Larone, atteindre un vaste parking sur la gauche de la route 200m après un virage en épingle à cheveux sur la droite et s'y garer.

• Dénivelé : 850m (de 336 à 988m) avec la remontée au virage depuis la Vacca.

• Itinéraire : Revenir au virage en épingle à cheveux et prendre le sentier dans l'épingle partant d'abord vers le SE puis vers l'W, en légère montée au départ. Laisser une ligne de sentier descendant raide sur la droite (fausse piste de descente) pour continuer en ligne de niveau puis en descente jusqu'à un replat en vue du Castellu d'Urnucciu. A gauche, deux branches avec sentier de retour du canyon, puis sentier de visite du Castellu. Arrivée au départ du canyon de la Vacca commun avec celui du ravin En restant toujours à droite, on descend raide dans le ravin à droite du Castellu jusqu'au torrent de la Vacca en bas (45mn). Traverser la Vacca, la descendre sur environ 200m jusqu'à la 2ème grande vasque avant le coude à gauche du torrent. Le ravin démarre juste là sur la droite.
On peut se demander à quoi peut servir un topo dans un ravin ? Celui-ci est assez typique en ce sens : difficile de s'y perdre, vu son étroitesse et l'évidence des ravins secondaires. Il n'empêche : au bout de 40mn de montée (1h25 depuis le virage) dans un ravin encombré d'éboulis, de troncs morts, et sous de petits chênes-verts (à l'ombre), on est arrêté par un bloc coincé verrouillant le ravin principal et empêchant la progression ultérieure (sauf escalade de surplomb encombré de houx !!). C'est là que le topo est utile, car il y a un contournement possible par un ravin secondaire à droite (en RG), aboutissant à une dalle horizontale dégagée sur la droite, puis une montée courte en maquis jusqu'à la muraille. Au col à 950 m : versant E du col (escalades possibles ?) Pour revenir au ravin principal, suivre la muraille sur la gauche, passer une nervure rocheuse par quelques pas d'escalade, retrouver un couloir d'une cinquantaine de mètres aboutissant à un col qui permet de retrouver après une courte descente d'éboulis le ravin principal (1h depuis le bas - 1h45 depuis le virage). Ensuite, éboulis, ronces et arbres morts dans des pentes de plus en plus raides jusqu'à un verrou rocheux à 850m d'altitude. Enfin 100m de montée très raide dans un tapis de fougères, cachant des éboulis et herbes très glissants (descente délicate et dangereuse) jusqu'au col final à 988m d'altitude.

• Retour : Par le même chemin, en prenant beaucoup de précautions au début de la descente (danger de chute face à la pente), puis en faisant attention de bien retrouver le contournement emprunté à l'aller. Arrivé à la Vacca, retour en montée par le sentier des canyoneurs déjà emprunté à l'aller..

• Descente : Depuis le col (sans nom ?) en 1h30 environ jusqu'à la Vacca. De la Vacca au virage de départ en 1h environ, soit 2h30 en tout.

Dans le contournement du bloc coincé, le ravin et les aiguilles vers l'aval • Intérêt : Voilà un bon exemple de ce que l'on peut faire à Bavedda. Un ravin à explorer sans topo (à ma connaissance !) et qui est quasiment exempt de traces (la main de l'homme y a déjà mis le pied, car on voit quelques traces dans le contournement !). Très différent de son voisin, que j'ai baptisé, pour le différencier, Grand ravin NW des Ferriate - le ravin emprunté par le Giru di Ferriate, il oppose une résistance beaucoup plus forte : prototype de progression en maquis corse, avec ronces et arbustes sous chênes-verts associés à des tonnes d'éboulis de toutes tailles, contournement de bloc coincé, orientation en ravin secondaire, pas d'escalade divers,... Surprise : les 100 derniers mètres se font dans un tapis de fougères, cachant des éboulis et herbes très raides et rendant la descente délicate et dangereuse pour un randonneur solo (c'était mon cas et je déteste les chutes face à la pente !!).
- Variantes possibles : 1) Traversée du col et redescente (?) sur les ravins de Ferriate et du Jallicu jusqu'au pont de Calzatoju.
2) Traversée du col, courteBocca di I Cunduttori à gauche (envers du Grand ravin NW) et col sans nom à droite (envers du Grand ravin N)  descente du ravin derrière, puis traversée (?) vers l'W pour passer l'arête et retrouver le "ravin érodé" du Giru di Ferriate et faire un super-Giru di Ferriate (Cf. photo de gauche prise depuis Paliri de l'envers des 2 ravins).
3) Enchaîner après retour à la Vacca avec le canyon de la Vacca puisqu'on est à son départ (Intérêt complémentaire : se nettoyer des innombrables restes de maquis dans les cheveux, cou, dos, slip, ... accumulés à la sortie de ce ravin). Cet enchaînement peut se faire aisément dans la journée, par exemple : en partant vers 9h30 de la route du col, on peut faire le ravin grosso modo de 10h30 à 14h30 et le canyon de la Vacca de 15h à 16h30 (plus retour 1h) après les groupes de canyoneurs en saison !
Carte du Ravin Nord des Ferriate à Bavella avec le canyon de la Vacca et les approches aller-retourConsultez la carte ci-contre pour l'itinéraire complet du ravin Nord des Ferriate avec le complément sur le canyon de la Vacca et les approches aller - retour de ces parcours .

Nota : • En juillet 2005, j'ai trouvé dans ce ravin un névé de 1,50m de long sur Névé du Grand ravin N des Ferriate80cm de large à environ 700m d'altitude, montrant que l'hiver 2005 avait été très enneigé en Corse. C'était la 1ère fois que je rencontrais de la neige à Bavedda en juillet/août.
• Pour mémoire, pas de topo connu de cette course dont l'idée m'est venue uniquement parce que mes nombreuses descentes de la Vacca jusqu'en 1997 marquaient une pause déjeuner + préparation matos à cet endroit d'où part le ravin. Je n'avais pas été sans le remarquer et je m'étais toujours demandé où il allait et s'il était praticable jusqu'en haut. Il m'aura fallu quelques années de plus pour pouvoir enfin répondre à cette question.

Diaporama "Grand ravin N des Ferriate"


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.