Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Autres ravins

Le couloir final des Cheminées de Foggiale pour monter à la Paglia OrbaSi le Falasorma et Bavedda semblent les deux régions les mieux fournies en grands ravins dans l'île, elles ne sont pas les seules et cette page est consacrée à d'autres grands ravins situés dans d'autres massifs. C'est en particulier les cas des sites comme le massif de Bonifatu et la région de Spasimata, les environs du plateau de Stagnu à Haut Ascu, les massifs de Vizzavona (Migliarellu, Monte d'Oru), Ota et les bassin de la Lonca/Aïtone, la Paglia Orba et le Capu Tafunatu, le Ritondu et ses vallées d'accès (Verghjellu en particulier), le Cortenais avec Tavignanu et Restonica et il y en a beaucoup d'autres.

Punta Minuta et Paglia Orba/Capu Tafunatu : les joyaux de la montagne corse d'altitude !

Dans le ruisseau d'Ancinu

Castiglione - Popolasca - 09/2015 :

Le vieux chemin et ses soutènements dans la descente vers l'Ancinu Un ravin totalement méconnu et très peu fréquenté, y compris par les canyoneurs qui ne parcourent que sa partie amont, le canyon de Meriu. Il a pourtant été autrefois utilisé pour des activités d'élevage comme le montrent son magnifique chemin d'accès au Nord et les ruines de bergeries à mi-parcours du ruisseau. Très long et sauvage, il permet d'approcher la région Sud du massif de Popolasca dont il ne nous a pas été possible de trouver un sentier ou une trace d'accès depuis le ruisseau...

Punta Minuta par arête S

Ascu - Stagnu - 08/1991 / Calasima - Niolu - 09/2009 :

I Cascittoni vue vers le haut et le sommet de Punta MinutaMa première course en Corse, sans aucun topo sur le sujet !
Trente ans après, toujours pas de topo : pourtant, c'est une course d'arête splendide, accessible à des randonneurs peu sensibles au vertige et capables de franchir un petit passage de 3 vers l'arrivée au sommet. A recommander, même si son parcours est plus logique par le versant Tighjettu... mais faire deux fois le Cirque de la Solitude en aller-retour, c'est quelque chose !

Bocca di Serra Pianella : vers le versant Ouest (Filosorma)

Calasima - Bocca di Serra Pianella - 09/2009 :

Sur la vire oblique 1750m de Serra Pianella Beaucoup plus fréquentée et encore plus renommée que son pendant par le Filosorma, la montée à Bocca di Serra Pianella par le Niolu est une course qui faisait aussi partie des "perles" de Michel Fabrikant dans son "Guide des Montagnes corses" dés les années 1970. Contrairement à son homologue Filosormesque, cette course n'est pas seulement réalisée en traversée mais est souvent faite en aller - retour : le Niolu est tout de même plus civilisé et attire plus les randonneurs que le Filosorma. La description ci-dessous utilise un itinéraire différent de celui de Fabrikant : découvert par suite d'une erreur de vire sur l'itinéraire normal, il est plus direct et évite le Pas des Bergères en rejoignant la cuvette à son pied par une autre vire d'altitude inférieure à celle du parcours traditionnel.

Ravin du Spurtellu

Porto - Evisa - 08/1998 :

Ravin du SpurtelluTrès belle boucle, dans une ambiance canyoning en dehors de l'été, démarrant avec les paysages sauvages et austères du ravins et se terminant avec ceux charmants et rieurs de la traversée de la forêt vers Bocca a u Saltu. La cascade de Ghjancu est malheureusement presque toujours à sec en été !

Ravins de la Paglia Orba

Niolu - Verghju - 08/1987 :

Face NW de la Paglia Orba et la Grande BarrièreLe tour de la Paglia Orba, la plus belle montagne de Corse (?), trouvé dans le Guide des montagnes corses de Michel Fabrikant, est un excellent moyen d'aller visiter les trois belles faces, Ouest, Nord et Est, que l'on ne fait que voir de loin, alors que la face Sud moins intéressante est toute proche du refuge de Ciottulu di I Mori !
Itinéraire splendide, mais compliqué et assez éloigné de la randonnée traditionnelle pour cause de passages d'escalade et de difficultés d'orientation...