Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Ruines médiévales du Castellu d'UrnucciuLa vire du Castellu d'Urnucciu est à peu près l'équivalent dans la région de Bavella de la vire du Capu Tafonatu dans le Niolu ! Vire étroite, parois vertigineuses, vues plongeantes magnifiques sur le spectaculaire canyon de la Vacca, sommet accessible avec escalade facile, ... Evidemment, l'ambiance n'est pas la même, à 600m d'altitude au milieu des pins et du maquis de Bavedda, qu'à 2300m, entouré des cîmes rocheuses des plus hauts sommets de Corse.
Couplé avec la visite du sommet de l'autre aiguille d'Urnucciu, le Castellucciu, ce parcours permet une boucle de 3 heures du plus haut intérêt !

La région : Bavella/U Spidali

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Laricio vers la Croix de Leccia
Aiguille d'Urnucciu

Paysages de Bavella

C'est essentiellement Bavedda qui va être décrit dans cette partie pour la bonne et simple raison que je connais encore peu la région d'U Spidali (Ospedale), aussi bien pour l'escalade que pour la randonnée : pour le moment, deux randonnées sont décrites dans cette région (Punta di Quercitella, Punta di u Diamante) et je laisserai donc le soin aux visiteurs de trouver par eux-mêmes comment aller jeter un coup d'oeil à la Piscia di Ghjallu, célèbre cascade et randonnée de l'Ospedale, dont le départ a été déplacé en 2010 plus loin sur la route D368 vers le col d'Illarata au point IGN 926 (en tout cas, ils ne risquent pas de se tromper de parking en été !). Bavella, c'est bien entendu le célèbre massif des aiguilles, mais ne pas oublier la région de l'Alta Rocca qui lui est rattachée et qui, en ce qui concerne la randonnée, offre aussi des perspectives très intéressantes autour de ses gros bourgs, Levie, Quenza et Zonza. Bien sûr, Bavedda en reste le joyau malgré son altitude notablement plus basse que dans les montagnes du Centre et du Nord de l'île : ses aiguilles au granit orangé découpées en formes Punta Velacu fantastiques, ses paysages lumineux mêlant le vert des forêts de laricios, le rose des porphyres et le bleu de la mer proche et du ciel et la sauvagerie de ses sites dès que l'on sort des routes, ne peuvent laisser les visiteurs indifférents. L'eau n'y est pas absente, sauf sous forme de lacs que l'on ne trouve pas dans le massif, car elle est abondante et parfois meurtrière à travers ses grands torrents qui pourfendent le massif en y découpant les plus grands et plus sublimes ravins de la Corse : Pulischellu, Purcaraccia, Fiumiceddi, Frassicia, Ferriate, Jallicu, Vacca, ... La randonnée peut y être pratiquée sous toutes ses formes, depuis la forme traditionnelle sur sentier, sans autre effort à faire qu'à ouvrir les yeux pour découvrir les merveilles locales, jusqu'à la forme corse la plus achevée, n'ayant plus qu'un lointain rapport avec la randonnée pédestre et nécessitant des capacités d'orientation, d'escalade et même de natation pour pouvoir progresser à allure décente.
Les parcours de randonnée présentés dans le cadre de cette région permettent une visite quasi-complète de toutes les crêtes sommitales de Bavedda : ne pas se méprendre, il y a bien autre chose à faire dans ce massif entre 350 et 1899m et pas seulement des crêtes (Cf. Section Ravinisme Bavedda, par exemple) !!

Castellu et Castellucciu d'Urnucciu (10/2009) :

Début de la vire du Castellu
Abri-bergerie en début de vire du Castellu

Début de la vire du Castellu

Chemin de ronde du Castellu : versant W
Chemin de ronde du Castellu : versant W

Chemin de ronde du Castellu : versant W

Départ de la Vacca (et du Grand ravin N des Ferriate) depuis le chemin de ronde du Castellu

Vue vertigineuse sur la Vacca

Chemin de ronde du Castellu : versant S
Chemin de ronde du Castellu : versant S

Chemin de ronde du Castellu : versant S

Visite du 2ème étage des ruines médiévales du Castellu

Ruines médiévales du Castellu : 2ème étage

Visite du 3ème étage des ruines médiévales du Castellu

Ruines médiévales du Castellu : 3ème étage

Vire du Castellu : les ruines médiévales et leurs 3 étages depuis la vire

Les 3 étages des ruines médiévales du Castellu

Le Castellucciu d'Urnucciu et son couloir de montée face N

Castellucciu d'Urnucciu
face N

Sommet du Castellucciu : la Vacca avec ses biefs finaux

Sommet du Castellucciu
avec vue sur la Vacca

• Accès : Départ par le sentier d'accès au canyon de la Vacca. Via Solenzara et la D268 qui monte au col, après Bocca di Larone, atteindre un vaste parking sur la gauche de la route, Grand Couloir N des Ferriate depuis le sentier de la Vacca 200m après un virage en épingle à cheveux sur la droite, et s'y garer. Revenir au virage et prendre le sentier dans l'épingle partant d'abord vers le SE puis vers l'W en légère montée au départ. Laisser une ligne de sentier descendant raide sur la droite (fausse piste de descente) pour continuer en ligne de niveau, puis en descente, jusqu'à un replat en vue du Castellu d'Urnucciu (Bocca Ornella - 524m - 30mn). A droite, la branche de descente (raide) jusqu'au départ du canyon. A gauche, deux branches avec sentier de retour du canyon (branche principale) et sentier de visite du Castellu (branche secondaire sur la droite).

• Dénivelé : depuis la D268, 360m environ de dénivellation positive et négative pour l'ensemble de la boucle, entre 418m et 611m (pour le sommet du Castellu).

• Itinéraire :

  • Tour de la vire du Castellu (+ sommet éventuel) :
    De Bocca Ornella, prendre le sentier du Castellu en laissant à gauche la branche vers Castellucciu/retour Vacca. Il mène de G à D au début de la vire du Castellu, marqué par un abri sous roche. La vire ne pose aucun problème d'itinéraire.
    Sur le chemin de ronde du Castellu : versant W Elle commence par le versant W sur une partie peu vertigineuse et assez végétale où la seule difficulté est l'escalade d'un mur de soutènement pour traverser entre deux niveaux de la vire. En longeant la paroi, on arrive ainsi à une arête que l'on contourne pour passer en versant S.
    On domine alors les gorges de la Vacca et la vire devient nettement plus vertigineuse... Seul obstacle sur ce versant, mais assez délicat (surtout dans l'autre sens), le franchissement d'un effondrement de la vire qui demande un pas d'escalade, dorénavant assisté par un piton planté pour assurer la partie exposée. La vire continue ensuite jusqu'au versant W où une zone de faiblesse de la paroi, avant l'arête, permet de gagner le sommet (pas d'escalade de II+, corde utile à la descente).
    C'est le versant E du Castellu qui abrite les ruines fortifiées médiévales du seigneur du XIVème siècle, Arrigo della Rocca, dans une zone de surplombs creusés par des tafonis gigantesques ! Elles sont étagées sur trois niveaux que vous pouvez éventuellement tous visiter si vous avez le pied alpin (pas de II - corde fixe au dernier étage en 10/2009).
    La suite de la vire n'est plus qu'une formalité pour retrouver un bon sentier de descente qui ramène à Bocca Ornella (524m - 1h pour le tour du Castellu).
  • Sommet du Castellucciu :
    De Bocca Ornella, prendre le sentier de retour de la Vacca vers la G (SE) et, quelques mètres plus loin, le sentier du Castellucciu à G (E - pas très visible selon l'état de la végétation). Après un passage en ligne de niveau vers l'E, Sommet du Castellucciu le sentier oblique au SE et bute sur la face N du Castellucciu qu'il remonte par une vire oblique de D à G jusqu'à contourner son versant E et mener au sommet.
    Descente par le même chemin pour boucler cette partie en environ 1h.

• Retour : Depuis Bocca Ornella, par le chemin de l'aller jusqu'au parking de la Vacca (30mn). Ensemble du trajet avec les deux aiguilles d'Urbucciu en environ 3h.

• Intérêt : Itinéraire court mais méritant le détour que cette visite des deux aiguilles d'Urnucciu avec un parcours très varié (sommet, vire, col, montées, descentes, escalades, ...) et l'originalité apportée par la visite des ruines incroyablement nichées en ces lieux. Le "chemin de ronde" du Catellu est assurément un morceau de choix, au même titre que les vires du Tafonatu, avec un sommet accessible au randonneur et un ensemble de vues spectaculaires sur la Vacca, les Ferriate et le secteur Pulischellu - Purcaraccia.
Visite du départ de la Vacca : la vasque olympique La visite du départ du canyon de la Vacca, beaucoup plus fréquentée que les aiguilles en été, peut complèter agréablement cette balade en permettant un rafraîchissement dans les eaux du ruisseau dans le cadre de paysages extraordinaires (Aller-retour par le sentier de descente de la Vacca en 1h).

Les ruines de Castellu d'Urnucciu : Corse-matin 24-08-2009 En complément, ci-joint petit article trouvé sur Corse matin du 24-08-09 sur les ruines du Castellu d'Urnucciu... Merci pour le GUIDE !

Carte de Bavella - région des aiguilles d'Urnucciu et canyon de la VaccaConsultez la carte ci-contre pour plus de détails sur ce secteur de Bavella et le parcours décrit ci-dessus.

Diaporama "Castellu et Castelluciu d'Urnucciu"


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.