Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Punta Capula à gauche et Punta de Cricche à droite vues du lac de NinoL'un des sommets de plus de 2000m les plus débonnaires de l'île
On l'atteint facilement depuis le touristique col de Verghio par un parcours panoramique de choix...

La punta de Cricche


Les Alpes sont réputés pour leurs "4000", les Pyrénées pour leurs "3000"… La Corse se contente de son côté de 120 sommets dépassant 2 000m ; ceux-ci ont du reste fait l'objet d'un guide (aux éditions Albiana) qui en détaille la liste et les voies normales d'ascension. La punta de Cricche, profitant de sa proximité du col routier de Vergio, est probablement le plus facile d'accès parmi tous ces belvédères. Son ascension, naturelle donc, n'a pourtant guère attiré les foules jusqu'à présent, en dépit d'un panorama de choix, marqué par l'opposition entre vues marines en direction du golfe de Porto et vues montagnardes sur la plupart des montagnes du Niolo…

Punta Capula à gauche et Punta de Cricche à droite vues du lac de Nino

Crêtes de Vergio avec Punta de Cricche à droite

Depuis le col de Vergio et son imposant monument de la Vierge, grimper à vue en direction du nord (quelques cairns) et rejoindre ainsi, en terrain facile, une première crête. Suivre celle-ci dans une direction générale ouest-nord-ouest, en contournant quelques obstacles rocheux en versant sud. On remonte enfin un couloir raide, mais relativement facile, qui dépose pour finir sur la ligne de Statue du col de Vergiopartage des eaux, entre deux pointements cotés 1880 et 2017m. partir alors à flanc, en restant sur le versant plus doux du vallon de Corbica et gravir pour finir la cime principale moyennant l'escalade de quelques gradins rocheux.
Pour redescendre, il est conseillé de basculer au nord-est dans la combe de Radule, en restant suffisamment à droite pour éviter les ressauts les plus raides du vallon. On parvient ainsi en vue des bergeries de Radule (beau site pastoral) et l'on entame alors une traversée vers le sud dont la seule complication tient au franchissement d'un torrent secondaire, aux rives envahies par les aulnes. On découvre ensuite les pozzines de Catamalzi, installées au pied d'un beau cirque glaciaire - aux roches striées et polies par l'érosion -, un site pittoresque qui avoisine également la boulaie de Valdu Niellu (formation forestière rare en Corse). La boucle s'achève enfin par une sente enfin confortable, agrémentée au passage par une source aménagée.

Accès : le point de départ coïncide avec le parking du col de Vergio (1478m), sur la route transversale reliant Ponte Leccia à Porto.

Difficulté : randonnée non balisée, peu difficile à la montée, mais d'un parcours plus compliqué si l'on s'en emprunte au retour la variante suggérée.

Durée : 4h aller et retour.

Dénivelée : 600m (sommet à 2057m).

Carte : IGN Top 25 Corte.Monte Cinto 4250 OT (pli D1).

A savoir : en prolongeant l'itinéraire de crête vers le nord, on pourrait rejoindre le col de Guagnerola, puis le refuge de Puscaghia (gardé en saison). Retour le lendemain jusqu'à Vergio via les cols forestiers de Cuccavera et de Saltu.


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.