Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Village de NonzaLa vraie traversée de la Corse se doit d'intégrer la dorsale de crêtes du Cap Corse au Nord du départ du GR20 !
Ces contrées ne sont pas en général celle des alpinistes et des randonneurs et les sacs à dos sont plutôt une curiosité pour les habitants du coin...

La Giraglia devant Barcaggio et ses vaches

La Giraglia devant Barcaggio et ses vaches

Tour de Mortella dans les Agriates

Tour de Mortella dans les Agriates

Embouchure du Loto dans les Agriates

Embouchure du Loto dans les Agriates

Notre premier quart eut lieu, comme il se doit, en mer ou presque, dans une partie de la Corse réunissant deux paysages paradoxaux. D’un côté le Cap Corse, une presqu’île unique – une montagne sans pics, une campagne sans cultures et un rivage sans plages ! – et de l’autre un étrange désert, celui des Agriates, envahi en toutes saisons par la verte végétation du maquis.
Les chemins du Cap Corse offrent de multiples variations. Par endroits, emprisonnés derrière d'énormes murs de pierres sèches, ils vont et viennent entre de paisibles hameaux, ornés d’une multitude de tombes et de quelques vieilles maisons aux toits de lauze. Ailleurs, les sentiers se déroulent dans un terrain presque nu, celui d’un côte battu par les vents ou celui de collines régulièrement ravagées par le feu. Barcaggio et Tollare, ports sans âme qui vive, comptèrent parmi nos premiers chocs. Pourquoi ces lieux désertés, dans ce coin de paradis contemplant, en compagnie de quelques vaches avachies sur le sable, le spectacle de l’îlot de la Giraglia. La réponse nous fut donnée le soir même, dans un bistrot de Centuri : "Ceux qui savent sont au cimetière…" !
Trois jours plus tard, l’ambiance n’était déjà plus la même : les nuages détachaient dans le ciel des lambeaux de crête et avaient fait chuter la température de vingt degrés. "Le vent c'est bien, ça chasse les mouches", nous avait-on instruit la veille, après une première étape montagneuse sur les flancs de l’Alticcione, balayée par des souffles d’air diaboliques qui menaçaient à tout moment de nous expédier vers le grand large. Le Cap Village de NonzaCorse, c’est aussi des villages célébrés dans la littérature touristique ; Nonza, notamment, avec son église, sa fontaine, sa tour carrée, et ses maisons soudées à la falaise ; un lieu pour promeneurs et surtout pas pour randonneurs ; je m’y suis demandé si nous n’étions pas les premiers à l’atteindre et à en repartir avec de lourds sacs-à-dos d’alpinistes… Des Agriates, nous retiendrons enfin le retour des fortes chaleurs et donc sa réputation non usurpée de désert, malgré l’oasis d’une source providentielle, jaillissant à quelques pas de la mer près de la plage du Guignu, et qui nous sauva par miracle du rationnement pour le reste de notre après-midi...


Commentaires   

Olivier Klein
#3 Olivier Klein 20-04-2016 14:54
Allez, un peu d'aide (mais sans doute avez-vous déjà tracé l'itinéraire de vos rêves) !
Avec vos critères (pas de GR20 et proche de la côte), prendre comme base le Mare a Mare Calenzana-Carge se devrait vous combler. Il est indiqué en 10 jours, mais puisque vous êtes très sportives, vous pouvez choisir de le faire en beaucoup moins.
Vous pouvez alors le compléter par les sentiers côtiers du Cap, de Macinaghju (Macinaggio) à Centuri (2 jours cool ou 1 jour plus intensif) et des Agriates de St-Florent à l'Ostriconi (là encore 2 jours tranquilles ou 1 jour, très intensif cette fois - 12h30 selon les horaires indiqués).
L'ensemble ne vous laisse pas trop de temps pour les liaisons en stop, mais ce n'est pas injouable... Tout est classique, mais vaut franchement le coup.
PhE
#2 PhE 29-02-2016 18:36
Citation en provenance du commentaire précédent de lesles :
bonjour,
je viens en corse en juin avec une amie, et nous aimerions marcher pendant 9 jours entre Bastia et Ajaccio. Nous sommes très sportives, et marchons facilement entre 20 à 30 km par jour. Avez vous des idées à me donner pour faire une belle traversée ?nous ne voulons par faire le Gr 20 et désirons rester proche du littoral... merci


Difficile de répondre convenablement à une question comportant de tels objectifs antinomiques ! :o
Vous ne pouvez aller de Bastia à Ajaccio en restant "proche du littoral" et traverser d'Est en Ouest sans "faire le GR20" que vous serez obligées de traverser à un moment ou un autre...
Le site "Corse sauvage" et le Blog correspondant sont tous les deux faits pour que des gens comme vous puissent se faire une idée des itinéraires possibles et soient à même de s'en constituer un à la carte !
A vos cartes donc, bonne réflexion et bonne chance pour vos vacances de juin prochain ! 8)
lesles
#1 lesles 29-02-2016 09:45
bonjour,
je viens en corse en juin avec une amie, et nous aimerions marcher pendant 9 jours entre Bastia et Ajaccio. Nous sommes très sportives, et marchons facilement entre 20 à 30 km par jour. Avez vous des idées à me donner pour faire une belle traversée ?nous ne voulons par faire le Gr 20 et désirons rester proche du littoral... merci

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.