Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Paroi des GozziLe massif des Gozzi est l'emblématique site d'escalade de cette région et aura marqué des générations de grimpeurs ajacciens qui s'y seront formés et ne cessent de l'aduler !
En dehors de ces parois, les magnifiques massifs autour de Vizzavona, Monte d'Oru et Migliarellu, commencent à développer des sites de falaises, mais l'alpinisme y reste fort peu pratiqué...

Monte Gozzi

Monte Gozzi

Paroi des Gozzi

Paroi des Gozzi

Secteurs du Monte Gozzi

Secteurs du Monte Gozzi

Hommage à Jean-Toussaint Casanova


Ce grimpeur local s'est tué le 25 mai 1996 en rééquipant Jean-Toussaint Casanova, grand animateur de l'escalade en Corseune de ses voies au Monte Gozzi (Carillon du Désespoir, la voie phare du site). Il aura imprimé une trace profonde sur l'escalade corse à travers les nombreux sites qu'il a créés et les voies d'anthologie qu'il a ouvertes en tous lieux de son île : Parfum de Violence aux Teghje Liscie et sa Directe dans la dalle miroir de Punta di U Specchju, pour ne citer que ces deux là à Bavedda. Le Monte Gozzi synthétise sa manière d'équiper et d'entretenir avec un site qu'il a créé avec l'aide de son association Corsica Roc dont il était président.

Escalade au secteur de La Source à la Richiusa

Escalade à la Richiusa

Moulinette à la Richiusa
Escalade au secteur de La Source à la Richiusa

Escalade à la Richiusa

Face S du Migliarellu

Pas de voies d'escalade au Migliarellu ?

Départ de l'arête S de Punta Laccione

Départ de l'arête S de Punta Laccione

Cette région est celle des environs d'Ajaccio et des deux grandes vallées correspondant aux deux rivières dont les embouchures sont au Sud de la ville à la tour de Capitellu : la Gravona en remontant jusqu'à Vizzavona et le Prunelli en remontant jusqu'à Bastelica. C'est l'arrière pays ajaccien avec les lieux de séjour, de repos et de loisirs pour les habitants de cette métropole dont les résidences secondaires parsèment ces deux vallées. Pas très riche en grandes voies de montagne, cette région est par contre abondamment pourvue en écoles d'escalade très bien équipées et maintenues.

Ecoles d'escalade :

(Cf. topo. Escalades autour d'Ajaccio et Falaises de Corse p. 107-169)

Tous ces sites sont principalement marqués par la personnalité d'un des grands grimpeurs corses, Jean-Toussaint Casanova, qui en a été le principal créateur et animateur. Toutes les écoles d'escalade ci-dessous lui doivent la majorité de leurs voies et équipements :

• Terre Sacrée : premier site chronologique ajaccien, il est situé à l'écart non loin de la route des Sanguinaires et s'accède via la D111b. Exposition Sud (chaud l'été !) pour une vingtaine de voies du 4 au 7c (20m maximum en tous styles). Particularité : blocs possibles alentour pour varier les plaisirs pour les Bleausards
• Reta : accès par la route des Sanguinaires et une piste menant à la Pointe de la Corba. Une dizaine de voies courtes (15m maxi) du 4c au 6c+ exposées plein Ouest, avec blocs et baignade à moins de 50m : site très agréable et sympathique
• Saint-Antoine : situé sur l'arête qui sépare le golfe d'Ajaccio de Capu di Fenu, ce site offre un magnifique panorama. Il est accessible via la D11 et une piste menant à pied au site lui-même en une dizaine de minutes. Quatre secteurs (La chocolaterie, Le bagne, A Capra et San Tonio) pour une quarantaine de voies (30m maxi) du 4 au 7b, exposées à l'Est et au Sud (Cf. Falaises de Corse p. 116-121)
• U Rupione : un petit site d'initiation situé entre Rupione et Verghja Rochers d'escalade du Rupionesur la D55 sur la partie Sud du golfe d'Aiacciu. Accès : depuis le parking de l'usine électrique (juste au Sud d'Acelasca) à l'extrémité de la piste carossable y menant, une piste, fermée par une barrière, mène en 20 minutes aux rochers, avec raccourci direct raide possible par sentier. Une quinzaine de voies de 20m maximum pour une difficulté du 4 au 6a sur un site très agréable (Cf. Falaises de Corse p. 108-109)
• Monte Gozzi : site majeur de l'escalade corse, c'est un terrain de jeu formidable avec un potentiel d'ouvertures encore important. On y retrouve toute Monte Gozzi face Wla diversité de l'escalade sur granite avec des blocs, des couennes, et des grandes voies de plus de 200m et, de plus, toutes les expositions sont possibles. Il est situé à côté du village d'Afa où il faut se rendre en prenant la route de Cargèse et monter par un sentier depuis un parking au-dessus du village. Sans rentrer dans le détail (Cf. les topos détaillés Escalades autour d'Ajaccio, Sites naturels d'Escalade dans la région d'Ajaccio et Falaises de Corse p. 122-147), le site compte 9 secteurs et plus de 60 voies de tous niveaux et de tous styles : une petite montagne près d'Aiacciu !
• Richiusa : cette école se situe à la sortie du canyon Escalade à la Richiusade la Richiusa, à proximité de Bocognano et Bussu (Cf. accès au Canyon de la Richiusa). C'est lui aussi un site majeur avec la possibilité de combiner grimpe, canyoning et baignade dans un coin sensationnel ! Les secteurs ont des expositions variées et sont accompagnés de végétation permettant d'y grimper toute l'année. Là encore, sans rentrer dans le détail, le site compte 6 secteurs et près de 60 voies de tous niveaux et de tous styles, limitées à une longueur de 30m maximum. En outre, une longue voie de 9 longueurs, Opium, existe non loin, sur la pointe 1394, 45mn au-dessus des bergeries de Mattone sur les flancs du Migliarellu.

• Bussu : une nouvelle école d'escalade, défrichée et équipée pour une ouverture le 23/05/2010.

Vues de l'école d'escalade de Bussu - Bucugnà Près du hameau de Bussu sous Bucugnà (Bocognano) : consulter le topo.

Voies de montagne :

Il existe sans doute un potentiel de voies montagne dans la chaîne Monte d'Oro/Punta Migliarellu, mais à ce jour complètement inexploité. Pas grand chose à se mettre sous la dent côté grandes voies montagne, aux quelques exceptions suivantes (sans secteur particulier à mettre en avant) :

• Migliarellu (2254m) : difficile à croire qu'il n'y ait rien d'autre à grimper dans Face Sud du Migliarelllu depuis Tanellece massif que cette voie Opium sur une pointe secondaire 1394m, voie ED- de 9 longueurs (encore une voie de Jean-Toussaint Casanova), dont l'accès est 45mn au-dessus des bergeries de Mattone sur les flancs du Migliarellu
• Punta Laccione (1982m) : cette pointe, au SW du Migliarellu, possède un potentiel de voies intéressant dont seule l'arête S est répertoriée comme voie TD parcourue depuis 1967 (Guide Fabrikant - p. 285)
• Cima di Vico (1879m) : cette pointe marque l'extrémité W de la chaîne du Monte d'Oro et possède une arête S de niveau AD accessible à peu près par le même cheminement que celui pour la gorge de la Pruniccia (Guide Fabrikant - p. 286).

Cima di Vico et Punta Laccione par la vallée de la Pruniccia

Cima di Vico et Punta Laccione


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.