Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Les ravins du Falasorma

C'est çà le versant Ouest du Falasorma : Grande Barrière et Paglia OrbaLe Falasorma (autre appellation : Filosorma) est une région corse complètement à l'écart des flux touristiques, aussi bien sur le littoral que dans sa partie montagneuse. Cette région correspond au bassin du Fangu, petit fleuve côtier de 30 km de long, et s'étend de Galeria, à son embouchure sur la côte Ouest, à la Grande Barrière, longue arête de haute altitude entre Punta Minuta et Paglia Orba, deux des reines des montagnes corses. Son trait dominant est la raideur et la hauteur des pentes dans lesquelles cheminent le Fangu et ses affluents d'un côté, la Bocca Bianca et la Cavicchia de l'autre : à Barghjana et Monte Estremu où s'arrête la route, on est à 200m d'altitude; sur la Grande Barrière, 7 km plus loin, on est entre 2200 et 2600m d'altitude. Cela donne une idée de la raideur et de la sauvagerie du bassin versant de ces vallées ! Aucune activité touristique notable à Galeria, petite station balnéaire peu fréquentée et petit port de pêche, et exode rurale massive de l'intérieur du pays (Mansu, Tuarelli, Barghjana et Monte Estremu) qui a entraîné l'abandon de quasi toutes les activités agro-pastorales locales.

Le Falasorma, versant Ouest de la Grande Barrière,
possède un ensemble majeur des ravins les plus monstrueux de ce pays !

Ravin de Maghine

Barghjana - Bocca Bianca - intégral en 08/1992, partiel 08/2002 :

Le site des bergeries de Maghine (photo Victor Gomis)Un parcours qui n'est un vrai ravin que par intermittences (montée à Bocca Culaghja, quelques passages dans la Bocca Bianca) et qui était quasiment impossible à réaliser facilement depuis les années 1990 pour cause de maquisage du sentier longeant la RG de la Bocca Bianca après la confluence avec la Taïta. Il n'est redevenu praticable que depuis 2013 et la réfection du sentier par les habitants de Barghjana et Monte Estremu. Dire qu'on amenait encore les vaches aux bergeries de Maghine au début des années 80 au bout de cette magnifique vallée !
Bravo à l'Association "Transhumance - Les amis de Puscaghja" qui a initié et supporté le projet de restauration du sentier de Maghine ! Et se souvenir de Dumé Flori, son président et gardien du refuge de Puscaghja, décédé fin 2013...

Ravin de la Taita

Barghjana - Bocca Bianca - 08/2002 :

Vallon de la Taïta vers les crêtesUn ravin bien plus marqué que le ravin de Maghine et partant lui aussi de la Bocca Bianca... Mais ce ravin est compliqué à la fois par son approche avec beaucoup de maquis dans le bas et sa partie terminale rocheuse à haute altitude !

Ravin de Ghjarghje Rosse

Barghjana - Cavichja - Combe Rouge - 06/2015 :

Ghjarghje Rosse (Combe Rouge)C'est la célèbre "Combe Rouge" que les habitants de Barghjana utilisaient par le passé pour relier Ascu ! Inutile de préciser qu'aujourd'hui ce n'est pas une partie de plaisir avec une absence totale de sentier à partir du Saltare et le passage de la Grande Barrière (Sarra di I Mori)...

Ravin de la Solitude

Barghjana - Cavicchia - Solitude - 06/2015 :

Piscia Vitalba, pied du ravin de la Solitude Le must du Ravinisme en Corse !
Il est bien sûr réservé à une certaine élite de randonneurs, capables, d'une part de supporter des efforts intenses et une approche pénible et, d'autre part, de franchir les nombreux pas d'escalade qui jalonnent le ravin très étroit qui mène au Cirque de la Solitude où l'on retrouve le GR20 (Ah, la tête des Géhéristes quand on arrive du bas !... Nota  on n'a plus ce risque depuis 2015 et le détournement du GR20 par la Pointe des Eboulis !). Difficulté : AD en escalade, avec corde et sangles indispensables.

Ravin du Saltare/Monte Saltare

Barghjana - Saltare - 06/2015 :

Sommet et col du Saltare depuis le ravin de LaoscellaDouble course, avec à la fois une des randonnées les plus accessibles du Filosorma, le Monte Saltare, extraordinaire belvédère avancé sur les ravins de la région, et un ravin méconnu et jamais fréquenté qui permet d'arriver aux environ du Capu Ucellu si on en a les capacités physiques et morales...