Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Dunes de Barcaggio et Tour d'AgnelloCi-dessous les informations pratiques nécessaires pour cette traversée du Cap Corse !
Les étapes et le découpage du parcours, les recommandations concernant la durée, la période idéale, les hébergements, les ravitaillements, les accès de départ et d'arrivée, les cartes, les indications sur des possibilités de variantes,...

La traversée du Cap Corse
en quelques mots :


Cinq jours de marche entre Bastia et Macinaggio, avec une dominante de paysages marins entrecoupés de crêtes montagneuses et de villages pittoresques (dont Nonza et Centuri, duo majeur et incontournable de la région). L'itinéraire emprunte majoritairement de vieux et de beaux sentiers, assurant autrefois les échanges entre les communautés villageoises et les liaisons avec les pacages de montagne. Beaucoup de ces sentiers ont fait l'objet d'un effort récent et remarqué de nettoyage-balisage :
- au sud du Cap Corse, dans le cadre d'un projet intercommunal
- à l'extrémité nord du Cap Corse, dans le cadre de la restauration du sentier littoral des douaniers
- entre ces deux zones, sous la forme d'initiatives locales (notamment sur les communes de Luri et de Morsiglia).
La traversée est donc facile à suivre, ne comporte aucune portion réellement escarpée, et son caractère pittoresque se trouve renforcé par une faible proportion de portions goudronnées ou de pistes (celles-ci ne représentant guère plus de 10 % de chacune des étapes).

Les cartes :
IGN Top 25 Bastia (4348 OT) et Cap Corse (4347 OT) ; ces cartes comprennent l'ensemble des lieux-dits cités, et retracent fidèlement (en pointillés, sans surlignage de couleur) les sentiers utilisés.

La période :
Les mois idéaux sont avril, mai, septembre et octobre. En été, les risques de chaleur sont forts ; en hiver, certaines adresses sont éventuellement fermées (à vérifier), ce qui est dommage s'agissant d'un raid qui connaît souvent d'excellentes conditions de pratique en cette saison.

Le départ :
Bastia, capitale de la Haute-Corse, aisément accessible par bateau (le port est au beau milieu du centre-ville ; il est quotidiennement desservi par les compagnies SNCM et Corsica Ferries) ou par aéroport (celui-ci situé à une quinzaine de kilomètres au sud de l'agglomération). Plusieurs choix de départ possibles :
- partir de la maison du Cap Corse, situé près du port de Plaisance de Toga (un itinéraire balisé, goudronné au départ, s'élève jusqu'au hameau d'Alzeto, porte d'entrée de la traversée dans sa version "nature")
- se faire conduire en taxi à Alzeto (hameau surplombant Bastia de 300m et situé à moins de 5km du centre-ville ; version évitant une entrée en matière trop urbaine)
- utiliser éventuellement les bus de la ville de Bastia pour Erbalungagagner Lavasina (départs de la place Saint-Nicolas, toutes les demi-heures en semaine, toutes les heures le week-end ; horaires auprès de la STIB, tél. 04 95 31 06 65). Lavasina est le point de départ d'un autre sentier balisé qui, via les hameaux de Poretto et Pozzo puis le col de Santa Maria, permet de gagner Olmeta puis Nonza ; ce sentier constitue une variante (de même intérêt, de même durée et de même difficulté) que l'étape Alzeto-Olmeta-Nonza via le col de San Leonardo.

L'arrivée :
Port de Macinaggio, à l'extrémité nord-est du Cap Corse. Liaison par bus (tôt en matinée ; une heure de trajet environ), un jour sur deux, avec Bastia (durée d'environ une heure ; transports Saladini, tél. 04 95 35 43 88).

L'adresse utile :
Maison du Cap Corse, pour tout renseignement (notamment sur les transports) ; située dans le quartier de Toga, au nord de Bastia. Tél. 04 95 31 02 32.

Le guide utile :
Les éditions Media Terra viennent de publier un guide complet (prix public 78 F), consacré au Cap Corse (avec tous les renseignements pratiques), décrivant notamment la plupart des sentiers actuellement balisés, ainsi que les deux sites d'escalade équipés dans le secteur. Tél. 04 95 31 12 21.

Avertissement :
Pour ce qui est de cette traversée du Cap Corse, les conditions ont peut-être pu évoluer depuis la réalisation de ce raid voici quelques années (2000).
Une réactualisation complète de cette traversée sera réalisée dans les semaines à venir et sera intégrée dans cette rubrique après sa publication.

Une étape de plus ou de moins…


Pour boucler un programme à la semaine, on peut aisément rallonger le raid d'une ou deux journées :

*depuis Nonza, avec la longue boucle (8h) escaladant le Monte Stello (aller via les cols de Violu, Puratellu et Santa Maria ; retour via la chapelle Sant'Erasmo et le village d'Olmeta) ; pour éviter de refaire le sentier de la veille Olmeta-Nonza, on pourra plutôt suivre le joli sentier qui descend jusqu'à la tour littorale de Negru et terminer alors en autostop (4km). De même, le lendemain, on gagnera Olcani via le col de Selolla, pour éviter de remonter au col de Violu (toutes ces variantes sont également balisées

*depuis Spergane, il est intéressant de monter jusqu'à la tour de Sénèque, puis de redescendre sur l'autre versant jusqu'au village à plusieurs étages de Pino, via le sentier ombragé de la chapelle San Guglielmo ; retour par le même chemin jusqu'à la tour, puis variante posssible pour la redescente sur Spergane (voir dépliant).

Les bons marcheurs peuvent sauter l'arrêt conseillé à Canari et regrouper les étapes 2 et 3 en modifiant l'itinéraire de base : d'Olcani (350m, situé à 2h30 de marche de Nonza), au lieu de redescendre vers la marine d'Albo on peut monter par un beau sentier balisé (coupant par endroits une piste récente) au col de San Giuvanni (petite chapelle à 974m, 4h30), puis traverser sensiblement à flanc - toujours par un sentier balisé - le versant oriental de la Follicie (point culminant du Cap Corse à 1322m, variante cairnée par les crêtes possible) pour rejoindre le col de la Serra (1007m, 6h). Spergane n'est plus alors qu'à 4h de marche…

Le Cap Corse en cinq jours :

Paysages de la côte Ouest du Cap Corse

Paysages de la côte Ouest du Cap Corse

Étape 1, Bastia-Nonza :
- À savoir : parcours entièrement balisé - balisage d'un trait couleur orange - et d'une très grande variété (ville, montagne, villages et vues marines se succèdent sans aucune monotonie).
- Le parcours : il démarre de Port-Toga (maison du Cap Corse), passe aux hameaux d'Alzeto et de Guaitella (350m, 1h15), continue à s'élever jusqu'au col de San Leonardo (855 m, 3h30) et remonte doucement et à flanc jusqu'à la chapelle ruinée San Jacintu (1082m, 4h15). Il redescend alors sur Olmeta (300m, 6h), où l'on trouve un superbe sentier en balcon qui gagne le village voisin de Nonza (150m, 7h30).
Il est dorénavant conseillé de partir de Bastia au départ du hameau de Cardo et de rejoindre les glacières par un sentier très bien entretenu avant de grimper sur la crête et de continuer vers San Jacintu.
- L'hébergement : auberge Patrizi, une honnête adresse installée sur la place de Nonza, avec des chambres disséminées dans les ruelles du village. Tél. 04 95 37 82 16.

Étape 2, Nonza-Canari :
- À savoir : itinéraire panoramique sur la côte occidentale et balisé jusqu'à la Ruelles de Nonzamarine d'Albo ; portion de route (également panoramique, malgré l'intermède "spécial" de la mine de Canari) jusqu'au hameau d'Abro où l'on retrouve un vieux et beau sentier (non balisé mais facile à repérer) qui mène jusqu'à Pieve, hameau le plus important de Canari.
- Le parcours : il gagne d'abord, via la chapelle Santa Maria, la bocca di (le col de) Violu (433m, 1h30) avant de redescendre par paliers sur les villages d'Olcani (350m, 2h30), d'Ogliastro (100m, 3h15) et la marine d'Albo (4h). Il traverse alors la plage et remonte par un layon défoncé jusqu'à la route que l'on suit pendant 2,3km jusqu'à Abro (100m, 5h). Dans le lacet de la route dominant Abro, on retrouve un bon sentier qui gagne la place principale de Canari (310m, 6h).
- L'hébergement : auberge "Au Bon Clocher", vieille étape villageoise dans une maison haute du siècle dernier jouissant d'une vue extraordinaire. Tél. 04 95 37 80 15.

Étape 3, Canari-Spergane (commune de Luri) :
- À savoir : itinéraire d'un très grand intérêt, qui fait apprécier les deux versants du Cap Corse. Le sentier est parfaitement balisé jusqu'au col de la Serra, puis suit au plus facile la crête de l'Alticcione jusqu'au col de Pinzu a Vergine (orientation compliquée par temps brumeux), où l'on retrouve un sentier à nouveau balisé qui dévale jusqu'à Spergane.
- Le parcours : le sentier remonte jusqu'au col de la Serra (1007m, 2h30), puis grimpe au sommet de l'Alticcione (1139m), d'où il redescend sur le col de Pinzu a Vergine (593m, 5h, raccourci possible par une sente à flanc menant à la bergerie de Liou, bergerie reliée au col de Pinzu a Vergine par une piste pastorale). La fin de l'étape, qui s'effectue tranquillement via les hameaux de Fieno (360m, 6h), Liccetu, Sorbu et Piana, se termine à Spergane (190m, 7h).
- L'hébergement : chambres d'hôtes d'I Fundali, accueil et cadre formidables, pouvant justifier au moins une nuit supplémentaire sur place (large choix de boucles, détaillé dans un dépliant disponible gratuitement sur place et qui recense les nombreux chemins restaurés dans la vallée de Luri). Tél. 04 95 35 06 15.

Étape 4, Spergane-Centuri :
- À savoir : parcours également très varié, qui ne souffre ponctuellement que du triste spectacle de la décharge de Morsiglia. Mais tout le reste est magnifique… Les sentiers sont tous balisés mais le balisage, souvent lâche, oblige à se référer de temps à autre à la carte.
- Le parcours : il traverse Spergane, gagne l'ultime lacet de la route départementale D32 et gagne par les crêtes la Punta di Gulfidoni (606m, 2h). Puis il redescend Baie d'Alisujusqu'au col routier séparant les vallées de Meria et de Morsiglia ; il se transforme alors brièvement en piste jusqu'à la chapelle ND des Grâces (400m, 3h30), avant de plonger en forêt enfin intacte jusqu'à Posacce, Mucchieta et Baragogna (hameaux de Morsiglia). Un nouveau sentier mène alors aux anciens moulins du village puis rejoint finalement plus bas la D35 qu'il faut suivre à gauche sur environ 400m. Une vague piste dessert alors un réservoir et se prolonge par une sente qui rejoint la marine de Mute (5h15). Au prix de quelques minutes de marche, par une route littorale offrant une vue imprenable sur l'îlot de Capense, le parcours rejoint enfin le port de Centuri (5h30).
- L'hébergement : plusieurs hôtels disposés autour du port. La réputation de cette jolie marine ne force guère les prix à la baisse ; signalons toutefois l'hôtel du Vieux Moulin, adresse de vieille réputation dont on apprécie particulièrement l'architecture de "palais", symbole parmi tant d'autres des bonnes fortunes américaines d'émigrants cap corsins. Tél. 04 95 35 60 15.

Eoliennes du Cap Corse

Eoliennes du Cap Corse

Étape 5, Centuri-Macinaggio :
- À savoir : sentier entièrement balisé, empruntant l'ancien sentier des douaniers courant le long du rivage. Paysages exceptionnels, avec vues à couper le souffle sur les îles proches (Giraglia, Capraia…).
- Le parcours : le chemin court vers le nord dans un terrain souvent escarpé et, après le passage d'un collet secondaire (217m, 1h30) rejoint le sémaphore de Capo Grosso (2h15). Après une brève portion de goudron, le chemin redevient sentier pour gagner les ports minuscules de Tollare (3h15) puis de Barcaggio (4h). Il ne quitte plus alors le rivage, gagnant les tours d'Agnello (4h45) et de Santa Maria (6h), avant de finir sa route à Macinaggio (7h).
- L'hébergement : plusieurs hôtels ici aussi. Question situation, le mieux placé est l'hôtel des Iles, adresse réputée pour son poisson et sa vue sur le port. Tél. 04 95 35 43 02.

Dunes de Barcaggio et Tour d'Agnello

Dunes de Barcaggio et Tour d'Agnello


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.