Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Etang de Biguglia et Lido de la MaranaOn se rapproche de Bastia et, malheureusement, cela se voit : la côte devient de moins en moins attrayante au fur et à mesure que l'on monte vers le Nord : d'une part, le sable des plages noircit de plus en plus, d'autre part, le littoral devient constellé de résidences secondaires pour week-ends de Bastiais avec des choix de construction qui ne sont pas du meilleur goût !

Carte du littoral de Moriani-plage à Bastia

Carte du littoral de Moriani-plage à Bastia

Heureusement, l'étang de Biguglia vient mettre un peu de nature fraîche et sauvage dans tout cela... Là encore, c'est une partie de la côte corse que nous avons peu fréquentée et la description en sera elle-aussi assez courte...

En remontant vers le Nord après Moriani-plage, toujours la même succession de plages de sable fin, mais avec la route principale RN198 toujours à proximité.

Cathédrale Santa Maria Assunta, dite de la Canonica

Cathédrale de la Canonica

Plage du Lido de la Marana vers le Sud
Plage du Lido de la Marana vers le Nord

Plages du Lido de la Marana

Etang de Biguglia et Lido de la Marana

Etang de Biguglia et Lido de la Marana

Etang de Biguglia
Jour d'orage sur l'étang de Biguglia

Etang de Biguglia

Marine de San Pellegrino

Plage de San Pellegrino- Dans la région de Folelli et au pied du massif de la Castagniccia, petite station balnéaire avec hôtels et résidences de vacances située au bout de la route principale D506 descendant de la région de Piedicroce
Après cette station, le littoral suivant correspond à la partie côtière du massif de la Casinca, avec là encore quelques stations résidentielles notables :

Marina di Sorbo

- Ensemble touristique assez récent avec un parc naturel boisé en arrière-plan...

Camp du Cap Sud

- Ensemble touristique similaire au précédent.

Ensuite, on arrive au petit centre de Pineto, arrivée de la route D107 en provenance de l'extrémité Sud de l'aéroport de Poretta et de la cathédrale de la Canonica (superbe église d'architecture romane du XIème siècle à proximité, ruines et fouilles romaines de Mariana derrière l'église) : non loin de là, la petite route D107 tourne plein Nord vers La Marana.

Lido de la Marana

Bastia depuis la plage du Lido de la Marana- C'est le cordon lagunaire de l'étang de Biguglia, parcouru dans son intégralité par la D107 à partir de La Marana, tout le long des plages de sable bordées de pinèdes, des commerces touristiques multiples et des résidences de vacances de ce "Lido" très fréquenté en toutes saisons.

Etang de Biguglia (ou Chiurlinu)

Etang de Biguglia : Réserve Naturelle en Corse- Le plus vaste étang de Corse avec ses 1450 hectares et ses 11 km de long, il occupe la quasi-totalité de la plaine de la Marana en restant tout proche de la mer avec laquelle il communique au Nord à travers un grau. Classé en Réserve Naturelle, il offre un intérêt écologique remarquable : sa richesse biologique (mosaïque de vasières, prés salés, prairies pour pâturages, herbiers de toutes sortes,...) permet d'abriter une faune d'invertébrés représentant de nombreuses espèces animales et une avifaune abondante. Il offre également un très fort potentiel pour la pêche avec sa pratique artisanale basée sur l'anguille, le loup, la muge,...
Un pont situé à l'extrémité Nord du cordon lagunaire du Lido permet à la route de rejoindre plus loin la RN198 puis d'arriver à Bastia.

Bastia

Départ depuis le port de Bastia- Pour nous, c'est souvent le port du départ et, ici, la fin de ce périple autour du littoral corse. Cette vieille cité est véritablement attachante avec son dédale de ruelles pittoresques, ses bâtisses chargées d'histoire, sa citadelle et son vieux port. Malheureusement, elle témoigne aussi de ce dont souffre la Corse sur le plan touristique : vieillissement des infrastructures, entretien laxiste, amateurisme de l'accueil et de l'hospitalité... De toute manière, c'est une ville qui marque bien la Corse profonde, mais certainement pas la Corse sauvage !


Commentaires   

PhE
#2 PhE 21-06-2014 21:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Édouard Flambeau :
... je ne suis pas du tout d.accord sur l'accueil et l’hospitalité.

Vous n'avez pas bien compris mes propos qui ne concernent absolument pas l'accueil et l'hospitalité, mais uniquement le professionnalis me des Corses en ce qui concerne l'hébergement et la restauration ! Ils ont beau faire les meilleurs efforts en matière d'accueil et l'hospitalité, cela n'empêche en rien que les infrastructures datent des années 50, que le service et les employés qui le fournissent sont du niveau de cette même décennie et que tout cela n'a rien à voir avec ce que l'on trouve dans les pays touristiques les plus évolués...
L'espoir est que la génération actuelle des jeunes corses ait compris que l'accueil touristique est une profession, que tout cela s'apprend et qu'il vaut mieux passer par les écoles d'hôtellerie et de restauration que d'en rester à l'amateurisme de leurs parents. :sigh:
Le sourire, la sympathie, les us et les coutumes etc... se retrouvent partout dans tous les pays touristiques mais ceux qui se détachent du lot vont bien au-delà de ces critères fondamentaux mais hélas insuffisants de nos jours. :-?
Édouard Flambeau
#1 Édouard Flambeau 20-06-2014 15:27
Si je vous rejoins sur les infrastuctures vieillissantes de Bastia, je ne suis pas du tout d.accord sur l.'accueil et l'hospitalite. Je suis venu passe ma retraite en Corse après différentes autres régions en France métropolitaine tel je peux vous assurer qu'ici j.ai retrouve des hommes et des femmes, souriants, aimables, humains, qui vous reconnaissent et qui vous aident naturellement. Ici j'ai retrouvé le genre humain. Respectez leurs us et coutumes, appréciez leur cuisine, découvrez les beautés cachées de cette île, trouvez des sourires de la sympathie et des cœurs .

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.