Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Lac de CapitelloAprès les escalades du Cirque de la Solitude et du Capu Tafonatu, le GR20 vous transporte dans une région plus bucolique !
La région des lacs commence avec le célèbre lac de Nino après le col de Verghio puis cotoie ceux de la Restonica et du Rotondo, avant de laisser place à des paysages plus classiques jusqu'à Vizzavona...

Dimanche 18

L'établissement du Castel Vergio sous le col de Vergio

Castel Vergio : hôtel, refuge et station de ski (?)

Lac de Capitello

Lac de Capitello
 

Lac du Monte Rotondo ou de Bellebone

Lac de Bellebone
(ou du Rotondo)

Le refuge de Pietra Piana

Refuge de Pietra Piana

À l'hôtel du col de Vergio, il y a du monde attablé. Le bar-restaurant n'a pas l'air victime de la publicité douteuse faite à l'établissement par le film Les Randonneurs... Je suis venu ici il y a quelques mois et je m'inquiète des changements intervenus au pays depuis. On m'explique qu'on n'a pas sorti la veille les pétoires, dont les coups de feu saluent d'habitude la promenade annuelle de la Vierge dans les rues. Au village, depuis l'assassinat du préfet, les armes se font plus discrètes…
Le lac de Nino avec des cochons (les chevaux ne sont pas loin !)
Deux cafés et quelques enjambées plus loin, Nino fait enfin son entrée en scène ; j'ai envie d'applaudir ce lac et ses pelouses, si reposants après tant d'étapes de caillasse. Les chevaux ont pris la place des mouflons de la veille ; ils ne paraissent guère mieux apprivoisés.
Je quitte d'un pas pressé le refuge de Manganu, cherchant à rejoindre son cousin de Petra Piana avant la nuit.

Brèche de Capitello sur le GR20 au-dessus du lacNouvelle scène de rêve avec le franchissement de la brèche de Capitello, surplombant le plus beau cirque lacustre de Corse. Plus loin, je contemple du haut de la Maniccia son seul rival, le cirque du Rotondo, baigné par les eaux sombres du lac de Bellebonne. Des vagues légères, agitées par la brise du soir, courent sur son onde noire. Je suis seul au monde…

Lundi 19

Bocca d'Oreccia

Col (dépression ?) d'Oreccia

Vue depuis le sommet du Monte d'Oro : les crêtes du Monte d'Oro et du Migliarello

Crêtes du Monte d'Oro et du Migliarello
encadrant le passage du GR20

J'atteins l'Onda dans les brumes ; des rouleaux de nuages se bousculent dans la dépression d'Oreccia et laissent comme seul repère des enclos de pierres Le refuge de l'Ondasèches, construits par des chasseurs sur les circuits migratoires des pigeons ramiers…
L'air est très frais : la ligne de partage des eaux est en Corse une suite de hautes crêtes, entrecoupées de rares cols où se donnent donc rendez-vous tous les brouillards de l'île. Seules les forêts de hêtres goûtent avec bonheur l'humidité de ces lieux déprimés…
Aussi, la rencontre du refuge est-elle un soulagement, la garantie d'une nuit sans eau et sans vent. Rassuré, j'engage sans inquiétude un long corps-à-corps contre un poêle diabolique, qui laisse échapper des fumées aussi blanches que les nuages de pluie coiffant à cet instant les pentes du Monte d'Oro…

Mardi 20

U Trinighellu (Train des Chemins de Fer Corses) à Vizzavona dans sa version 2007

Train des Chemins de Fer Corses à Vizzavona

Cascade sur l'Agnone
Baignade vers la cascade des Anglais

Cascades de l'Agnone

À Vizzavona, je croise des rails avant même de tomber sur le goudron. La gare du hameau accueille les traversées de la Corse en locomotive et à pied. Mais, il faut se rendre à l'évidence : certains jours, les randonneurs du GR 20 sont plus nombreux que les passagers de la ligne Corte - Bocognano.
Je pénètre dans l'hôtel des Laricci où je fais la connaissance Hôtel I Larici à Vizzavonade Maurice, le propriétaire des lieux. Par amour des montagnes, il vient de renoncer à sa vie ajaccienne pour reprendre ce vieil hôtel datant de l'époque bénie de Vizzavona. Il me parle d'un temps où la bourgeoisie des villes venait en villégiature à la montagne, pour fuir les chaleurs de l'été. Un temps où les touristes anglais -les mêmes que ceux de la Côte d'Azur !-, venaient se rafraîchir dans les cascades de l'Agnone.


Commentaires   

JOURDYj alain
#1 JOURDYj alain 03-04-2011 10:55
je souhaite connaitre ce lieu l'année prochaine

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.