Corse sauvage

Activités nature en Corse

Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Sainte-Lucie de Porto-Vecchio - Cavu - 08/2014 :

La brèche rocheuse de Lora Un petit bijou que ce canyon de Lora (le nom véritable de ce ruisseau car le nom IGN de Niffru est erroné et correspond au ruisseau parallèle plus à l'Est) et un superbe morceau d'initiation au ravinisme quand il est utilisé dans le sens de la remontée, comme son équivalent à Bavella (U Curridore di Cacciatori (le Couloir des Chasseurs)), mais en mieux et aquatique, ! Dans l'autre sens, ce pourrait être un beau canyoning s'il n'avait pas un si faible débit en temps normal, surtout l'été où ce n'est qu'un filet d'eau la plupart du temps...
Un parcours très pratique avec un accès aller très court (5mn) et un retour par une sente de chasseurs typique qui pourra dérouter plus d'un pratiquant non initié ! Et un vrai canyon avec toutes les caractéristiques (vasques, biefs, cascades dont certaines infranchissables (?) en escalade, étroitures, toboggans, ...) mais raccourci sur un dénivelé de 250m (très raide) et un retour en à peine plus d'une heure...
Prière de laisser préservé cet environnement fragile et extrêmement sauvage du Haut-Cavu et de pratiquer en équipe réduite (3/4 personnes maxi) !

Le Haut-Cavu est une région complètement délaissée par les guides, topo-guides, livres de montagne, etc... en ce qui concerne les parcours et les activités en montagne. La description de cette région méconnue a déjà été abordée dans les deux articles du Blog qui lui ont été consacrés en décembre 2009 (mise à jour nécessaire) : La Haute Vallée du Cavu (1ère partie) et La Haute Vallée du Cavu (2ème partie) !

Dans le Niffru, peu après le départ depuis le radier
Le contournement d'une vasque-bief en bas du canyon

La partie basse et végétale du canyon

Le 1er boyau rocheux depuis le haut de la 1ère cascade de Lora

L'entaille rocheuse depuis le haut de la 1ère cascade de Lora

La brèche rocheuse de Lora

La brèche rocheuse

La 2ème grande cascade de Lora dans le 2ème boyau rocheux

La 2ème grande cascade de Lora

Au-dessus de la 2ème grande cascade de Lora

Au-dessus de la 2ème grande cascade de Lora

• Accès : Via Sainte-Lucie de Porto-Vecchio et la D168A qui mène à Tagliu Rossu. La route traversant le village se prolonge par une piste peu avant d'arriver au Parc Aventures Tyroliana : elle emmène jusqu'à la Maison Cantonnière ruinée (restaurée en 2013) à côté d'un réservoir vert DFCI avec un embranchement de deux pistes.
Départ de la piste Mela/Lora à la barrière vrillée Prendre sur la droite la piste menant au pont de Marion que l'on traverse et continuer ensuite sur la RG du Cavu. Ne pas prendre la piste qui monte à droite vers Bocca di Sadica mais s'arrêter et se garer à ce virage devant la "barrière vrillée" qui le marque car la piste est partiellement effondrée un peu plus loin avant le radier.
Nota : L'état des pistes RD et RG de la Sainte-Lucie peut profondément être modifié d'une année sur l'autre et osciller d'un état carossable pour une berline à risqué pour un 4x4 ; de même, depuis 2012, la piste de la Sainte-Lucie est fermée en période estivale (du 15/07 au 15/09) avant la traversée du pont de Marion empêchant ainsi d'utiliser la piste RG et d'accéder à la "barrière vrillée". Se renseigner donc sur l'état et l'ouverture des pistes au Parc Aventures Tyroliana avant de s'y hasarder et tenir compte de l'horaire supplémentaire éventuel lié à l'obligation éventuelle d'un parking plus en aval...

• Dénivelé : 320m de dénivellation positive pour 70m de dénivellation négative entre le parking et les vasques en haut du canyon, 110m de dénivellation positive pour 360m de dénivellation négative pour la descente entre les vasques finales du canyon et le parking.

• Itinéraire : Prendre la piste de la barrière vrillée (piste de Mela/Lora), descendre au radier du Niffru (cimenté) et le traverser. De l'autre côté du radier, quitter la piste par une petite sente à droite qui rejoint le ruisseau 40m plus loin (250m - 5mn - c'est le ruisseau de gauche qui conflue au radier avec un autre ruisseau à droite).
Le début de la partie raide et rocheuse du canyon On remonte au mieux dans le lit du torrent sous une forte couverture végétale (un petit contournement de vasques en RD est marqué par des cairns) jusqu'au coude à droite à 90° que forme le torrent en débouchant dans sa partie raide orientée presque totalement Nord-Sud. Le canyon est totalement ouvert sans végétation et est entaillé dans des roches granitiques rouge intense.
Cascade intermédiaire de Lora dans le 2ème boyau rocheux Une première cascade est franchie par le fond de l'entaille rocheuse qu'elle parcoure et donne suite à une petite escalade de dalles moutonnées ruisselantes. On arrive à un boyau rocheux avec deux cascades intermédiaires aisément franchissables (en se mouillant un peu peut-être à certaines époques ?), entrecoupée d'une belle étroiture rocheuse de 15m de largeur, typique des canyons corses. La suite du boyau est obstruée par une cascade plus raide d'une quinzaine de mètres de haut franchissable en escalade via une traversée horizontale en RG puis une montée directe le long du flux d'eau.

En haut de la 2ème grande cascade de Lora

En haut de la 2ème grande cascade

La 3ème cascade de Lora (difficilement franchissable)

La 3ème grande cascade de Lora (difficilement franchissable)

Au col dans le contournement par le maquis de la 3ème cascade de Lora
Dans la traversée du contournement de la 3ème cascade de Lora, en vue de la cascade à atteindre

Le contournement de la 3ème grande cascade

La 3ème cascade (infranchissable) de Lora Le boyau s'ouvre ensuite et redevient aisé à remonter jusqu'au zigzag gauche - droit suivant qui conduit à la plus grande et plus difficile cascade du canyon (20m quasi-verticaux, sans doute franchissables, mais il vaut mieux corde et équipements + bief à traverser dans l'eau). Elle peut se contourner en revenant avant le coude à droite et en remontant la RG dans le maquis pour faire un large crochet passant 80m au-dessus du ruisseau via un col rocheux et une traversée dans une pente végétale, raide et dangereuse, amenant au-dessus de la dernière cascade avant le seuil rocheux caractéristique plus haut (ce crochet semble faire shunter trois cascades du canyon ?). On croise un anneau de rappel de canyoning au sommet de cette chute d'eau Brèche et seuil rocheux vers l'arrivée du canyon de Niffru avant de remonter les dalles menant à une grande vasque au pied du seuil rocheux (baignade conseillée !). Le seuil rocheux s'escalade assez facilement par la RG et amène à la partie finale du canyon presque plate qui est remontée en RG jusqu'à aux dernières petites vasques intéressantes du ruisseau, 50m après être passé sous un grand monolithe remarquable sur la crête de la RG au-dessus du canyon (510m - 1h30 à 2h).

Baignade dans la vasque sous le seuil rocheux

Baignade dans la vasque sous le seuil rocheux

La brèche de Lora et son seuil rocheux au-dessus de la grande vasque

La brèche de Lora et son seuil rocheux

Remontée finale du canyon avec la grande vasque à l'arbre mort
Bain dans les vasques finales du canyon de Lora

Remontée finale du canyon

Vasques et cascade de la fin du canyon et début du retour

Vasques et cascade
de la fin du canyon

La crête du monolithe au-dessus des vasques terminales du canyon de Lora

La crête du monolithe
et les vasques terminales

Les mouflons de Lora


Un mouflon au-dessus du canyon de Lora Il n'est pas rare que cette crête entre les deux ruisseaux parallèles du Valle di Niffru soit fréquentée par les mouflons du massif, même en période estivale. En dehors de la saison d'été, particulièrement en période automnale, c'est pratiquement à chaque passage que j'en ai vu un ou plusieurs d'entre eux sur la crête ou le long du ruisseau.

Un mouflon sur le plateau de Lora
Le mouflon du monolithe rocheux

Une journée de novembre 2011 où nous étions montés là-haut par la sente de chasseurs avec mon épouse, l'un d'entre eux est resté non loin de nous à nous observer pendant toute la durée de notre déjeuner (une bonne demi-heure). Ce n'est que lorsque nous sommes descendus aux vasques dans sa direction qu'il a daigné bouger avant d'aller s'abreuver dans le ruisseau en amont de nous...

Le plateau de Lora avec le ruisseau supérieur et la pointe 1059m

Le "plateau de Lora"

Dans la descente de la sente de chasseurs au-dessus de la piste de Radichella

Descente de la sente de chasseurs

La sente de chasseurs vers l'arrivée à la piste de Radichella • Retour : Remonter les pentes de la RG au-dessus des vasques finales pour rejoindre une sente mal tracée sur la crête supportant le monolithe indiqué plus haut. Cette sente permet de remonter au mieux la crête maquisée pour atteindre une sorte de replat que j'ai appelé personnellement "plateau de Lora" avec vue sur la partie supérieure du ruisseau et la belle pointe 1059m. La trace continue à remonter la crête jusqu'à croiser une sente (cairn bien visible à gauche sur un rocher) qui descend dans le versant Est du ruisseau parallèle au Niffru (sans nom IGN) et ramène au bout de la piste du réservoir de Radichella (40mn depuis les vasques - sente délicate à suivre). Cette piste rejoint la piste descendant de Bocca di Sadica et permet de revenir au parking en 30mn environ.

Dans la montée de Lora avant les deux coudes et la 3ème cascade • Intérêt : Un magnifique canyon d'initiation, bien plus beau, bien plus sauvage et bien plus formateur que celui que j'avais déjà indiqué sur Bavella dans l'article Initiation au ravinisme : le couloir des Chasseurs. Un accès aller ultra-court (5mn), un parcours de 1h30 à 2h pour un dénivelé de 260m (entre 265 et 510m d'altitude) combinant début végétal, escalades de cascades, escalades en traversée rocheuse, contournement par couloir, éboulis et maquis et un retour en à peine plus d'une heure via une sente "pittoresque" de chasseurs demandant bon sens de l'orientation et recherche d'itinéraire, font de ce canyon une école idéale d'initiation au ravinisme ! La piste de retour vous permettra peut-être de débusquer un mouflon en pleine journée comme nous avons eu la chance de le faire en juillet 2014... Quant aux vasques et cascades proches de l'arrivée, elles ajoutent un aspect ludique qui n'existe pas dans celui de Bavella. Ce canyon peut même être considéré pour le canyoning à la descente (que je n'ai pas encore faite) avec les restrictions déjà indiquées : parcours court et peu aquatique, à faire prioritairement en début de saison ou après une période de pluie, peu ou pas équipé.

Canyon de Lora : le mouflon vers le monolithe caractéristique

Un mouflon vers le monolithe caractéristique
de la crête RG du canyon

La carte du Haut-Cavu partie Lora-Radichella avec le canyon de LoraConsultez la carte ci-contre pour tous les détails sur le parcours en boucle avec retour par la sente de chasseurs et la piste de Radichella.

Pour ceux qui sont intéressés par plus de détails encore, lire les comptes-rendus sur le Blog :

Diaporama "Remontée du canyon de Lora"

Une vidéo pour donner une idée de l'ambiance de cette remontée de canyon :

Le canyon de Lora (Haut-Cavu : ex-Niffru) en ravinisme


Commentaires   

PhE
#3 PhE 29-05-2015 10:39
Le nom donné à ce ruisseau par les locaux :
Ruisseau de Lora !! 8)

Confirmation que la mention IGN est bien erronée et que le vrai Niffru est le ruisseau parallèle à l'Est de ce canyon et séparé de lui par la crête de Niffru...
Du coup, je vais le rebaptiser "Canyon de Lora" ! ;-)
PhE
#2 PhE 09-05-2015 20:18
Le nom de ce ruisseau est erroné sur la carte IGN : le Niffru est en fait le ruisseau parallèle plus à l'Est.
Le vrai nom de ce ruisseau est donné de manière différente sur les anciennes cartes (Plan Terrier, Cadastre Napoléon) : ruisseau de Punta di Lora, de Capeddu, de Funtana Rossa, ... selon certains affluents supérieurs ! :sigh:
A renseigner avec les locaux connaissant ces vallées et les noms de lieux !
PhE
#1 PhE 09-02-2015 18:45
Vous aurez rarement l'occasion de trouver des topos aussi complets et précis pour des parcours aussi courts !! :lol:

C'est d'ailleurs l'un des reproches qui est couramment fait à ce site : il ne donne pas dans la concision... Bof ! Maintenant que c'est parti sur ces bases, difficile de changer ! 8)

Ajouter un Commentaire

Mode d'emploi des commentaires Corse sauvageIl est nécessaire d'être enregistré pour pouvoir modifier ou supprimer ses propres commentaires déjà publiés.
Les visiteurs non identifiés n'ont pas accès à certaines fonctions des commentaires (insertion vidéos, wikipedia, textes privés, ...).
Cliquer sur l'icône à gauche pour le Mode d'Emploi des commentaires.