Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Ascu - Arête N du Traunatu - Vetta di Muru 09/2014 & 09/2017 :

Franchissement à risques de la passerelle Ascu/Logoniellu Depuis plusieurs années, "Corse sauvage" était intéressé par la légende de la voie de montée directe à Vetta di Muru depuis Ascu, autrement plus originale et difficile que celle au départ de Castiglione. Légende ou histoire vraie que cette voie d'accès ?
Avec Olivier, nous avions fait une reconnaissance sur l'arête NW du Traunatu, fin septembre 2014, en partant de la confluence Loguniellu - Ascu sous la D14 et avions pu monter jusqu'au col sous l'aiguille rocheuse IGN 1711 par un itinéraire de toute beauté. La suite que nous avions imaginée, c'est Olivier qui a pu vérifier sa validité en août 2017 en partant de Castiglione et en effectuant le trajet de Vetta di Muru au col de l'aiguille 1711 en sens inverse de notre reconnaissance précédente.
Même si le parcours n'a pas été réalisé en entier d'une seule traite, nous avons bien montré que cet itinéraire imaginé par Olivier n'était pas une légende et que de nombreux vestiges et traces prouvent qu'il était encore utilisé il n'y a pas si longtemps (sentes, bergeries, passages aménagés et, malheureusement, balises orange et jaunes dans la traversée finale...).

La cabane-bergerie de l'arrivée du Logoniellu, la pointe 673 en RD, la crête de Cima di u Finellu, le massif du Traunatu

Le début de l'arête

Le ravin du Logoniellu depuis le versant W de la pointe 673m

Le ravin du Logoniellu

La pointe 951 et sa vire oblique

La vire oblique de la pointe 951

La grotte-bergerie à la sortie de la vire oblique de la pointe 951

Grotte-bergerie à la sortie de la vire

Montée le long de l'arête N du Traunatu vers 1200m

Le long de l'arête N du Traunatu

Abris de bergers (?) sur l'arête N du Traunatu vers 1240m

Abris de bergers (?)

Le couloir de la pointe 1711 à l'W de l'arête N du Traunatu : encombré de buis et d'éboulis à son pied

Le bas du grand couloir final

Le couloir de la pointe 1711 à l'W de l'arête N du Traunatu (photo Olivier Hespel

Le couloir de la pointe 1711

Le couloir de la pointe 1711 à l'W de l'arête N du Traunatu : encombré de buis et d'éboulis à son pied

La végétation en bas du grand couloir

Dans le couloir de la pointe 1711 à l'W de l'arête N du Traunatu

Dans les éboulis du grand couloir

Dans la fin du couloir de la pointe 1711 à l'W de l'arête N du Traunatu

La fin du couloir de la pointe 1711

La crête en haut du couloir de la pointe 1711 : le ravin érodé rejoignant Valle Largi Tassu (photo Olivier Hespel)

Le grand ravin depuis le premier col en haut du couloir

Paysage du 1er col avec la pointe 1711 et l'arête du Traunatu en face

Paysage du 1er col en haut du couloir

Au col sous la pointe Traunatu 1711 : les aiguilles autour de Cima Laghjaru

Vers Cima Laghjaru

La suite du parcours vers Vetta di Muru : traversée de pentes raides

La suite vers Vetta di Muru

Paysage depuis le col suivant avec en face la crête de la pointe 1711 et les pentes raides traversées (photo Olivier Hespel)

La crête de la pointe 1711 et les pentes raides traversées

Dans le ravin plein d'aulnes : le raide et court couloir descendu auparavant (photo Olivier Hespel)

Les aulnes et le couloir descendu

Depuis la brèche herbeuse : la traversée des pentes d'aulnes et le raide couloir descendu (photo Olivier Hespel)

Le couloir depuis la brèche herbeuse suivante

La descente depuis le col herbeux évident en haut à droite dans l'avant dernier versant traversé

La descente depuis le col herbeux

Arrivée en vue de la brèche (au centre gauche de la photo) d'accès au couloir de Vetta di Muru (photo Olivier Hespel)

Arrivée en vue de la brèche du couloir de Vetta di Muru

Depuis la brèche du couloir de Vetta di Muru : vue du dernier versant traversé (photo Olivier Hespel)

Les pentes du dernier versant traversé

La passerelle sur l'Ascu en aval de la confluence avec le Logoniellu : traversée dangereuse • Accès : En voiture par la D147 jusqu'à 2,5 km avant Ascu au-dessus de la passerelle en ruine de l'Ascu située à la confluence du Logoniellu. Se garer au mieux le long de la route (pas de parking).

• Dénivelé : 1510m de dénivelé positif (entre 450 et 1830m) et 250m de dénivelé négatif à la montée.

• Itinéraire : Descendre à l'Ascu et le franchir (possible sur la passerelle, mais non recommandé) pour rejoindre une bergerie en RD du Logoniellu. Monter sans sentier en direction de l'arête en oblique dans une pente de terre et de petits éboulis au milieu d'un maquis épineux clairsemé. Vestiges d'un téléphérique descendant dans l'Ascu Sur la crête au NW de la pointe 673, vestiges d'un téléphérique montant depuis l'Ascu. On contourne par la droite (W) la pointe 673 au pied des rochers et on traverse un replat-clairière entre les deux pointes 673 et 877 avant une montée raide mais aisée juqu'au sommet de cette dernière pointe (877m - 1h20). Sur la vire oblique de la pointe 951 L'arête oblique à gauche (E) vers le dôme rocheux 951 dans lequel une vire oblique commode monte de G à D en contournant la face W (superbe grotte-bergerie au-dessus à la sortie). Reprendre ensuite le fil de l'arête pour gravir la Cima di u Finellu (1155m - 2h40) selon un cheminement compliqué et chaotique, sans parcours évident a priori mais sans obstacle important sauf quelques pas d'escalade sur la fin. La suite est plus facile jusqu'à de belles cabanes remarquables en pierres sèches et poutres de genévriers (1210m - 3h15), puis le fil de l'arête aboutit à gauche d'un couloir d'éboulis, entravé à son pied par un double rempart de végétation. Traverser la végétation au mieux avant de remonter le long couloir dans des éboulis au départ et une pente de plus en plus raide devenant plus herbeuse sur la fin. Depuis le 1er col en haut du couloir de la pointe 1711 : le col dans l'arête du Traunatu sous la pointe On atteint ainsi une sorte de crête horizontale (1620m - 4h15/4h30) précédant un grand ravin érodé, affluent du Valle Largi Tassu vers le SW. Un col commode fournit une belle plate-forme à l'extrémité gauche (E) de cette crête. Au NE, on distingue un col encore plus évident dans l'arête du Traunatu sous la pointe 1711 : on peut rejoindre ce col en quelques minutes (1650m) pour de nouvelles vues sur Cima Laghjaru et aiguilles et ravins environnants.

La grotte-bergerie à la sortie de la vire oblique de la pointe 951 (photo Olivier Hespel)

La grotte-bergerie à la sortie de la vire oblique de la pointe 951

Photo Géoportail 3D du secteur Traunatu - Vetta di Muru avec la traversée (balisée !) entre la crête de la pointe 1711 et les cabanes de Vetta di Muru La suite consiste en une longue traversée, plus ou moins en ligne de niveau, amenant au couloir raide au-dessus de Vetta di Muru. De la plate-forme à gauche de la crête, traverser en direction Sud la pente raide qui mène à un col à même altitude sur l'arête suivante (contourner par le bas les rochers saillants de la pente). Traverser la pente et les barres qui font suite (balises jaunes + cairns en 2017) en évitant au mieux les aulnes jusqu'à une brèche rocheuse dans l'arête W de la pointe 1908 du Traunatu, descendre le raide mais court couloir qui fait suite et franchir le ravin empli d'aulnes descendant de la dent d'Ascu. Passage devant un petit abri-grotte avec la surprise d’un point de peinture orange (photo Olivier Hespel) Remonter en oblique vers le passage rocheux entravé par les aulnes qui permet de traverser l'arête suivante et de retrouver une pente herbeuse dans laquelle il faut redescendre. Traverser le versant suivant, puis contourner le pied de l'arête rocheuse suivante pour aborder le versant suivant. On fait alors face à la rampe rocheuse qui constitue la rive droite du couloir dans lequel se situent fontaines et cabanes de Vetta di Muru : une large brèche rocheuse sur la gauche donne accès au couloir après être passé devant un curieux abri-grotte marqué à la peinture orange, puis au site lui-même 100m plus bas (1720m - 6h30).

Vue des cabanes de Vetta di Muru depuis la brèche du couloir (photo Olivier Hespel)

Les cabanes de Vetta di Muru depuis la brèche du couloir

• Retour & Descente : On n'a que l'embarras du choix !
1°) Par le même chemin. Il vaut mieux avoir bien mémorisé la longue traversée Traunatu - Vetta di Muru à l'aller pour l'utiliser au retour. La descente du couloir sous la crête de la pointe 1711 est très raide est délicate et il est difficle de retrouver le cheminement de l'aller autour de la Cima di u Finellu (5h30/6h environ).
2°) En remontant le couloir de Vetta di Muru jusqu'à la crête N de Cima a I Mori, puis la descente du vallon de Terrivola jusqu'à Castiglione (4h environ).
3°) Par Bocca Meria, la crête jusqu'à Bocca di Serra Piana et la descente par le vallon de Pinara (très long mais une belle balade !
Depuis le flanc SW du Traunatu : les bergeries de Strette que l'on peut rejoindre depuis Vetta di Muru (photo Olivier Hespel) 4°) Une boucle magique en descendant le ruisseau de Vetta di Muru jusqu'à 1450m, puis en traversant vers l'W retrouver la bergerie des Strette (1445m) puis l'arête N du Cornu Dellu via Calancha a Lama (cf. parcours de montée de David Abadie en 05/2014). Il ne reste plus qu'à rejoindre ce sommet (1670m) puis à revenir au pont génois d'Ascu par l'arête N viale Pianu di Barcalinu (cf. Ascension du CornuDellu depuis Ascu. Environ 7h de parcours, compliqué et risqué...

• Intérêt : Un itinéraire complètement inconnu des guides de randonnées corses, y compris pour une fois de celui de Michel Fabrikant ! Calancha alla Lama et Cornodello depuis le sommet de la pointe  877 Comme pour l'arête Nord du CornoDello, cette arête Nord du Traunatu a visiblement abrité des activités de culture et d'élevage jusqu'à 1300m avec des vestiges patrimoniaux remarquables et a sans doute été utilisée comme voie de montée depuis Ascu à la fontaine de Vetta di Muru. La suite de l'itinéraire depuis le haut du couloir a été balisée de peinture jaune et orange et de cairns, ce qui montre qu'il n'y a pas que nous qui recherchions ce passage. L'arête du Traunatu autour du col sous la pointe 1711 est magnifique et demande à être explorée de plus près, y compris par des grimpeurs ! Bien que la vue depuis le col des aiguilles, ressauts et ravins sous la pointe 1711 et la Cima Laghjaru soit très impressionnante, des itinéraires de traversée vers les ravins de Finellu et de Negrettu semblent envisageables sans escalade difficile.
En synthèse, un itinéraire remarquable à tous points de vue (randonnée sportive, patrimoine, paysages, ...) dans des lieux on ne peut plus reculés et sauvages où les anciens sentiers et cheminements ont été perdus ainsi que leur mémoire. La boucle complète en utilisant le CornoDello pour la descente est un "must" du ravinisme insulaire, SAUF que presque tout s'y déroule en arêtes et non en ravins ! Un équivalent en arêtes d'U Giru di Vangoni : U Giru d'I Spiculi ?

Carte Géoportail du secteur Traunatu - Vetta di Muru avec le parcours complet entre la passerelle de l'Ascu et les cabanes de Vetta di Muru via la crête de la pointe 1711. Traces de retours possibles en pointillés. Consulter la carte IGN sur la gauche de la page pour visualiser le tracé de l'itinéraire complet parcouru en deux morceaux en 09/2014 et 08/2017.

Pour des détails complémentaires, consulter les articles du Blog : Le col de la pointe Traunatu 1711 en Popolasca et Castiglione - Ascu par Vetta di Muru (Olivier Hespel).

La crête de Cima di u Finellu avec au fond l'arête N du Traunatu et le couloir utilisé à sa droite (photo Olivier Hespel)

Depuis Cima di u Finellu, l'arête N du Traunatu et le couloir utilisé à droite

Les deux diaporamas ci-dessous sont issus des parcours de septembre 2014 et août 2017 :

Diaporama "Le col de la pointe Traunatu 1711"

Diaporama "Vetta di Muru - Traunatu"


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.