Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Punta di u FurnelluPunta di u Furnellu et Punta Muvrareccia sont les deux plus hauts sommets de Bavella avec la même altitude (1899m) !
Le plus classique (?) pour visiter Punta di u Furnellu et ses curieuses concrétions calcaires (au milieu d'un océan de granit !) consiste à partir du col de Bavella lui-même en longeant au mieux la crête d'Asinao...

La région : Bavella/U Spidali

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Laricio vers la Croix de Leccia
Aiguille d'Urnucciu

Paysages de Bavella

C'est essentiellement Bavedda qui va être décrit dans cette partie pour la bonne et simple raison que je connais encore peu la région d'U Spidali (Ospedale), aussi bien pour l'escalade que pour la randonnée : pour le moment, deux randonnées sont décrites dans cette région (Punta di Quercitella, Punta di u Diamante) et je laisserai donc le soin aux visiteurs de trouver par eux-mêmes comment aller jeter un coup d'oeil à la Piscia di Ghjallu, célèbre cascade et randonnée de l'Ospedale, dont le départ a été déplacé en 2010 plus loin sur la route D368 vers le col d'Illarata au point IGN 926 (en tout cas, ils ne risquent pas de se tromper de parking en été !). Bavella, c'est bien entendu le célèbre massif des aiguilles, mais ne pas oublier la région de l'Alta Rocca qui lui est rattachée et qui, en ce qui concerne la randonnée, offre aussi des perspectives très intéressantes autour de ses gros bourgs, Levie, Quenza et Zonza. Bien sûr, Bavedda en reste le joyau malgré son altitude notablement plus basse que dans les montagnes du Centre et du Nord de l'île : ses aiguilles au granit orangé découpées en formes Punta Velacu fantastiques, ses paysages lumineux mêlant le vert des forêts de laricios, le rose des porphyres et le bleu de la mer proche et du ciel et la sauvagerie de ses sites dès que l'on sort des routes, ne peuvent laisser les visiteurs indifférents. L'eau n'y est pas absente, sauf sous forme de lacs que l'on ne trouve pas dans le massif, car elle est abondante et parfois meurtrière à travers ses grands torrents qui pourfendent le massif en y découpant les plus grands et plus sublimes ravins de la Corse : Pulischellu, Purcaraccia, Fiumiceddi, Frassicia, Ferriate, Jallicu, Vacca, ... La randonnée peut y être pratiquée sous toutes ses formes, depuis la forme traditionnelle sur sentier, sans autre effort à faire qu'à ouvrir les yeux pour découvrir les merveilles locales, jusqu'à la forme corse la plus achevée, n'ayant plus qu'un lointain rapport avec la randonnée pédestre et nécessitant des capacités d'orientation, d'escalade et même de natation pour pouvoir progresser à allure décente.
Les parcours de randonnée présentés dans le cadre de cette région permettent une visite quasi-complète de toutes les crêtes sommitales de Bavedda : ne pas se méprendre, il y a bien autre chose à faire dans ce massif entre 350 et 1899m et pas seulement des crêtes (Cf. Catégorie Ravinisme Bavedda, par exemple) !!

Punta di u Furnellu par les aiguilles (08/2002) :

Col de Bavella devant la crête d'Asinao et Punta di u Furnellu au fond

Col de Bavella devant la crête d'Asinao
et Punta di u Furnellu au fond

Crête d'Asinao depuis Punta di l'Acellu jusqu'à Punta Alta
Montée à Bocca di l'Acellu à droite de Punta di l'Acellu

Crêtes d'Asinao par la variante alpine du GR20

Les enfants en montagne


Ce sont maintenant de lointains souvenirs, mais je n'ai pu résister à intégrer dans le diaporama de la randonnée du Furnellu des photos rappelant les longues années que nous avons passées à porter nos gamins sur le dos en montagne corse !
Ceux qui se plaignent de devoir trop porter sur le GR20 n'ont Cécile sur la variante alpine du GR20 à 16 moisqu'à s'imaginer portant en même temps deux gamins de 1 an et demi et 4 ans sur les épaules et un sac à dos pour se dire que leurs 20 kg sont de la rigolade (cela m'est arrivé plusieurs fois dans des fins de randonnée !). C'était pourtant pour nous à cette époque la seule manière de pouvoir aller sérieusement en montagne : il fallait 1) porter les gamins (au moins la plus petite) 2) les intéresser et les amuser pendant le trajet. Et bien, ce n'est pas si facile et nous en avons retenu un certain nombre de leçons : 1) les enfants dorment très bien dans le sac à dos tant que l'on marche 2) l'eau et ses multiples formes (lacs, torrents, vasques, cascades, ...) sont de bons objectifs ludiques pour leur donner envie de recommencer. Dans la randonnée ci-contre, si nous ne les avons pas emmenés à la Punta di u Furnellu, nous avons tout de même atteint Bocca di u Santu où vous avez peu de chances déjà de rencontrer quelqu'un en temps normal, alors des enfants de cet âge...

Groupe des aiguilles du Pargolu

Groupe du Pargolu
 

Sur la variante alpine en traversée sous Bocca di u Santu : vue de l'Incudine

La variante alpine
sous Bocca di u Santu

Traversée entre Bocca di u Santu et Bocca di Maru

Traversée Bocca di u Santu
- Bocca di Maru

Paroi de A Taula depuis Bocca di Maru

A Taula et
Bocca di Maru

• Accès : Atteindre le col de Bavella et se garer sur un des parkings du col.

• Dénivelé : 680m (de 1218 à 1899m).

• Itinéraire : L'itinéraire emprunte au départ la variante balisée en jaune du GR (variante dite "alpine"). Pour trouver le sentier de cette variante, traverser les espaces plats du col vers l'école d'escalade (à l'W) en laissant le GR20 sur sa gauche. La variante alpine monte à Bocca di l'Acellu (1450m - 45mn) Sur la variante alpine du GR20 : pas facile, les gamins en montagne !au pied de la tour du même nom, descend 50m versant Sulinzara et oblique à G pour longer la tour puis remonter au col entre Punta di l'Acellu (Tour I) et Punta di l'Ariettu (Tour II). Le col entre la Punta di l'Ariettu et la tour suivante, Punta di a Vacca (Tour III), est atteint de la même manière, au prix de la descente d'une dalle sécurisée par un câble métallique et on remonte jusqu'au col du Pargolu (1662m - 1h30) au S de Punta di u Pargolu (Tour IV). Le sentier longe les flancs W des tours suivantes (Punta Longa : Tour V, Punta Alta : Tour VI, Punta Iolla : Tour VII) versant Asinao. Il est intéressant (mais non obligatoire) de visiter au passage Bocca di u Santu (1745m - 2h) entre Punta Alta et Punta Iolla, dont l'autre Arrivée à Bocca di u Santuversant descend sur le Pulischellu par le ravin du Santon (vues saisissantes !). Sinon, de Bocca di u Santu ou du sentier, descendre le versant W des tours en contournant au plus près le contrefort W de Punta Iolla et la suite dans une traversée horizontale, vers 1550m d'altitude, sans sentier, dans des pentes désagréables, mi-rocailleuses, mi-épineuses. Cette traversée amène à une arête plus basse, un peu avant Bocca di Maru, que l'on peut éviter de contourner par le bas en la franchissant en montée oblique de G à D et en rejoignant Bocca di Maru peu après (Bocca di Maru - 1634m - 3 h 10 - vues saisissantes sur le Pulischellu !). Depuis ce col, monter à vue vers le NE au sommet du Furnellu le long de la crête dominant la grande muraille de A Taula (Punta di u Furnellu - 1899m - 4h15).

• Retour : Par le même chemin ou en descendant vers l'W depuis Bocca di Maru pour retrouver le GR20 normal et revenir par lui au col de Bavella (interminable !).

• Descente : en 3h à 3h30 depuis le sommet (45mn de plus par le GR20).

• Intérêt : Une visite complète de la crête d'Asinao et des "aiguilles de De Bocca di u Santu : vue du sommet du Furnellu à gauche et de A Taula et Punta Pulischellu au centre et à droiteBavella" avec les aiguilles elles-même, deux têtes de ravin spectaculaires pour le Santu et le Pulischellu et, pour finir, le point culminant du massif sous la forme d'une table de calcaire, inclinée en pente douce vers le SW, surplombant les raides parois orientales granitiques qui ont créé un réseau compliqué de gorges et de ravins où la main de l'homme n'a pas souvent mis le pied. Ce nom de Furnellu est dû aux dépôts calcaires du plateau sommital : ces roches furent utilisées pour la fabrication de chaux dans des fours installés dans la vallée d'Asinao et elles étaient précipitées vers ces fours depuis le sommet. Attention, une partie de ce parcours se déroule hors sentier et demande un peu d'attention !

Carte de Bavella avec les aiguilles d'Asinao et l'tinéraire pour la Punta di u Furnellu depuis le colLa carte ci-contre vous donnera le détail complet de ce parcours, classique par les aiguilles d'Asinao jusqu'à Bocca di u Santu, complètement désert ensuite entre Bocca di u Santu et le sommet insolite de la Punta di u Furnellu.

Diaporama "Punta di u Furnellu par les aiguilles"

Punta di u Furnellu depuis Bocca di Maru

Punta di u Furnellu


Commentaires   

PhE
#6 PhE 14-05-2016 21:16
Citation en provenance du commentaire précédent de marielle :
Superbe sortie sauvage pour découvrir ce massif en profondeur, alors merci de partager ces infos de parcours hors sentiers magnifiques.....


Merci de me remonter cette info d'une sortie découverte via mon site et de l'encouragement à continuer à partager des randos sauvages !! :roll:
marielle
#5 marielle 13-05-2016 12:47
Superbe sortie sauvage pour découvrir ce massif en profondeur, alors merci de partager ces infos de parcours hors sentiers magnifiques.... .
PhE
#4 PhE 31-03-2013 10:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Romuald :
OK merci pour l'info. il faut compter environ 8 heures pour le parcours complet ?
Oui, en supposant que vous avez un minimum de sens de l'orientation pour la partie du parcours hors pistes...

Citation en provenance du commentaire précédent de Romuald :
Savez-vous si des guides proposent des randonneés à la journée dans Bavella ?
Certainement, mais je ne peux vous l'affirmer car ne les utilisant jamais ! ;-)
Pour Bavella, voir Corsica Forest et Jean-Paul Quilici sur les Liens Escalade ou les Liens Canyoning du site car ils font tous Randonnée, Escalade, Canyoning au minimum.
Romuald
#3 Romuald 30-03-2013 15:35
Bonjour,

OK merci pour l'info. il faut compter environ 8 heures pour le parcours complet ?

Savez-vous si des guides proposent des randonneés à la journée dans Bavella ?


merci,

Romuald
PhE
#2 PhE 28-03-2013 23:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Romuald :
Bonjour,
Dans cette randonnée vous parlez de "descente d'une dalle sécurisée par un câble métallique". Faut-il être équipé particulièrement pour ce passage ?


Désolé de repérer ce commentaire si tardivement, mais j'étais occupé à d'autres affaires que la supervision du site !! :sigh:

Non, pas besoin d'équipement pour ce passage de dalle :
  • Il est sur le GR20 variante alpine, ce qui signifie que vous n'y serez pas tout seul mais accompagné par des Géhéris tes "gros sacs" :cry:
  • C'est une dalle rocheuse un peu inclinée équipée d'une chaîne pour faciliter le passage, même avec un sac énorme ! ;-)
  • La chaîne n'est vraiment pas indispensable pour ce passage si l'on a un tant soit peu l'habitude des pas rocheux faciles... :-)
Romuald
#1 Romuald 23-03-2013 20:30
Bonjour,

tout d'abord merci pour ce super site.
Je viens à Porto Vecchio 2 semaines en mai et je compte faire quelques randonnées dans la région (j'en ai déjà fait quelques-unes en 2011). Dans cette randonnée vous parlez de "descente d'une dalle sécurisée par un câble métallique". Faut-il être équipé particulièremen t pour ce passage ?

merci pour vos conseils,

Romuald

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.