Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Chaînon de PisciaghjaNettement plus fournie et plus connue que la région précédente, Cap Corse et Nebbiu, et avec des roches granitiques plus favorables, cette région dispose en outre d'un joyau remarquable, le massif de Bonifatu !

Tour de Caldanu (Lumiu)

Tour de Caldanu

Sites de blocs : (Cf. topo. Escalades en Balagne)


• Le site de la pointe Saint-François (Calvi) : granite agressif en bord de mer avec crash-pad nécessaire (pas de fléchage)
• Le site de Caldanu (Lumiu) : grosses boules granitiques travaillées de tavoni en bord de mer autour de la tour de Caldanu. Abrasif, athlétique et crash-pad nécessaire.
Ancien refuge de Carrozzu en 1987

L'ancien (1987)

Nouveau refuge de Carrozzu en 2000

Le nouveau (2000)

Refuge(s) de Carrozzu

La grimpe "propre" dans Saetta


Autant les jeunes grimpeurs sont époustouflants dans leurs performances athlétiques sur blocs et falaises équipées, autant ils sont souvent maladroits quant au sens de l'itinéraire, aux manoeuvres de cordes et au maniement des pitons et coinceurs dans les voies dites d'aventure.
Mon fils en est un exemple frappant : Bleausard de naissance, spécialiste du bloc (8a) et des couennes en salle ou en falaise (8a), il m'a fait vivre quelques expériences douteuses en montagne.
Saetta en a été un bon exemple en ce mois d'août 1996 (il avait 14 ans), quand nous avons tenté cette voie que nous ne connaissions pas. Déjà la recherche de la voie avait été une épreuve car nous avions peu de renseignements. Pierre Griscelli au refuge nous avait bien snobés quand nous lui avions demandé de nous montrer la voie : "c'est évident ! Elle monte plein Sud juste en face du refuge le long des 4 grands pins qui servent de relais". Il y a environ 10000 pins qui sont plantés sur ce versant de l'Antécime W de Spasimata et les 4 pins en question restaient toujours aussi anonymes pour nous parmi cette foule. Nous sommes arrivés tout de même à trouver le départ après une petite approche de moins de 30mn. Nous savions que la voie était complètement démunie de tout piton, spit ou relais et que tout devait passer avec coinceurs et relais sur amarrages naturels (les pins en question !) : excellente initiation pour mon fils dans une voie ne dépassant pas le 5c pour parfaire ses connaissances en équipement ! La 1ère longueur se passa sans anicroche, les fissures acceptant aisément les coinceurs posés par mon 1er de cordée (je n'avais bien entendu pas le droit de grimper en tête). La 2ème longueur fut une autre aventure ! Dans une série de 2/3 dièdres agrémentés de vagues fissures, mon fiston me fit savoir très vite que la pose des coinceurs lui semblait délicate. Connaissant son niveau, je ne m'inquiétais pas trop et me contentais de vérifier qu'il posait tout de même bien des points d'assurance (5 sur 35m de longueur). Arrivé au relais, il se vacha et me fit savoir que je pouvais monter : c'est alors qu'il reprenait le mou de la corde, que j'entendis des claquements métalliques et que je vis les 5 coinceurs redescendre illico le long de la corde et rejoindre mon baudrier. Il venait de grimper sa longueur quasiment sans assurance, d'où une copieuse engueulade au relais !
Autre anecdote caractéristique de cette voie : elle se redescend en rappel sur les "4 pins", mais ce jour-là un nid de fourmis positionné sur l'un des pins fit que nous avons réalisé la plupart des rappels parcourus par les bestioles courant le long de la corde et que nous avons passé une bonne heure à nous battre contre cette horde qui nous accompagnait durant notre descente !

Chaînon de Pisciaghja

Chaînon de Pisciaghja
et dalles de l'Ecaille

Punta Pisciaghja et aiguilles de Falcone

Punta Pisciaghja
et aiguilles de Falcone

Punta Misciaghja, arête des Vautours et Punta Innominata

Chaînon de l'Innominata :
Punta Misciaghja et Innominata

Arête W de l'Innominata : Tour II

Arête W
Innominata Tour II

Cheminée en II de la VN de la Punta Innominata

Punta Innominata
Cheminée de la VN

Laurent sur l'arête de Carrozzu

Laurent sur l'arête de Carrozzu

Chaînon de Spasimata et Pta Petrinaccia face E

Chaînon de Spasimata et Pta Petrinaccia face E

Cette région allant de Calvi à Saint-Florent est essentiellement constituée de granites de toute beauté. L'escalade se pratique, soit sur des écoles d'escalade bien équipées et proches de la mer, soit à l'intérieur des deux massifs montagneux de la région, la Tartagine et, surtout, le Bonifatu où l'on trouve à nouveau quelques écoles d'escalade mais aussi de grandes voies d'aventure allant jusqu'à 400m d'amplitude. Le Bonifatu autour de Spasimata et du refuge de Carrozzu est un massif très riche en courses de toutes difficultés sur un rocher en général magnifique : le gardien du refuge, Pierre Griscelli, et sa compagne, Céline, deux grands alpinistes et explorateurs de montagnes du monde, pourront vous donner toutes les informations nécessaires à votre activité.

Nota : Quelques sites de blocs répertoriés dans cette région.

Ecoles d'escalade : (Cf. topo. Escalades en Balagne)

• Le site des Iles (Ile-Rousse) : une douzaine de voies courtes (15m maxi) du 3 au 6a+ sur une falaise orientée Est, pour l'initiation. Accès par centre-ville et le port, puis un sentier vers le sommet de l'île sur 200m, à l'aplomb du phare (Cf. Falaises de Corse p. 196-199)
• I Curriali (Munticellu) : une vingtaine de voies courtes (20m maxi) du 3 au 7b orientées W. Accès en se garant 150m après la fontaine de Curriali en allant vers Munticellu, via une ouverture dans une clôture (Cf. Falaises de Corse p. 192-195)
• Le site de Lumiu : une quinzaine de voies courtes (20m maxi) du 4 au 6b+ orientées W. Accès par 10mn de marche sur un chemin de randonnée démarrant sous la tour carrée en haut du village, puis sente sur la gauche (Cf. Falaises de Corse p. 190-191)
• Les secteurs de Bonifatu (proches du sentier allant de l'Auberge de la Forêt à Carrozzu) : 4 secteurs le long du torrent de la Figarella avec beaucoup d'escalades en dalles, mais aussi en tavoni, fissures, cheminées, surplombs sur un excellent granite sombre - Punta Ficaghjola : 3 longueurs de 40m orientées S/SE - Secteur de bloc de la Ficarella avec 8 voies sur le bloc dans le torrent et assurage les pieds dans l'eau du 5b au 7b+ et une voie D de 3 longueurs en RD (Prospection) - Secteur Ficarella sur le versant S de la Punta di Roncu et 4/5 voies D+/TD de 4 à 6 longueurs bien équipées (Voie du Lézard D+ - Paradis de l'Escalade p. 36) - Secteur Melaghja sur le versant E de la Punta di Roncu avec 14 voies TD/ED- de 1 à 5 longueurs
• Le site de Suare, un hameau au-dessus de Calvi à l'embranchement de la route de l'aéroport Sainte-Catherine et de la D81 vers Bocca di Marsolinu et Galeria : une trentaine de voies de 20m environ tracées par Pierre Acquaviva le long de la crête de Finocchiaghja de niveau 5a à 7b, avec une intéressante exposition Nord permettant même d'y grimper en été (panneau "Ecole d'escalade" marquant le point de départ du sentier d'approche en bordure de la D81). Cf. Falaises de Corse p. 184-189.

Massif de Bonifatu :

Le cirque de Bonifatu est l'un des plus beaux massifs montagneux de Corse et constitue le pendant occidental de Bavedda : proximité de la mer et de l'aérodrome de Calvi, reliefs découpés en aiguilles multiples, parois et ravins colorés de rose, forêts et torrents majestueux, faune sauvage, ...
Plus que d'un cirque, il s'agit d'un système de hautes vallées (pas mal de sommets aux alentours de 2000m) constituant le bassin supérieur de la Ficarella et formant un petit massif bien délimité tout proche de Calvi. Il est desservi par une bonne route passant devant l'aéroport de Sainte-Catherine qui se termine un peu au-dessus de la Maison Forestière à un parking (payant dorénavant) proche de l'Auberge de la Forêt (ouverte en saison, hébergement type gîte). La construction du refuge de Carrozzu (1270m), accessible en 2h30 depuis l'auberge, en a grandement facilité l'accessibilité et les possibilités de randonnées et d'ascensions.
Sur le plan de l'escalade, il a beaucoup de points communs avec Bavedda, mais sur un site moins vaste et beaucoup moins connu, bien que lui aussi parcouru par le GR 20 qui attire un monde fou à Carrozzu en saison.
Pour donner quelques exemples de secteurs avec des courses à réaliser :

Punta Pisciaghja et aiguilles de Falcone• Chaînon de Pisciaghja, arête sauvage au N du ravin de Ladroncellu : Punta Pisciaghja D+/TD (Les 100 + belles - p. 207), Aiguille de Falconu/Granitola AD+/D (L'Ile Verticale - p. 18). Accès par les ravins du Ladroncellu et de Falcone, depuis le point IGN 956 sur le chemin de Carrozzu ou par le Pas de la Chèvre et Falcone
• Chaînon de l'Innominata juste au N du refuge de Carrozzu : sur la Punta Misciaghja (1602m), l'école d'escalade de Misciaghja (équipée par Pierre Griscelli) et la Voie de l'Ecaille en TD- sur 7 longueurs partant juste à gauche de l'école (L'Ile Verticale - p. 20), l'arête W de l'Innominata (1986m) en AD/D sur cette longue arête avec ses 2 tours (Guide Fabrikant - p. 65), l'arête N de l'Innominata en D traversant 5 pointes pour aller au sommet (Guide Fabrikant - p. 68), l'arête de Carrozzu en AD/D sur presque 400m de dénivelé (Les 100 + belles - p. 117). Accès en remontant le GR20 vers l'Est depuis Carrozzu, puis à vue vers les voies
• Chaînon de Spasimata (1863m) juste au S du refuge de Carrozzu : sur l'antécime W, la voie Saetta, superbe voie TD- en 4 longueurs non équipée avec relais sur grands pins + coinceurs divers (Voir encart Saetta et Corsica Wilderness - p. 23), quelques voies bien équipées à gauche de Saetta (se renseigner au refuge). Accès en 20mn à vue plein Sud du refuge
• Chaînon S de Bonifatu constituant la frontière avec le Falasorma : Punta Pittinaghja (1801m) avec la voie Incantata en D+ sur 16 longueurs (Les 100 + belles - p. 178) ou l'historique arête de la Bouteille, voie TD de 15 longueurs (Guide Fabrikant - p. 82), Capu di Meta di Filu (1819m) avec la voie des Dalles SW en D- (Guide Fabrikant - p. 80), l'aiguille de Bonifatu (1393m) avec sa face E en TD sur 12 longueurs (Guide Fabrikant - p. 80), la Punta Petrinaccia (1914m) avec les voies de la face E (Guide Fabrikant - p. 79). Pour toutes ces voies, accès par le sentier en direction de Carrozzu, puis quitter le sentier plein S par le ruisseau de Meta di Filu, puis, selon la voie, remonter les ruisseaux confluents et aller vers les cols de Pittinaghja pour la Punta Pittinaghja, de Taïta pour les autres sommets, sauf la face E de Punta Petrinaccia atteinte directement depuis Carrozzu en traversant la Spasimata.

Massif de Tartagine (Cf. Encart) :

Extrêmement recommandé pour la randonnée, ce massif n'offre que peu de possibilités d'escalade à l'exception du Capu a u Dente :

• Capu a u Dente, sommet bifide à 2029m accolé à un grand gendarme : escaladé dès 1909 par Finch (celui qui effectua la première de la face E de la Paglia Orba) par la face W du sommet N en AD, il offre d'autres voies comme la traversée N-S en D, le couloir W en D (Guide Fabrikant - p. 93-94) ou la voie Illusioni sur U Dentucciu (gendarme à l'E du Capu), voie TD de 7 longueurs (Paradis de l'Escalade p. 128). Accès, soit par la Maison Forestière de Tartagine au bout de la D 963 passant par Olmi Capella, puis une piste carossable (?) et un sentier menant à Bocca di Tartagine, soit par le pont de Melaja sur cette même D 963 avec une piste forestière jusqu'à une source.

Saetta (Antécime W Punta Spasimata)

Voie Saetta
(Punta Spasimata Antécime W)

Le massif de Tartagine


Situé à l'écart des grands circuits touristiques qui traversent l'île, malgré la route forestière qui pénètre au coeur de la forêt domaniale, cette haute vallée a gardé son calme et son charme de toujours. La région qui intéresse le montagnard est la haute vallée de Tartagine en amont de sa confluence avec le Melaja, ainsi que la vallée de cette dernière rivière. L'accès se fait par Olmi-Cappella, petite localité aux ressources limitées que l'on atteint par la N197, puis la D963 qui va jusqu'à la Maison Forestière de Tartagine. Une piste prolonge cette route et monte à plus de 1200m d'altitude juste sous Bocca di Tartagine, Punta Radiche et Punta di Soldali, facilitant ainsi nettement l'accès à cette crête et, en particulier, au Capu a u Dente. Une autre piste forestière, piste de Melaja, peut être utilisée pour monter depuis le pont de Melaja en aval de la Maison Forestière. Une des rares régions que nous n'ayons pas vraiment visitée en Corse et qui fait l'objet d'un certain nombre de nos projets.


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.