Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Bief de sortie de la RichiusaUne belle initiation au canyoning que cette clue de la Richiusa !
Attention tout de même à se méfier des orages en amont et à ne pas le réaliser sans quelqu'un ayant un minimum d'expérience...

Le canyon de la Richiusa


Le versant qui fait face au village de Bocognano fut autrefois le théâtre d'aventures humaines remarquables. L'une d'entre elles remonte à la fin du 19ème siècle : c'est la légende du feu follet de Busso, du nom d'un des hameaux de la commune. Ce phénomène inexpliqué, qui se produisait notamment lors des sombres nuits d'hiver, donna lieu à de multiples visites, soit autant de théories oscillant entre science et superstition : concentration de vers luisants, décomposition de matière organique, dégagement de gaz, errance de l'âme d'un moine - trucidé lors d'une partie de chasse par le seigneur de la vallée ! -…
Un autre événement concerna cette même montagne durant plusieurs décennies : c'est en effet ici, adossés au massif du Migliarello, que les frères et bandits Bonelli - dont le célèbre Bellacoscia - tinrent le haut du pavé pendant près de 40 ans, réfugiés dans leur nid d'aigle imprenable de Pentica. Il se dit qu'entre deux coups de main contre la maréchaussée, ils y reçurent princesses, préfets, écrivains ou même le baron Haussmann ! Les réels talents de communicant de Bellacoscia l'encouragèrent même à poser pour la postérité, si bien qu'aujourd'hui son fier portrait d'homme du maquis orne les bacs de cartes postales de tout bon bouquiniste…
Un siècle et quelques années plus tard, l'endroit intéresse moins les amateurs de science, d'histoire ou de sensationnel. Il accueille plus simplement les amateurs des quelques activités sportives qui y sont pratiquées : escalade, descente de canyon et promenade jusqu'au porche aval de la petite, mais spectaculaire, clue de la Richiusa…

Bief de sortie de la Richiusa

Bief final de la Richiusa

Hameau de Busso et Migliarello Sous l'aire de stationnement du moulin de Busso, une passerelle franchit la Gravona. Sur l'autre rive une sente grossièrement balisée file vers la droite à travers maquis et rejoint le cours de la Cardiccia. Quitter les marques de peinture et remonter alors, de bloc en bloc, le cours de cet affluent. On atteint une sorte de portail naturel d'où le torrent s'échappe par une jolie cascade. Site pittoresque, agrémenté d'une vasque et donc fréquenté aux heures de pique-nique…

Accès : Bocognano est à 40km d'Ajaccio sur la route de Bastia, peu avant le col de Vizzavona. À la sortie du village une petite route goudronnée descend rejoindre le moulin du hameau de Busso

Difficulté : balade en partie hors sentier, dangereuse par temps de crue.

Durée : 1h15 aller et retour.

Dénivelée : 100m.

Carte : IGN Top 25 Monte Renoso 4252 OT (pli A8).

A savoir : Emile Bergerat, dans "La chasse au mouflon"(éditions DCL), dressa en 1887 un savoureux compte rendu de son voyage en Corse, en compagnie du prince Roland Bonaparte, chronique qui laisse une large place à l'histoire des Bellacoscia.


Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.