Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Sentier de montée Sud depuis Giannucciu : l'Uomu di CagnaCette fois-ci, voici une course qui n'aurait pas vraiment besoin de description sur "Corse sauvage" puisque la seule course de Cagna à être un tant soit peu fréquentée ! Mais le parcours en boucle complet, depuis Giannucciu, montant au "bilboquet" de Cagne par le sentier Sud, traversant ensuite par la crête pour gagner le col de Monaco puis redescendant par le long détour que constitue le passage par les bergeries de Presarella et le magnifique et étonnant sentier qui les relie encore à Giannucciu n'est parcouru que sur sa partie initiale jusqu'à l'Uomu et laissé au maquis ensuite...
Une raison qui me pousse à l'ajouter dans ces randonnées Sud Corse...

La région : Cagna et Grand Sud

Chaos de boules en Cagna

Chaos de boules en Cagna

Bergeries de Bitalza

Bergeries de Bitalza

Cette partie intègre le dernier massif montagneux le plus Sud de la Corse, la Cagna, et toutes les micro-régions au Sud de la ligne Sartène-Porto Vecchio. C'est la partie de l'île possédant les reliefs les plus bas et les plus doux et, en conséquence, elle n'est pas très pourvue en randonnées montagne : seule la Cagna y fait exception et les randonnées présentées sur ce site ont été choisies dans cette région. La Cagna constitue le dernier massif insulaire et domine Sartène au N et Figari au S. Il est resté préservé du GR20 qui a renoncé à le parcourir pour cause de décalage avec l'échine centrale de partage des eaux de la Corse. Et pourtant, Double oriu di Grussettuc'est un massif étonnant et surprenant d'originalité par rapport au reste de la montagne corse. Beaucoup plus aride que les autres massifs, il présente une sorte de dénuement spécifique accentué par la désagrégation rocheuse du granit en chaos de boules empilées se déversant comme de la lave dans les couloirs déboisés et la sécheresse de la végétation plus maigrement boisé, sauf exceptions spectaculaires. Les constructions locales sont aussi originales, car la région présente plusieurs sites magnifiques de bergeries - résidences secondaires, comme à Bavella mais avec des bergeries beaucoup plus belles (Bitalza, Naseu) et des abris sous roches que même Ushuïa est allé visiter (celui de Chera).

Uomu di Cagna en boucle depuis Giannucciu (08/2012) :

Sentier de montée Sud depuis Giannucciu : l'Uomu di Cagna

Première vue du caillou

Fin de la montée Sud depuis Giannucciu sur l'arête NW

Fin de la montée sur l'arête NW

Sentier de montée Sud depuis Giannucciu : l'Uomu di Cagna sous une autre angle

Uomu di Cagna sous l'angle SW

Arrivée à l'Uomu di Cagna

Arrivée à l'Uomu di Cagna

Uomu di Cagna : le bloc sommital ingrimpable

Uomu di Cagna

Sur l'Uomu di Cagna : arrivée des nuages

Arrivée des nuages

Uomu di Cagna - Bocca di Monaco : arrivée vers le col

Arrivée vers Bocca di Monaco

Après les bergeries de Presarella, le chemin dallé de la longue traversée incurvée

Le chemin dallé

Chemin de descente de Presarella sur Giannucciu

La descente vers Giannucciu

• Accès : Gagner le hameau de Giannucciu depuis Monaccia d'Aullène et suivre les panneaux permettant de se garer à proximité du départ du sentier Sud en allant sur la droite après les dernières maisons.

• Dénivelé : 900m environ (entre 493 et 1217m) de dénivellation positive et négative pour l'ensemble de la boucle.

• Itinéraire : Le sentier démarre près du réservoir du hameau de Giannucciu et monte dans un vallon en empruntant ses deux rives jusqu'à une sorte de col vers 900m d'où la vue se dégage sur le "bilboquet". Le sentier prend alors la direction NE et gagne une clairière (environ 1020m - 1h30). De là, deux possibilités : 1°) suivre la ligne de cairns la plus fournie vers la gauche (N) qui permet de contourner par un détour la majeure partie des blocs et revient par l'arête NW vers l'Uomu ; 2°) suivre quelques cairns vers la droite (SE) et gagner directement à vue la même arête NW par des blocs amoncelés sous la face SW de l'Uomu. Les deux traces se rejoignent vers la fin et il faut approcher le sommet le plus près possible en escaladant les derniers blocs qui l'entourent (pas très aisé !). Compter 2h30 pour l'ensemble de cette montée (1217m - 2h30).
Ensuite, reprendre la sente cairnée NW de l'aller en la laissant lorsqu'elle tourne à gauche (W) et continuer en direction NE après avoir rejoint la bonne trace cairnée qui mène à Bocca di Monaco (1103m - 1h depuis l'Uomu).
Du col, revenir plein W dans l'axe du ruisseau de Balatese, en quittant cette trace vers la droite (NW) pour remonter jusqu'à approcher les bergeries de Presarella (restaurées pour certaines, en ruines pour d'autres) : lorsque j'ai réalisée ce parcours en juin 2010, des filets balisées blanc/rouge obligeaient à emprunter cette branche en empêchant l'accès direct à la trace proche du ruisseau (sans doute pour baliser le parcours des troupeaux ?). Après un long chemin en ligne de niveau au N des bergeries, la trace cairnée poursuit sa marche horizontale en entamant une longue courbe vers le N à l'approche de l'Uomu d'Uovacce que l'on frôle sur la droite, puis vers le SE ensuite jusqu'à apporcher le point IGN 1045m où la véritable descente commence (1040m - 1h depuis le col)...
La trace se transforme peu à peu alors en un véritable sentier qui vous démontrera une fois encore le travail considérable réalisé par les Corse dans ces coins sauvages de montagne pour améliorer l'eficacité du pastoralisme local !! Ce sentier dégringole en une trace raide et zigzague jusqu'à la piste en provenance de Giannucciu (piste de Bocca di Pigna ?) qui permet de traverser le Balatese et de revenir au point de départ (515m - 2h depuis le col).
La boucle complète se fait donc en environ 5h30.

• Retour : Néant.

• Intérêt : Contrairement au simple parcours aller-retour du sentier Sud depuis Giannucciu, cette boucle permet aussi bien la visite complète de ce sommet spectaculaire et exceptionnel que constitue le bloc en équilibre de l'Uomu di Cagna que celui de la crête et du col de Monaco et le sentier pastoral de Presarella. Le col de Monaco, que l'on peut atteindre aisément depuis Naseu, est une des grandes voies de communication de Cagne et son site, parsemé d'herbes, de bruyères et de fougères, permet (quand il n'est pas squatté par les troupeaux :) un beau bivouac non loin des anciennes bergeries ruinées et sous la le chaos rocheux de la pointe du même nom. Chemin de descente de Presarella sur Giannucciu Quant à ce sentier des bergeries de Presarella, c'est un parcours assez étonnant que cet itinéraire commençant par une trace horizontale demandant calme et attention, puis débouchant sur un magnifique sentier de descente, pavé de dalles et encadré de murets, qui vous ramène à Giannucciu sous une futaie de chênes-verts, obscure, fraîche et mystérieuse...

Carte de la Cagna Ouest avec la boucle Uomu di Cagna Ci-contre, la carte de cet itinéraire avec la région Ouest de la Cagna et le tracé complet de la boucle comprenant les deux variantes de montée au sommet de l'Uomu di Cagna (tracés estimés !).

Diaporama "Boucle Uomu di Cagna depuis Giannucciu"


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.