Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Bavella - Pulischellu. Pour la variante Santu - 08/1998, pour la variante Maru - 08/2002 et pour Giru di Vangoni - 09/2014 :

Le ravin du Pulischellu avec Punta Rossa et Punta Pulischellu L'un des deux grands ravins de Bavella avec le Purcaraccia : environ 1500m de dénivelé de la route à leurs sources !
Autant la partie basse du ravin est devenu infréquentable pour cause de "patauging", autant la partie au-dessus de 650m d'altitude est restée sauvage et couronnée d'une végétation luxuriante à l'opposé de son ravin-frère tout proche. Trois variantes de niveaux progressifs pour le visiter, la dernière permettant de joindre les deux ravins...

Le ravin du Pulischellu avec Punta Rossa et Punta Pulischellu

Ravin du Pulischellu

Punta di u Corbu et dalles de Teghje Liscie à l'entrée du ravin

Punta di U Corbu et
dalles de Teghje Liscie

Le sentier peu au-dessus du premier départ du canyoning
Arrivée dans le lit du ravin et une de ses cascades

Dans la partie basse du ravin

Dans le bas du ravin : Punta Pulischellu et arête de l'Ecureuil

Cascade à 800m
 

Peu avant la Grande Cascade, le ravin vers l'aval

Partie haute
depuis les vires

Dans le contournement de la Grande Cascade, l'amphithéâtre rocheux et le ruisseau d'U Candelli

L'amphithéâtre rocheux du ruisseau d'U Candelli

Après le contournement de la Grande Cascade, Punta Pulischellu et arête de l'Ecureuil

Punta Pulischellu en surplomb

Après le contournement de la Grande Cascade, retour dans le lit du Pulischellu

Le ravin en amont de la Grande Cascade

Olivier allume le feu au bivouac d'U Zordu

Le bivouac d'U Zordu

Montée à Bocca Pulischellu dans la sapinière

Montée à Bocca Pulischellu

Lever de soleil au bivouac d'U Zordu : Punta di Maru et U Santu (photo Olivier Hespel)

Lever de soleil sur le Pulischellu

La remontée du ruisseau d'U Candelli après la descente depuis Bocca Pulischellu (photo Victor Gomis)

Dans le ruisseau d'U Candelli

Le couloir de montée à Bocca Purcaraccia dans la brume

Montée à Bocca Purcaraccia

Bocca Purcaraccia : les parois Sud de Calanca Vecchja (photo Olivier Hespel)

Bocca Purcaraccia

La descente depuis Bocca Purcaraccia (photo Olivier Hespel)

La descente depuis Bocca Purcaraccia

Descente du ravin en V du Purcaraccia : sur le sentier de la RG, les tiges métalliques du franchissement des dalles inclinées

Le ravin en V de Purcaraccia

Descente du Purcaraccia (photo Olivier Hespel)

Descente du Purcaraccia

• Accès : Par Sulinzara et la route du col de Bavedda, jusqu'au pont du Pulischellu (2ème pont, 2 km environ après Bocca di Larone). Se garer au mieux au pont (patauging en été) ou plutôt au parking, 300m plus loin, qui a été créé en 2003.

• Dénivelé : 1300m environ (de 490 à 1745m) pour Bocca a u Santu.

Le sentier peu après le départ du parking• Itinéraire : Il existe désormais un sentier partant de l'extrémité W (gauche) du parking qui permet d'éviter le bas du torrent. 15mn après le départ, il amène en surplomb RD du ravin et permet plus loin plusieurs descentes à des départs échelonnés de canyoning. Deux variantes possibles : 1°) La plus simple consiste à aller le plus loin possible sur la sente jusqu'à trouver une descente terreuse raide assurée par une corde fixe qui permet de descendre dans le torrent au plus élevé des départs de canyoning, puis de continuer dans le lit du ravin  Sente du Pulischellu : arrivée au premier départ de canyoning 2°) La plus hardie (celle des grimpeurs qui vont en RG) consiste à descendre plus tôt dans le torrent en suivant naturellement la sente et à buter sur une cascade infranchissable : un peu en aval de cette cascade, un cairn en RG montre le chemin pour escalader un ressaut sombre (passages de 3, corde utile), puis suivre une courbe de niveau cairnée jusqu’à rejoindre le lit du torrent.
La Grande Cascade à 800m d'altitude Au-delà, continuer jusqu'à un important ressaut de 30m en cascade (800m - 1h15 à 1h30). Cette cascade s'évite par la droite (RG) en escaladant sur 50m (pas de 3) la petite muraille rocheuse qui borde le ravin (dorénavant, de nombreuses cordes fixes aident au franchissement). Rejoindre le torrent via des vires horizontales sous la muraille de Punta Pulischellu qui vous surplombe (torticolis possible), puis de l'amphithéâtre rocheux d'U Candelli. Monter dans le ravin avec une végétation plus ouverte jusqu'à la confluence de 3 couloirs sous la paroi d'A Taula (1120m - 2h45 à 3h15). Ensuite, trois parcours possibles :
- Ravin du Santu : prendre un ravin orienté vers le SW sur la gauche en quittant le ruisseau qui continue vers Bocca di Maru. Très raide, il est boisé jusqu'à mi-hauteur, puis encombré d'aulnes, juqu'au couloir terminal étroit menant à Bocca di u Santu (1745m - 5h à 5h30). Dénivelé total : 1300m.
- Ravin du Pulischellu : continuer jusqu'à Bocca di Maru (1635m - 5h environ), avec des pentes très raides sur la fin, mais sans trop de végétation. Un passage rocheux d'une trentaine de m en 3+ peut nécessiter l'emploi de la corde
Le couloir et la sapinière vers Bocca Pulischellu et Punta Pulischellu- Giru di Vangoni : sur la RD, juste en face du ravin du Santu, s'ouvre un couloir orienté NE qui s'élève à travers une sapinière dans une dépression située entre l'immense paroi de A Taula sur la gauche et Punta di u Pulischellu sur la droite et aboutit à Bocca di u Pulischellu (1365m - 4h). Bivouac possible sous un gros bloc longé par la sente dans la montée (U Zordu). Descendre au NE et traverser le ruisseau d'U Candelli pour remonter plein Nord un couloir étroit encombré de sapins arrivant à Bocca di Purcaraccia (1660m - 6h). On retrouve le ruisseau naissant du Purcaraccia De ce col, descendre au NE dans les sapins et retrouver le ruisseau naissant du Purcaraccia que l'on suit : on passe une 1ère fourche sous Calanca Vecchja (vers 1200m), puis une 2éme fourche au point IGN 989 (arrivée du ravin de Nura, restes d'usine à bois). On continue plein Est le long du torrent (contournement compliqué des vasques en RG avec les restes du sentier de bardage, sinon rappel pour descendre le bloc coincé), passe sous Punta Malanda et on retrouve à un grand coude à droite (vers le Sud) la partie canyoning, décrite dans la rubrique correspondante, du canyon du Purcaraccia, qui ramène à Bocca di Larone (600m - environ 10h).

• Retour : selon les 3 options...
- De Bocca di u Santu par un sentier rejoignant la variante alpine du GR20, puis le col de Bavedda (1218m - 2h environ).
- De Bocca di Maru, redescendre vers l'Est jusque vers 1450m pour contourner une arête rocheuse, puis l'on traverse sans sentier plein Sud en longeant la crêtes des aiguilles d'Asinao et, sans remonter jusqu'à Bocca di u Santu, on récupère la variante alpine du GR20 pour retourner au col de Bavedda (1218m - 3h à 3h30).
- Giru di Vangoni : c'est une boucle complète, décrite jusqu'à son terme.

• Descente : voir retour

• Intérêt : Les trois randonnées sont toutes superbes, avec une difficulté et un horaire croissants dans l'ordre Bocca di u Santu (7h30), Bocca di Maru (9h) et Giru di Vangoni (plus de 10h). On est bien loin de la randonnée dans ces ravins où il faut tout savoir affronter : escalade, natation, végétation, orientation très délicate et pouvant allonger démesurément l'horaire, endurance (bivouac possible à prévoir), etc... Remontée du bas-ravin du Pulischellu (photo Victor Gomis) Le bas du ravin est une véritagle jungle exubérante avec un tunnel de verdure surplombant le ravin, vous préservant du soleil mais vous empêchant de contempler les merveilles rocheuses qui vous surplombent (dalles de Teghje Liscie, Punta di u Corbu, Punta di Pulischellu, A Taula). Les premiers explorateurs des années 1970 (aucune exploration connue avant) étaient des grimpeurs en reconnaissance d'itinéraires et le décrivirent comme le Monde Perdu de Conan Doyle, bien qu'ils n'aient pu retrouver les dinosaures de cet auteur. Carte, boussole, altimètre, vêtements chauds et de rechange, cordes et sangles indispensables pour ces parcours. Attention aux randonnées solitaires (j'en sais quelque chose, puisque je les ai toutes faites ainsi) : être extrêmement prudent, car on aura du mal à aller vous chercher en cas de pépin. La partie basse du ravin est aussi une Balade aquatique décrite dans la partie Canyoning de ce site !

Partie haute du Pulischellu (photo Olivier Hespel)

Grandiose ravin du Pulischellu !

Carte du canyon du Pulischellu à Bavella avec le Giru di Vangoni et les variantes de montéeConsultez la carte ci-contre pour plus de détails sur ces itinéraires du secteur du Pulischellu : ravin de Bocca di u Santu, ravin de Bocca di Maru et Giru di Vangoni. Toutes ces course se font à partir du cours inférieur du Pulischellu depuis le parking.

Diaporama "Giru di Vangoni"

Partie haute du ravin du Santu
Arrivée à Bocca di u Santu
Arrivée à Bocca di Maru
Les murailles au-dessus de Bocca di Maru

Commentaires   

PhE
#4 PhE 03-02-2015 16:47
Beaucoup de modifications ce jour à cet article qui datait un peu et que j'ai pu mettre à jour avec de nouvelles photos et des infos plus fraîches datant de fin septembre dernier lors de notre parcours du "Giru di Vangoni"... 8)
rigaux
#3 rigaux 20-06-2012 07:58
Oui il s'agit bien de Bocca di Maro. Il y a un ou deux autres passages dans la montée du ravin de Pollischellu qui méritent qu'on prennent des précautions à mon avis. Il me semble qu'une fois dans le ravin, il faut compter facilement 2 ou 3 heures pour rejoindre un point où le mobile passe. Je trouve que ça incite à la prudence.

Merci infiniment pour ce site extrêmement riche. Je pensais commencer à bien connaître Bavella mais vous ouvrez de nouvelles perspectives.

Un parcours que j'aimerais beaucoup faire: le tour de la Punta Paliri, comme évoqué dans un vieux topo de JP Quilicci. La section entre le refuge et Bocca Finosella semble abandonnée (c'est ce que m'a dit le gardien). Je suppose que vous connaissez les lieux? Est-ce praticable?
PhE
#2 PhE 18-06-2012 11:17
Merci, rigaux, pour ce commentaire explicite !
J'ai le souvenir que la montée à Bocca di u Santu est assez facile et je suppose donc que votre commentaire parlant d'un pas d'escalade s'applique à la montée à Bocca di Maru, mais je ne m'en souviens pas... :sad:

Attention donc pour ceux (très rares !) qui montent tout droit à Bocca di Maro à partir avec une cordelette, des sangles et des notions d'escalade. Je pense quand même que ce passage doit être court car je ne me vois pas faire l'idiot en solo là-dedans et je ne me souviens pas y avoir senti du danger. :cry:
De toute manière, toutes les courses de la section Ravinisme ne sont pas pour les randonneurs lambda et sont réservées à des pratiquants expérimentés en hors-sentiers, orientation, obstacles délicats, etc... Tous ces parcours n'ont effectivement qu'un lointain rapport avec la randonnée traditionnelle.
rigaux
#1 rigaux 11-06-2012 19:10
Bon à savoir: le ravin de Polischellu est fermé avant le col par une barre rocheuse en deux ressauts. Le premier se contourne par la droite, le second impose une petite escalade. Le meilleur passage se situe qq mètres à gauche d'un tobogan lisse, dans une fissure bien protégée. L'isolement absolu incite à ne pas faire de fantaisie: deux sangles et corde (20m) bienvenues en cas de doute.
Attention aussi à rester bien à droite dans le lit du torrent par la suite, et à ne pas prendre le large couloir sur la gauche (SW) qui semble plus accueillant. Nous avons perdu beaucoup de temps et d'énergie dans ce dernier.

Ces ravins sont grandioses, mais l'essentiel du parcours se déroule dans des énormes blocs et du maquis serré. Pas grand chose à voir avec de la randonnée classique. Bonne préparation requise.

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.