Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Depuis Punta Muvrareccia : crête et Punta di u FurnelluLa même Punta di u Furnellu, mais par un parcours beaucoup moins classique permettant de visiter aussi son alter ego, Punta Muvrareccia !
La visite de la région de Tova, le passage du col d'Asinao et la crête Muvrareccia - Furnellu sont les temps forts de cette superbe randonnée au-dessus du départ des grands ravins vertigineux de Bavedda...

La région : Bavella/U Spidali

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Laricio vers la Croix de Leccia
Aiguille d'Urnucciu

Paysages de Bavella

C'est essentiellement Bavedda qui va être décrit dans cette partie pour la bonne et simple raison que je connais encore peu la région d'U Spidali (Ospedale), aussi bien pour l'escalade que pour la randonnée : pour le moment, deux randonnées sont décrites dans cette région (Punta di Quercitella, Punta di u Diamante) et je laisserai donc le soin aux visiteurs de trouver par eux-mêmes comment aller jeter un coup d'oeil à la Piscia di Ghjallu, célèbre cascade et randonnée de l'Ospedale, dont le départ a été déplacé en 2010 plus loin sur la route D368 vers le col d'Illarata au point IGN 926 (en tout cas, ils ne risquent pas de se tromper de parking en été !). Bavella, c'est bien entendu le célèbre massif des aiguilles, mais ne pas oublier la région de l'Alta Rocca qui lui est rattachée et qui, en ce qui concerne la randonnée, offre aussi des perspectives très intéressantes autour de ses gros bourgs, Levie, Quenza et Zonza. Bien sûr, Bavedda en reste le joyau malgré son altitude notablement plus basse que dans les montagnes du Centre et du Nord de l'île : ses aiguilles au granit orangé découpées en formes Punta Velacu fantastiques, ses paysages lumineux mêlant le vert des forêts de laricios, le rose des porphyres et le bleu de la mer proche et du ciel et la sauvagerie de ses sites dès que l'on sort des routes, ne peuvent laisser les visiteurs indifférents. L'eau n'y est pas absente, sauf sous forme de lacs que l'on ne trouve pas dans le massif, car elle est abondante et parfois meurtrière à travers ses grands torrents qui pourfendent le massif en y découpant les plus grands et plus sublimes ravins de la Corse : Pulischellu, Purcaraccia, Fiumiceddi, Frassicia, Ferriate, Ghjallicu, Vacca, ... La randonnée peut y être pratiquée sous toutes ses formes, depuis la forme traditionnelle sur sentier, sans autre effort à faire qu'à ouvrir les yeux pour découvrir les merveilles locales, jusqu'à la forme corse la plus achevée, n'ayant plus qu'un lointain rapport avec la randonnée pédestre et nécessitant des capacités d'orientation, d'escalade et même de natation pour pouvoir progresser à allure décente.
Les parcours de randonnée présentés dans le cadre de cette région permettent une visite quasi-complète de toutes les crêtes sommitales de Bavedda : ne pas se méprendre, il y a bien autre chose à faire dans ce massif entre 350 et 1899m et pas seulement des crêtes (Cf. Section Ravinisme Bavedda, par exemple) !!

Punta di u Furnellu par Tova et Bocca d'Asinau (07/2005) :

Abri-refuge de Tova

Abri de Tova

Ravin de Tova dans le Haut Fiumiceddi

Ravin de Tova

Dans la forêt de Tova

Dans la forêt de Tova

En route vers Bocca d'Asinau

Bocca d'Asinau

Depuis Bocca d'Asinau : vue de Punta Muvrareccia

Punta Muvrareccia

Depuis Punta Muvrareccia : crête et Punta di u Furnellu

Punta di u Furnellu

Approche du canyon de Nura


Il est amusant de constater que les deux randonnées menant à Punta di u Furnellu, dont les descriptions vous sont Départ du canyon de Nura sous Punta Muvrarecciadonnées ici, sont les deux APPROCHES possibles pour commencer la descente du canyon de Nura dont quelques informations vous sont données dans la rubrique Canyoning de ce site.
Sachant que ce canyon est un des plus durs et des plus techniques de Corse, vous pouvez mesurer la difficulté de l'entreprise et sa durée qui amène à envisager le bivouac avec pas mal de certitudes. Sur le forum de descente-canyon.com, un certain nombre de commentaires ont été postés sur la pertinence de l'approche : se référer en dernier ressort au topo de Franck Jourdan, Corse Canyons.

Entonnoir du ravin de Nura, sous Punta Muvrareccia

Entonnoir de Nura

Punta di u Furnellu et sa muraille orientale

Punta di u Furnellu

• Accès : Aller à Solaghju (Solaro) par la D845, traverser complètement le village en voiture et, après un large virage à gauche, prendre la 1ère piste forestière qui s'amorce à gauche en épingle et qui permet de monter à Bocca di u Saltu (871m - 40mn). Au-delà, la piste entame de larges lacets sur la crête qui monte à Tova, puis longe cette même crête jusqu'à l'ex-bergerie (1320m - 1h20) - en 2005, abri-refuge avec possibilité de dormir (pas trop d'infos sur le statut actuel de cet abri). Cette piste est carrossable jusqu'au bout (en 2005), même pour une berline standard, à condition de prendre le temps et d'être prudent. Pour l'être tout à fait, il vaudra mieux se renseigner au village pour vérifier l'accessibilité de la route (en Corse, tout accès est par définition provisoire et donc aléatoire !) d'une part, et son état technique d'autre part. Garer sa voiture près de l'abri-refuge (s'il n'y a pas une demi-douzaine de 4 x 4 comme d'habitude), ou mieux à la petite clairière 500m avant les bergeries. Source à la Fontaine de Tova (2ème ravin à gauche après l'abri).

• Dénivelé : 580m environ (de 1320 à 1899m).

• Itinéraire : De l'abri-refuge part un sentier se dirigeant vers l'W et rejoignant l'arête au-dessus de Tova. Après avoir traversé une large crête, il rejoint bientôt une belle forêt envahissante qui va vous accompagner jusque sous le col d'Asinao que l'on atteint aisément par le sentier toujours bien marqué entre quelques aulnes (Bocca d'Asinau - 1675m - 1h30). Du col, on repère à Depuis Bocca d'Asinau : vue vers Tova et le chemin de montéeG au SE, la Punta Muvrareccia, sommet en croupe que l'on va gravir en évitant des bouquets d'aulnes de plus en plus fournis (rester le plus près possible des rochers). Atteindre son sommet (1899m - 2h15) et continuer par la crête qui part vers le S et rejoint Punta di u Furnellu (1899m - 3h). Attention à ne pas essayer de couper directement du col d'Asinao vers la crête sans passer par la Punta Muvrareccia : le terrain devient franchement inconfortable, avec parcours d'aulnes nains (?) garnis de branches horizontales élastiques demandant un sacré sens de l'équilibre pour les franchir (entraînement chez Bouglione à prévoir !).

• Retour : Par le même chemin. Il serait dommage, au passage, de ne pas aller visiter l'extraordinaire entrée du canyon de Nura, 250m sous le versant S de Punta Muvrareccia : cela vous donnera une idée de l'ambiance de certains des canyons de Bavedda et des ravins de ce versant Pulischellu - Purcaraccia !

• Descente : en 2h15 à 2h30. Rajouter 1h pour aller voir l'entrée de Nura.

• Intérêt : Les arbres pétrifiés de la forêt de TovaCette visite de l'autre partie des crêtes d'Asinau complète la randonnée précédente pour la réalisation d'un parcours complet de cette longue échine qui vous fait traverser toute la partie N du massif et contempler les aiguilles et les canyons les plus spectaculaires. C'est le meilleur moyen d'en avoir plein les yeux en visitant en peu de temps un nombre incroyable de merveilles naturelles qu'il vous faudrait plusieurs semaines pour voir partout ailleurs qu'en Corse ! Les ex-bergeries de Tova, la petite chapelle qui les jouxte, la forêt de Tova avec ses nombreux arbres pétrifiés (le feu), Bocca d'Asinau et sa porte d'accès vers l'Incudine sont des lieux peu parcourus dans le massif alors qu'ils ont un charme bucolique certain, contrastant fortement avec l'aspect inquiétant des insondables abîmes du versant oriental de la crête.

Attention : depuis 2010, il semble que la piste forestière d'accès à Tova soit fermée de manière permanente à son entrée à Solaghju (Solaro) et qu'il ne puisse être envisagé de s'y rendre en voiture. Il est donc conseillé de se renseigner avant d'entreprendre la course décrite ci-dessus !

Carte de Tova, col d'Asinao, crête Muvrareccia - Furnellu à BavellaConsultez la carte ci-contre pour plus de détails sur cet itinéraire, symétrique du précédent au Nord, faisant parcourir le secteur peu fréquenté de Tova pour mener à la Punta di u Furnellu par Bocca d'Asinao.

Diaporama "Punta di u Furnellu par Tova et Bocca d'Asinao"


Commentaires   

PhE
#9 PhE 02-12-2010 09:59
Citation en provenance du commentaire précédent de ANGELI Jean-marie :
Montez par Rocchiu Pinzutu , le parcours est beaucoup plus joli ( mais mal démaquisé en bas ) que cette horrible piste qui n'a aucun avantage sinon dénaturer la foret de Tova . Par contre en haut celle ci a completement detruit des portions entières de l'ancien sentier de Rocchiu Pinzutu .

Vous avez sans doute raison et démarrer à Rocchiu Pinzutu est une excellente alternative pour ceux qui ne cherchent pas à aller loin au-delà d'Asinao... :-* Il est clair que je ne parlais pas de monter la piste à pied : j'évite de faire à pied ce qui est carrossable pour une berline et c'est cela l'avantage de la piste de Tova... :lol:
En ce qui me concerne, la piste de Tova était pour moi un moyen d'accéder en voiture au point de départ le plus proche de mes cibles sur les crêtes de Bavedda autour du Furnellu ! Monter à Tova depuis Rocchiu Pinzutu, c'est plus de 1000m de dénivelé, plus de 10km de distance partiellement par la piste et cela demande une demie-journée en plus et donc une planification différente de sa course. :sigh:
ANGELI Jean-marie
#8 ANGELI Jean-marie 01-12-2010 14:02
Montez par Rocchiu Pinzutu , le parcours est beaucoup plus joli ( mais mal démaquisé en bas ) que cette horrible piste qui n'a aucun avantage sinon dénaturer la foret de Tova . Par contre en haut celle ci a completement detruit des portions entières de l'ancien sentier de Rocchiu Pinzutu .
caro
#7 caro 21-11-2010 18:09
Je confirme que le sentier par Rocchiu Pinzutu est très bon , mais ça monte, ça n'en finit pas .Nous ne sommes d'ailleurs pas allés au bout, découragés par une pluie battante et continue, ce qui fait que je ne connaîs pas les aiguilles de Tova !!
PhE
#6 PhE 05-09-2010 09:50
Bonjour,
Il semblerait que la piste de Bocca di u Saltu ne soit pas fermée en permanence puisque ma femme est passée récemment (août 2010) à Solaghju (Solaro) et l'a trouvée ouverte... Il se peut qu'ils ne ferment la piste qu'en cas de risques d'incendie (vent, sécheresse, ...) ! :roll:
Sinon, effectivement, on peut arriver à Bocca di u Saltu par le sentier de Rocchiu Pinzutu. Personnellement , je ne le connais que jusqu'au Fiumicelli et je n'ai pas fait la montée au col. Mais le sentier doit être bon puisque JP. Quilici y emmène ses clients pour y faire le tour de Bavella... 8)
Il n'empêche que cela fait en gros 600m de montée et que cela ne doit pas être plus court en temps que de partir de l'endroit indiqué par Christian ! ;-)
Bonne randonnée...
joanny
#5 joanny 04-09-2010 21:14
bonjour,

je voudrais monter à Tova faire Fornellu dans les semaines à venir, vu que la piste de bocca di u saltu est fermée, que pensez-vous du sentier indiqué depuis Rocchiu Pinzutu côté Fiumicelli qui rejoint aussi le bocca di u saltu?
Est-ce un autre accés intéressant?
merci pour vos infos, toujours de superbe référence.
PhE
#4 PhE 27-07-2010 12:17
Et bien, merci beaucoup pour ces encouragements et satisfaction personnelle d'être informé que ce site a une utilité pour certains :-)

En ce qui concerne le Fabrikant, c'est vrai que c'est une mine d'infos et que j'ai tendance à supposer le connaître par coeur : j'ai donc raté cette indication de la crête de Tova... :sad:
Christian
#3 Christian 26-07-2010 21:06
A vrai dire, je n'ai guère de mérite ... Ce trajet par la crête est décrit dans la bible Fabrikant / Denarie.
En effet, la route est fermée dès le départ. Mais cela semble provisoire. En attendant, la solution consiste à se rendre via l'autre piste au départ de Solaro jusqu'à l'ancienne maison forestière, d'où un sentier sous bois, certes un peu "piquant", rejoint Tova.
Pas loin de 2 000 m de dénivelé positif au total (pour la boucle complète), mais quelle tranquillité et l'endroit en vaut tellement la peine !

Encore merci pour ce sublime site auquel je dois quelques-unes des plus belles sorties de ma déjà longue carrière.
PhE
#2 PhE 25-07-2010 22:07
Bonjour Christian,

Merci pour ces deux infos :
  • J'avais vaguement entendu parler de l'impossibilité de pratiquer la piste de Tova, mais j'avais cru que c'était pour des raisons de carrossabilité et que seuls les 4x4 passaient. D'après ce que vous dites, la piste est donc fermée jusqu'à 500/600m => belle marche complémentaire à se farcir... :cry:
  • Excellente idée que de revenir à Tova par la crête : je me demande d'ailleurs pourquoi je n'y ai jamais pensé ? Manque d'imagination.. . :zzz
Christian
#1 Christian 25-07-2010 18:04
Merci pour cette superbe randonnée.
En cet été 2010, la piste de Bocca di u Saltu est malheureusement fermée. Il faut donc démarrer entre 500 et 600m d'altitude ...
Il est possible de réaliser un circuit en revenant, non par le chemin aller donc, mais par la crête de parcours facile et évident reliant Muvrareccia à Tova, d'où les vues sur la côte sud est et les ravins sont saisissantes.

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.