Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Mer et Littoral Corse Sud

La côte SE peut aussi être sauvage ! Capicciolu di I Volpi et les rivages Rondinara - BalistraCette partie de la côte corse comprend une portion littorale découpée en trois parties :

  • la côte SW de Propriano au Capu di Feno : aussi sauvage et découpée que la côte NW précédente, mais plus accessible (pas de falaises, plages de sable, pistes d'accès, ...)
  • la côte Sud autour de Bonifacio avec ses hautes falaises calcaires supportant la ville et ayant fait sa célébrité
  • la côte SE de Bonifacio à Porto-Vecchio, symétrique à tout de point de vue de la côte SW Propriano-Bonifacio, mais avec un flux touristique estival beaucoup plus intense.

Cette partie est celle de Corse qui est la plus connue des "touristes", continentaux français ou étrangers, avec ses plages célébrissimes (Ah, la Palombaggia !) et ses vues de cartes postales : ces lieux ont occulté, aux yeux de ceux qui les fréquentent, le caractère avant tout montagnard de la Corse et ont laissé dans l'opinion cette idée de paradis maritime type Seychelles qui n'est (heureusement !) qu'une vue excessivement restreinte de la Corse !

Même si cette partie de la côte corse perd le caractère montagnard qui caractérise souvent ailleurs le littoral et si effectivement les belles plages désertes y sont légions, il ne faut pas oublier que les massifs de Cagna et de Bavedda ne sont pas loins !!

De Propriano à Tizzà (Senetosa)

Punta d'Eccica depuis la Cala di ConcaA partir de Propriano, la route littorale poursuit jusqu'au hameau de Campumoru (Campomoro) en rejoignant le Sud de la plage de Portigliolo : au-delà, plus rien !! Ensuite, la prochaine route carrossable accédant à la mer est la D48 qui arrive au joli et pittoresque petit port de Tizzà (Tizzano), en provenance de la RN198 à 2 kilomètres de la sortie de Sartène. Entre les deux, une vague piste, accessible seulement aux 4 x 4 et venant de la D21 au NE, permet d'accéder difficilement à la Cala di Conca et au Capu di Senetosa...

De Tizzà (Tizzano) à Punta di Caniscione

Tour d'Olmeto à la Punta di CaniscioneLa côte depuis Tizzà (Tizzano) jusqu'à l'entrée des Bouches de Bonifacio (Capu di Fenu) est la partie la plus sauvage et la plus inaccessible du littoral corse avec celle au Nord de Porto. L'unique route locale digne de ce nom, la N196, déroule ses méandres très loin de la mer sauf en quelques endroits : Roccapina (mais l'accès à la plage nécessite tout de même une piste), la baie de Figari et la baie de Ventilegne dont elle touche les extrémités...

De Punta di Caniscione à Capu di Fenu (Figari)

Anse d'ArbitruCette partie, moins connue que la partie Roccapina, correspond à la région de Figari et de Pianottoli-Caldarellu.
La côte entre la Punta di Caniscione et l'entrée des Bouches de Bonifacio (Capu di Fenu) est aussi sauvage que celle plus au Nord et n'est fréquentée qu'en quelques endroits accessibles par la route : la presqu'île de Pianottoli avec la baie de Figari et la baie de Ventilegne, essentiellement à son extrémité Sud, La Tonnara. Elle y conserve les mêmes caractéristiques : paysages avec des roches torturées, granit plus gris, pentes peu montagneuses et d'accès peu raide à la mer...

De Capu di Fenu à Sperone (Bonifacio)

La ville de Bonifacio perchée en haut des falaises de calcaireCette partie de la côte est celle des "Bouches de Bonifacio" : goulet de 6 à 7 milles de largeur entre la Sardaigne et la Corse, un des lieux les plus ventés de Méditerranée et cause de nombreux naufrages du fait des multiples récifs qui l'encombrent...

De Sperone à Porto-Vecchio (Santa Manza/Porto-Vecchio)

Baie de Porto Novo et plage OuestLa côte de Sperone à Porto-Vecchio abrite les centres touristiques majeurs que sont les golfes de Santa Manza et de Porto-Vecchio. Autant dire que cette partie est beaucoup plus touristique et plus fréquentée en saison estivale que la partie littorale homologue sur la côte Ouest...