Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Arête et sommet du Monte RitonduLe deuxième sommet corse en altitude mérite qu'on aille y faire plusieurs visites tant les parcours pour y monter sont nombreux et tant il y a de paysages différents à y voir !
Cet itinéraire fait parcourir la vallée du Verghjellu, la moins connue des vallées du Cortenais, atteint le refuge bien connu de Petra Piana puis chemine sur la voie la plus "normale" du Ritondu (nommé ainsi par les Cortenais plutôt que Rotondu) passant par son grand lac au nom fluctuant et contesté et par la crête du Fer de Lance...

La région : Cortenais

Lacs de Melu et Capitellu depuis le col de Rinosu

Lacs de Melu et Capitellu

Lac de Capitellu

Lac de Capitellu

C'est une immense région que le Cortenais lorsque l'on y inclut intégralement la haute vallée du Tavignanu et les vallées de la Restonica, du Brèche de Capitellu sur le GR20 au-dessus du lacVerghjellu et du Manganellu. C'est une région pittoresque et variée, où les beautés naturelles s'entassent : grandes vallées solitaires (?) parcourues de paisibles torrents, forêts de pins et hêtres, alpages et bergeries et myriades de lacs entourant les aiguilles. Proches de Corte, certaines de ces vallées attirent la grande foule le week-end et l'été, principalement celle de la Restonica qui est à ce jour la vallée la plus fréquentée en montagne corse ! Par ce fait, nombre des randonnées du Cortenais sont connues et décrites dans les guides et vous ne risquez pas de rater la balade du lac de Melu qui constitue, elle aussi, la randonnée la plus parcourue de l'île. Ne vous seront donc donnés que deux parcours typiques de cette région, l'un dans la Restonica, celle du vallon de Rinosu un peu à l'écart des parcours ressassés de cette vallée, et l'autre permettant d'aller visiter le seuxième sommet corse en altitude, le Monte Ritondu, en l'approchant par la vallée la moins parcourue du Cortenais, celle du Verghjellu.

Monte Ritondu par le Verghjellu (09/1990) :

Vallée de Verghjellu depuis Bocca Tribali

Vallée de Verghjellu

Bocca Tribali versant Pietra Piana/Manganellu

Bocca Tribali

Scène de famille au Ritondu


De la difficulté à organiser des randonnées acceptées par toute la famille !
En ce début du mois de septembre 1990, alors que la canicule s'était abattue sur la Corse, j'avais eu l'idée de faire une course sur un haut sommet (moins de chaleur) et avait choisi le Monte Ritondu que personne d'entre nous n'avait réalisé. Pour faciliter cette course à ma femme et mes enfants, j'avais imaginé monter en fin de journée à Pietra Piana pour y dormir puis faire le sommet et redescendre le lendemain. Ce programme ayant été accepté par tous, nous le mîmes à exécution et nous voici au terminus de la route du Verghjellu, vers 18h, ce 1er septembre 1990, ravis d'avoir parcouru, même en voiture, cette magnifique vallée. Nous nous mîmes aussitôt en route et commençâmes l'ascension vers le refuge. Nous avions à peine dépassé la bergerie de Porcile que j'entendis les premières récriminations : "il fait trop chaud", "les sacs sont trop lourds", "on ferait mieux de passer la journée de demain à la plage", ... Bref, un classique "mal des rimayes" pour l'ensemble de la famille, sauf pour moi qui rongeais mon frein de ne pouvoir faire ce qui avait été décidé. Une demi-heure de palabres et discussions ne fît que constater le schisme qui s'était amorcé entre la nuit et journée de montagne (pour moi) et la journée de plage (pour les autres). Nicole, Laurent et Cécile redescendirent aussitôt à la voiture, me laissant seul réaliser la course projetée.
Et voilà comment je me suis encore retrouvé en solo dans une course corse qui pourtant n'était pas une course de ravin !

Le refuge de Pietra Piana

Pietra Piana

Le petit lac emprunté à la montée à droite de l'itinéraire standard

Lac sans nom
à la montée

Arête et sommet du Monte Ritondu

Arête sommitale

L'abri Helbronner sous le sommet du Ritondu

L'abri Helbronner

Le lac du Monte Ritondu

Lac du Ritondu

Bocca à u Frate (col du Fer de Lance)

Bocca à u Frate
(col du Fer de Lance)

• Accès : Prendre la route de la vallée du Verghjellu (D723) qui démarre un peu au N du Pont du Vecchju sur la RN193. On parcourt par cette route l'ensemble de la vallée, très boisée, en dominant le torrent aménagé pour des parcours de pêche à la truite et l'on va jusqu'à son terminus carrossable à 1046m.

• Dénivelé : 800m (de 1046 à 1842m) pour le refuge et 1580m (de 1046 à 2622m) pour le sommet du Ritondu.

• Itinéraire : Du point 1046 m, franchir la rivière et prendre le chemin muletier s'élevant en RG qui franchit le ravin de Mulinellu et atteint bientôt la bergerie de Porcile (1220m - 30mn). Au-dessus, le sentier monte par des petits lacets au SW en sous-bois et atteint une nouvelle bergerie, celle de Gialghellu (1440m - 1h) à la limite supérieur de la forêt. De là, on monte à vue au SW en terrain dégagé jusqu'à Bocca Tribali (1590m - 1h30). Du col, on peut suivre le sentier qui descend rejoindre le GR20 puis le refuge, mais il est beaucoup plus rapide de prendre le raccourci, à flanc des pentes de Petra Niella, qui passe par les bergeries de Muraccioli (1650m - 2h) et se dirige vers l'W jusqu'à franchir le ruisseau du Monte Ritondu et atteindre, à peu près en ligne de niveau, le refuge (1842m - 2h30 à 2h45 - nombreux cairns et sentes). Pour le sommet du Ritondu, si l'on ne veut pas passer par le refuge, on peut monter vers le sommet le long du ruisseau du Monte Ritondu. Sinon, du refuge, l'itinéraire se dirige plein N en montant le long de la RG du ruisseau de Gialgu pour traverser une cuvette herbeuse et monter au NE en suivant de (trop ?) nombreux cairns vers une brèche (2260m - 1h15 depuis le refuge). En appuyant à G dans une large combe rocheuse après cette brèche, on arrive à la rive S du lac du Monte Ritondu (Bellebone ? sur les cartes IGN - 2321m - 1h30 depuis le refuge). Du lac, on Le Fer de Lancedistingue bien sur la droite du sommet Bocca a u Frate (col du Fer de Lance) et, juste à G, le couloir en Y qui va servir à la remontée vers le sommet : on prend la branche droite de ce Y pour gagner l'arête que l'on suit vers le N en restant à G du fil et on gagne le sommet par une courte escalade finale (2622m - 2h30 depuis le refuge). D'autres variantes sont possibles, en particulier la mienne qui passe à droite de l'itinéraire précédent par des petits lacs vers 2200/2300 m, atteint la base du Monte Pozzolu en évitant le lac du Monte Ritondu, puis monte au sommet par Bocca a u Frate (col du Fer de Lance) et l'arête.

• Retour : Par le même chemin.

• Descente : en 1h30 à 2h jusqu'au refuge et 2h15 du refuge à la D723 dans le Verghjellu. La boucle complète est longue et se fait en 9h à 9h30 (1h30 en moins si on ne passe pas au refuge), mais elle peut être découpée en deux étapes via une nuit au refuge de Pietra Piana.

• Intérêt : Le Monte Ritondu est le 2ème sommet en altitude de l'île et est bien plus intéressant à parcourir que le Monte Cintu qui le domine en Partie du panorama du sommet du Ritondu (Paglia Orba)altitude. Son sommet commande un panorama extrêmement étendu (voir diaporama) qui mérite le détour : une plaque sommitale et l'abri utilisé par Helbronner dans ses séjours au sommet agrémentent les alentours immédiats. La vue au sommet permet de jeter un coup d'oeil à de nombreux autres itinéraires de montée comme celle du vallon de Timozzu avec les lacs de l'Oriente que l'on aperçoit en contrebas du versant N ou celle du vallon du Riviseccu qui accède au lac de Pozzolu que l'on aperçoit en bas de la face E. Attention à la forte fréquentation du refuge Pietra Piana en saison estivale.

Carte du massif du Monte Ritondu (Rotondo) avec accès par la vallée du Verghjellu (Verghiello)Consultez la carte ci-contre pour plus de détails sur l'ascension du Monte Ritondu et son accès par la vallée du Verghjellu.

Diaporama "Monte Ritondu par le Verghjellu"


Commentaires   

PhE
#11 PhE 07-10-2016 08:52
Citation en provenance du commentaire précédent de Quilichini :
...le Ciuntrone est un vrais sommet et non une crête comme le Cintu, avec une montée finale assez raide ou il faut mettre les mains et pas de vertige!


Je dois dire que je ne suis pas allé voir de près ce Ciuntrone et que la crête du Cintu, sauf la partie au-dessus du lac, m'a toujours un peu ennuyé...
Merci de cette info qui permet de découvrir un sommet plus intéressant que le Cintu sur cette crête ! :-)
Quilichini
#10 Quilichini 06-10-2016 09:18
Bonjour,
Walter, l'itinéraire est bien décrit par Phe, sauf que je monte pas par le col di u Frate, mais par une monté en partant directement du lac de Puzzolu qui est beaucoup plus intéressante que l'itinéraire classique, et qui débouche sous un énorme rocher !
Je précise aussi que contrairement à une fausse idée, le Ciuntrone est un vrais sommet et non une crête comme le Cintu, avec une montée finale assez raide ou il faut mettre les mains et pas de vertige!
PhE
#9 PhE 06-10-2016 08:41
Citation en provenance du commentaire précédent de HERMANS Walter :
Egalement, plus d'information sur le trajet décrit dans son commentaire m'intéresse. Merci de m'informer là-dessus...

Difficile de vous donner plus d'infos sur cet itinéraire que je n'ai jamais parcouru ! :oops:
A la lecture des topos et de la carte, il est évident : départ du pont de Riviseccu dans la Restonica, remontée de la piste jusqu'aux bergeries de Riviseccu par la RG du ruisseau de Riviseccu, bergeries de Spiscie, petit plateau de Stazzu Vecchju, lac de Puzzolu au pied des parois Est du Ritondu. Quilichini indique la montée par Bocca di u Frate (col du Fer de Lance sur la carte IGN), puis l'arête Sud jusqu'au sommet et la descente par le couloir Nord et le valllon du lac de l'Uriente. 8)
PhE
#8 PhE 06-10-2016 08:35
Citation en provenance du commentaire précédent de HERMANS Walter :
Pourriez- vous me dire ou le Monte Cintrone (hauteur 2656 m) -mentinoné par Quilichini- se situe exactement en référence vers le Monte Rotondo (2622 m) ou le Monte Ritondu?

Sur la carte IGN, il est dénommé "Capu Ciuntrone" et se trouve tout près du sommet du Monte Cintu sur l'arête NE à environ 600m. Tous les sommets sur cette arête entre Capu Falu et Capu a u Verdatu sont à 2500m ou plus...
HERMANS Walter
#7 HERMANS Walter 06-10-2016 04:21
Pourriez- vous me dire ou le Monte Cintrone (hauteur 2656 m) -mentinoné par Quilichini- se situe exactement en référence vers le Monte Rotondo (2622 m) ou le Monte Ritondu? Egalement, plus d'information sur le trajet décrit dans son commentaire m'intéresse. Merci de m'informer là-dessus. Bien à vous, Walter.
PhE
#6 PhE 14-08-2015 09:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Quilichini :
Bonjour,
pour moi, la montée la plus belle et variée, c'est la boucle par la vallée du Riviseccu, Stazzu vecchiu, Lac de Puzzolu, monté par la variante coté droit du col di U frate, sommet du Rotondu..

C'est sûr que les accès au Ritondu depuis la Restonica sont à la fois plus naturels et plus beaux et amples que celui décrit par le Verghjellu : mais c'est par celui-ci que j'ai commencé (par hasard) à monter dans ce coin...
Vous avez raison en ce qui concerne le Cintrone (Ciuntrone sur IGN) : tout le monde oublie ce sommet qui n'est qu'un monticule informe de la crête du Cintu, comme le Cintu lui-même d'ailleurs. Donc tout le monde indique le Ritondu comme le 2ème sommet de Corse malgré ses 32m de moins ! :-)
Quilichini
#5 Quilichini 13-08-2015 07:21
Bonjour,
pour moi, la montée la plus belle et variée, c'est la boucle par la vallée du Riviseccu, Stazzu vecchiu, Lac de Puzzolu, monté par la variante coté droit du col di U frate, sommet du Rotondu,
(pour info c'est le 3ème et non le 2ème de Corse qui se trouve être le Cintrone 2656 m) puis redescendre par le lac de l'Oriente et les Berg de Timozzu.
Auparavant il faut laisser une voiture au pont de Timozzu.
Boucle de 17km et 1900m de déniv.
PhE
#4 PhE 15-09-2013 09:04
Citation en provenance du commentaire précédent de phane951 :
Sublime montée du Verghjellu!
...lorsque l'on a fait la Restonica la veille, ça n'a pas de prix!

Aucune comparaison possible entre Verghellu et Restonica en période estivale ! Cette vallée est la plus sauvage et la moins fréquentée de celles de la région du Cortenais. Ravi de constater que je ne suis pas le seul à avoir des problèmes d'objectifs avec mon épouse, avec mal des rimayes et scènes de ménage à la clé !! :P
Je suis justement en ce moment en train de préparer un article sur un parcours sauvage sur la rive Nord du Verghellu par Bocca di Scarsa a Deda réalisé par un des visiteurs sur le Blog ! 8)
phane951
#3 phane951 14-09-2013 17:33
Sublime montée du Verghjellu!
Perle sauvage de mon séjour septembre2013, merci de me l'avoir faite découvrir.

Le raccourci décrit par les bergeries de Muraccioli devient après la traversée du ruisseau du monte Ritondu plus disons "alpin" et peut effectivement freiner l'enthousiasme ou la sérénité des moins aguerris, favorisant les "scènes de famille" si bien décrites en aparté.
(Message posté au lendemain d'un "mal des rimayes" de mon épouse qui a trouvé le secteur trop engagé pour elle).
Mais une journée pleine avec pour seule rencontre humaine 2 occupants de Muraccioli et leur copain montant les rejoindre croisé 500m avant la voiture, lorsque l'on a fait la Restonica la veille, ça n'a pas de prix!
PhE
#2 PhE 22-07-2013 08:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Loran4u :
Apres le sommet, est ce qu'il est possible de poursuivre par les crêtes vers Punta Felicina et Monte Cardo ?


C'est une arête que je n'ai pas faite personnellement , mais certains topos (Exemple : Lacs et sommets de Corse - Alain Gauthier) indiquent faisable la crête SE du Ritondu pour monter au Monte Pozzolu et la crête Petra Niella - Punta Felicina - Monte Cardu. Seule la partie entre le Pozzolu et Petra Niella n'est pas recensée, mais elle semble faisable côté Petra Niella avec quelques difficultés sur la partie Est du Pozzolu... 8)
Loran4u
#1 Loran4u 21-07-2013 08:15
Apres le sommet, est ce qu'il est possible de poursuivre par les crêtes vers Punta Felicina et Monte Cardo ?
Ceci ferait une belle course d'altitude.
Bien Montagne, Loran.

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.