Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Sentier Fumicosa/Samulaghja : parois de la crête de Manzaghja et Punta SamulaghjaIl n'est pas très aisé de trouver des parcours de randonnées faciles et pas trop longs dans le massif de Bavella où, mise à part la sempiternelle balade du Tafonu di U Cumpuleddu (ex-Trou de la Bombe), tout est trop difficile ou trop long pour le randonneur lambda.
En voici un qui sera bien adapté à une découverte cool de l'extrémité Sud du Massif, mal connue et peu fréquentée, avec un itinéraire aisé et assez court, associé à des possibilités de compléments variés... C'est la montée à Bocca di Fumicosa (Col des Fumées ?) par la piste d'Argazavu qui part de la route D268 allant de Zonza au col de Bavella. De là, vous pourrez aller visiter les alentours de Punta Samulaghja ou vous lancer dans les parcours de la Crête des Terrasses ou de Quercitella - Castellucciu...

La région : Bavella/U Spidali

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Lac d'U Spidali (Ospedale)

Laricio vers la Croix de Leccia
Aiguille d'Urnucciu

Paysages de Bavella

C'est essentiellement Bavedda qui va être décrit dans cette partie pour la bonne et simple raison que je connais encore peu la région d'U Spidali (Ospedale), aussi bien pour l'escalade que pour la randonnée : pour le moment, deux randonnées sont décrites dans cette région (Punta di Quercitella, Punta di u Diamante) et je laisserai donc le soin aux visiteurs de trouver par eux-mêmes comment aller jeter un coup d'oeil à la Piscia di Ghjallu, célèbre cascade et randonnée de l'Ospedale, dont le départ a été déplacé en 2010 plus loin sur la route D368 vers le col d'Illarata au point IGN 926 (en tout cas, ils ne risquent pas de se tromper de parking en été !). Bavella, c'est bien entendu le célèbre massif des aiguilles, mais ne pas oublier la région de l'Alta Rocca qui lui est rattachée et qui, en ce qui concerne la randonnée, offre aussi des perspectives très intéressantes autour de ses gros bourgs, Levie, Quenza et Zonza. Bien sûr, Bavedda en reste le joyau malgré son altitude notablement plus basse que dans les montagnes du Centre et du Nord de l'île : ses aiguilles au granit orangé découpées en formes Punta Velacu fantastiques, ses paysages lumineux mêlant le vert des forêts de laricios, le rose des porphyres et le bleu de la mer proche et du ciel et la sauvagerie de ses sites dès que l'on sort des routes, ne peuvent laisser les visiteurs indifférents. L'eau n'y est pas absente, sauf sous forme de lacs que l'on ne trouve pas dans le massif, car elle est abondante et parfois meurtrière à travers ses grands torrents qui pourfendent le massif en y découpant les plus grands et plus sublimes ravins de la Corse : Pulischellu, Purcaraccia, Fiumiceddi, Frassicia, Ferriate, Jallicu, Vacca, ... La randonnée peut y être pratiquée sous toutes ses formes, depuis la forme traditionnelle sur sentier, sans autre effort à faire qu'à ouvrir les yeux pour découvrir les merveilles locales, jusqu'à la forme corse la plus achevée, n'ayant plus qu'un lointain rapport avec la randonnée pédestre et nécessitant des capacités d'orientation, d'escalade et même de natation pour pouvoir progresser à allure décente.
Les parcours de randonnée présentés dans le cadre de cette région permettent une visite quasi-complète de toutes les crêtes sommitales de Bavedda : ne pas se méprendre, il y a bien autre chose à faire dans ce massif entre 350 et 1899m et pas seulement des crêtes (Cf. Catégorie Ravinisme Bavedda, par exemple) !!

Bocca di Fumicosa par Argazavu et variante Samulaghja (07/2012) :

Départ sur la piste d'Argazavu (400m après l'épingle de Viseo) : le chemin de Fumicosa/Samulaghja à prendre sur la gauche

Sentier de départ (à G)

Sentier Fumicosa/Samulaghja : le réservoir d'Argazavu

Réservoir d'Argazavu

Intersection avec la piste d'Argazavu : crête et col de Manzaghja, Punta Samulaghja

Manzaghja - Samulaghja

Sentier Fumicosa-Samulaghja : captage d'Argazavu

Captage d'Argazavu

Sentier Fumicosa/Samulaghja : le sentier en approchant du ruisseau de Fumicosa

Sentier Fumicosa/Samulaghja

Sentier Fumicosa/Samulaghja : vue de la bifurcation vers Fumicosa/Samulaghja

Bifurcation Fumicosa/Samulaghja

Sente de Samulaghja : trace cairnée vers Punta Samulaghja (accès grimpe)

Sente de Samulaghja

Sente de Samulaghja : en vue des contreforts de Punta Samulaghja (accès grimpe)

Pied de Punta Samulaghja

Sente de Samulaghja : en longeant les parois vers Bocca di Fumicosa

En longeant les parois

Départ sur la piste d'Argazavu (500m après l'épingle de Viseo) : le chemin de Fumicosa/Samulaghja à prendre sur la gauche• Accès : Sur la D268 en montant de Zonza au col de Bavella, passer l'hippodrome de Viseu, puis un virage à gauche en épingle à cheveux et garer son véhicule 400m plus loin, au départ de la piste forestière d'Argazavu partant sur la droite (E).

• Dénivelé : +400m -75m environ (entre 1000 et 1325m).

• Itinéraire : Prendre le chemin de gauche tout de suite à l'entrée de la piste (accès le plus court). Il contourne un réservoir et rejoint la piste 1000m plus loin,Intersection avec la piste d'Argazavu : crête et col de Manzaghja, Punta Samulaghja la traverse en prenant ensuite à gauche un embranchement balisé en bleu et aboutit au captage d'Argazavu dans le ruisseau de Velacu (1120m - 35mn). Traverser le captage et prendre sur l'autre rive le petit sentier qui part en direction SSE à bonne distance sous les parois de la crête de Manzaghja (voies d'escalade). Vers la fin des parois, le sentier rentre en forêt et traverse le ruisseau de Fumicosa. Un cairn sur la gauche (1180m - 1h) marque la bifurcation vers le col par une sente étroite et cairnée (vous ne pouvez vous tromper car le sentier s'arrête de toute manière quelques dizaines de mètres après).
Pour monter au col, deux variantes sont possibles :
- Variante directe : prendre la sente en restant le plus possible sur la gauche (N) en montant et traverser le ruisseau de Fumicosa dès que possible. La trace reste ensuite en RD du ruisseau jusqu'à Bocca di Fumicosa, dans la dépression Nord de ce col double (1325m - 1h30).
- Variante accès escalade pour l'arête W de Punta Samulaghja : prendre la sente en restant sur la droite (S) et en montant directement vers le bas des parois de l'arête W de Punta Samulaghja et le départ de la voie. Longer ensuite le bas des parois vers la G et continuer plein Nord en terrain facile avec de nombreux cairns jusqu'à rejoindre l'autre déépression du col (1325m - 1h35).

Bocca di Fumicosa : l'éminence rocheuse du col avec son abriBocca di Fumicosa est constituée de deux dépressions entourant une éminence rocheuse dotée d'un abri de murets. Le col N donne la vue sur la crête des Terrasses jusqu'à Punta Velacu et le campanile Sainte-Lucie alors que le col S est juste en face de l'arête N et de la face W de Punta di Ferru et donne sur la crête Samulaghja - Quercitella. Très bel endroit avec une vue magnifique sur le massif Sud de Bavella et dominant le ravin de Frassicia avec son ruisseau... qui redescend jusque chez moi par le Cavu !!

Bocca di Fumicosa : l'arrivée du sentier

Arrivée au col

Bocca di Fumicosa : Punta Velacu, campanile Sainte-Lucie

Bocca di Fumicosa

Bocca di Fumicosa : le raide ravin de Frassiccia

Ravin de Frassicia

Variante Samulaghja :
Bocca di Fumicosa : départ de la trace vers Punta Samulaghja

Départ de la trace
de Samulaghja

Trace vers Bocca Cilindinu : le couloir sous le col N (Bocca Samulaghja ?)

Le couloir du col Nord
sous la crête

Trace vers Bocca Cilindinu : dans la traversée col N-Bocca Cilindinu, le sommet de Punta Samulaghja dans une éclaircie

Punta Samulaghja

Le "Col des Fumées"


Bocca di Fumicosa : vers le ravin de Frassiccia dans une brume complète - Le col mérite bien son nom ce jour-là !! Le toponyme fumicosa a sans doute un rapport étroit avec fumée (fume, fumu) et donc avec la brume et le brouillard. Et ce col mérite bien ce toponyme puisque dès que le moindre nuage est visible sur le massif de Bavedda, ce qui est fréquent même en été, il se trouve obligatoirement envahi par la brume. Sur la vingtaine de fois où j'y suis passé, presque la moitié des passages se sont réalisés par une visibilité complètement anormale en Corse estivale, en particulier sur le versant Frassiccia vers l'Est...
Regardez les photos (via le diaporama en bas de page) de mon passage en 2011 et vous verrez à quel point le col peut être pris ! Si quelqu'un pouvait me donner une explication... ?

Il est relativement facile depuis la partie Sud du col de rejoindre le couloir herbeux qui monte au col au N de Punta Samulaghja (que j'appellerai Bocca Samulaghja) sur la crête dans le prolongement de Punta di Ferru, puis de contourner l'aiguille et d'aller jusqu'à Bocca Cilindinu, col symétrique au Sud. Il suffit, depuis Bocca di Fumicosa, d'emprunter une sente cairnée plein Sud, en restant en ligne de niveau le plus haut possible, jusqu'à rejoindre le large couloir herbeux qui monte vers le SW à Bocca Samulaghja (1410m - 40mn depuis Fumicosa). Vue superbe, quand il n'y a pas de brume, sur l'aiguille de Samulaghja et ses faces N et E. De là, on contourne l'aiguille par la gauche (E) jusqu'à Bocca Cilindinu (1390m - 50mn depuis Fumicosa), au sommet d'un couloir herbeux descendant en versant W. On peut continuer par la crête Samulaghja - Quercitella en utilisant le couloir de D au-dessus de ce col.

Sur la crête Samulaghja-Quercitella : la crête vers Punta di Quercitella

La crête vers Quercitella

Bocca Cilindinu : le ravin Ouest vers l'aiguille secondaire

Bocca Cilindinu : couloir W

Descente directe par le ruisseau de Fumicosa : la trace dans la forêt • Retour : Par le même chemin depuis Bocca di Fumicosa. Il est plus intéressant de faire les deux variantes indiquées, le bas de Samulaghja à la montée et le ruisseau de Fumicosa à la descente...
Pour la variante Bocca Cilindinu, retour par le chemin de montée en prenant garde de pas avoir mémorisé la montée pour éviter de se tromper de couloir au retour : on a vite fait de se retrouver en versant Est vers Punta Buvone et le Haut-Cavu sans s'en rendre compte...

• Descente : De Bocca Cilindinu à Bocca di Fumicosa en 45mn. De Bocca di Fumicosa à la D268 en 1h20.

Bocca di Fumicosa : vers Punta Samulaghja • Intérêt : Très beau col, sauvage et peu fréquenté, caractéristique de cette crête Sud du massif de Bavella. Vous n'y aurez jamais la foule du col... Les vues sont superbes : en enfilade sur la Crête des Terrasses, sur le ravin de Frassiccia, sur la crête Samulaghja - Quercitella, sur Paliri...
L'accès au col est facile et court et suffit à satisfaire une demi-journée de randonnée.
Dans le ravin NW sous le col N (Bocca Samulaghja ?), le sommet de Punta Samulaghja Pour ceux qui veulent aller plus loin sans se lancer dans des aventures demandant trop d'expérience, la visite de la Punta Samulaghja sur la crête vaut le détour et est encore plus sauvage que la Crête des Terrasses qu'elle prolonge. La trace cairnée pour y accéder est à la portée de presque tous et seule la crête demande un peu d'attention pour ne pas se mélanger les pinceaux entre les multiples couloirs qui y accèdent.
Les grimpeurs noteront cet itinéraire pour les accès aux voies d'escalade des parois de la crête de Manzaghja et de Punta Samulaghja.

Carte de la région Sud de Bavedda avec le parcours de Bocca di Fumicosa par Argazavu et la trace de SamulaghjaConsultez la carte ci-contre pour plus de détails sur ce secteur de Bavella Sud, avec l'approche depuis la D268 jusqu'à Bocca di Fumicosa et la variante complémentaire en rouge pour aller voir la crête de Punta Samulaghja.

Un diaporama où le col mérite son nom lors d'une montée en octobre 2011 et quelques photos ensoleillées de juillet 2008 :

Diaporama "Bocca di Fumicosa par Argazavu et variante Samulaghja"


Commentaires   

PhE
#4 PhE 14-08-2015 21:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Lachenal :
...vu que c'est cairné de Castellucciu à Foce Finosa, si on balisait ces crêtes de manière plus stable et en contournant bien les passages délicats, quel superbe GR "Monte-a-Monte sud" ça ferait... et quelles superbes foules ça amènerait, pourvu que ça ne se fasse jamais !l

Bonjour Jean-Pierre,
Et oui, ce col est quasiment toujours désert... les crêtes aussi (Terrasses, Castellucciu - Quarcitedda - Samulaghja) et ce n'est pas demain la veille qu'on y verra un GR. A noter tout de même que cela pourrait être pris comme idée pour prolonger le GR20 : au lieu de continuer sur Conca depuis Bocca Finosa, crête des Terrasses, crête Samulaghja - Quarcitedda - Castellucciu, traversée d'U Spidali à concevoir en sauvage en évitant route et lac pour rejoindre Cartalavonu, Bocca di Bacinu, Bocca di Ferula, crête de Compolelli et traversée de Cagna par Apaseu ou Malpaseu/Uovacc e en terminant à Gianucciu puis Monacia !!
Une belle fin de GR, plus enthousiasmante que la descente actuelle à Conca... :P
Pas trop de monde à Palombaggia en ce moment ? ;-)
Lachenal
#3 Lachenal 14-08-2015 11:44
Bonjour,

Fumicosa le 31 juillet 2015, pas croisé un seul promeneur, vues superbes et silence absolu, aux petits oiseaux près. Pas la peine de s'interroger pourquoi c'est désert : il n'y a pas de parking payant comme en ville, pas de bistrots comme en ville, pas de panneaux comme en ville, alors tous ceux qui recherchent la ville en vacances s'entassent sur les plages ou au Trou de la Bombe.

Depuis longtemps je me disais : vu que c'est cairné de Castellucciu à Foce Finosa, si on balisait ces crêtes de manière plus stable et en contournant bien les passages délicats, quel superbe GR "Monte-a-Monte sud" ça ferait... et quelles superbes foules ça amènerait, pourvu que ça ne se fasse jamais !

JP Lachenal
PhE
#2 PhE 08-02-2015 09:43
Citation en provenance du commentaire précédent de EricK :
Bavella facile et désert... c'est 100% exact... Merci pour ce site très détaillé, qui nous a servi de fil d'ariane lors de notre semaine en Corse du Sud.

Merci de vos compliments sur le site !
Pour Fumicosa, on se demande bien pourquoi personne n'y vient, alors que de puis le col des centaines de gens vont se bousculer au Tafonu di u Cumpuleddu (Trou de la Bombe)...
EricK
#1 EricK 07-02-2015 21:26
Bavella facile et désert... c'est 100% exact.
Nos enfants de 9 et 11 ans ont adoré lors de notre passage en aout 2014. Le col était heureusement dégagé !
Merci pour ce site très détaillé, qui nous a servi de fil d'ariane lors de notre semaine en Corse du Sud.

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.