Rappel Identification

Ne pas oublier de s'inscrire sur le site et/ou de s'identifier !

On peut le faire soit par le biais du Méga Menu Accueil, soit directement via l'article Connexion article.
Ce processus est nécessaire pour ceux qui souhaitent pouvoir intervenir sur leurs commentaires et accéder à des informations réservées aux initiés...

Les ravins du Falasorma

C'est çà le versant Ouest du Falasorma : Grande Barrière et Paglia OrbaLe Falasorma (autre appellation : Filosorma) est une région corse complètement à l'écart des flux touristiques, aussi bien sur le littoral que dans sa partie montagneuse. Cette région correspond au bassin du Fangu, petit fleuve côtier de 30 km de long, et s'étend de Galeria, à son embouchure sur la côte Ouest, à la Grande Barrière, longue arête de haute altitude entre Punta Minuta et Paglia Orba, deux des reines des montagnes corses. Son trait dominant est la raideur et la hauteur des pentes dans lesquelles cheminent le Fangu et ses affluents d'un côté, la Bocca Bianca et la Cavicchia de l'autre : à Barghjana et Monte Estremu où s'arrête la route, on est à 200m d'altitude; sur la Grande Barrière, 7 km plus loin, on est entre 2200 et 2600m d'altitude. Cela donne une idée de la raideur et de la sauvagerie du bassin versant de ces vallées ! Aucune activité touristique notable à Galeria, petite station balnéaire peu fréquentée et petit port de pêche, et exode rurale massive de l'intérieur du pays (Mansu, Tuarelli, Barghjana et Monte Estremu) qui a entraîné l'abandon de quasi toutes les activités agro-pastorales locales.

Le Falasorma, versant Ouest de la Grande Barrière,
possède un ensemble majeur des ravins les plus monstrueux de ce pays !

Ravin de Laoscella

Barghjana - Saltare - Laoscella - 06/2015 :

Bivouac aux bergeries de Laoscella : Monte Saltare, Punta Missoghju, col du Saltare, Combe RougeUn des ravins les plus renommés et redoutés du Filosorma : connu pour ses bergeries aujourd'hui ruinées vers 1350m d'altitude, il est le portail de spectaculaires parcours avec la montée vers le col des Maures par la redoutable fissure de Tondu, la remontée à Bocca Scaffone et l'accès au versant Nord du Scaffone....
Il vaut mieux faire preuve de beaucoup d'humilité pour y aller sereinement !

Sommet de la pointe Lejosne : partie finale de la Grande Barrière

Barghjana - Bocca di Serra Pianella - 06/2015 :

Depuis la pointe Lejosne : Paglia Orba et partie finale de la Grande Barrière Une course renommée, déjà indiquée dans les guides de Fabrikant depuis les années 1970, qui emprunte la partie inférieure du ravin de Laoscella (course précédente) et le couloir de Serra Pianella ensuite en versant Ouest pour arriver à Bocca di Serra Pianella (2130m). Elle est surtout pratiquée en traversée entre le Filosorma et le Niolu, le Col de Serra Pianella étant l'un des rares passages praticables par des randonneurs pour franchir la"Grande Barrière". Ici, seul le parcours par le versant Filosorma sera décrit, celui du versant Niolu étant décrit dans les "Autres ravins".

Ravins du Fangu

Monte Estremu - Tana di l'Orsu - 06/2012 :

La face W du Tafonatu depuis le col 1150mCe n'est plus cette fois-ci un seul ravin, mais un entrelacs de ravins correspondant à la haute vallée du Fangu selon l'IGN, du ruisseau de Bocca a Rossu pour Fabrikant !
Le problème, c'est que pour accéder à ces ravins cela se complique très vite (dès l'arrivée au couvent de Santa Maria...) et que s'il n'y avait pas cette magnifique tracé cairnée menant au repaire de l'ours, ce serait encore plus délicat, même en restant en RG du Fangu sans aller voir l'ours !! La visite de la longue vire horizontale sous les 600m de la paroi de la face W du Capu Tafonatu et un bivouac à la verticale de son "trou" sont des moments d'anthologie...

Traversée par l'Andade a u Ponte

Barghjana - Laoscella - Campu Razzinu par Eckard Berberich - 06/2012 :

Pinzu Scaffone et brèches de LaoscellaUne découverte récente, en ce qui me concerne, que cette superbe vire permettant le passage entre les versants de Laoscella, Scaffone et Campu Razzinu !
Plus de deux kilomètres de vire rocheuse spectaculaire, quasi-horizontale, dominant les abîmes de Valle Serrata et de Tana di l'Orsu, cela vaut le déplacement, même si l'accès à ce joyau est assez compliqué. Même en l'ayant déjà parcouru (longtemps avant !), il nous a fallu deux essais pour la retrouver... Elle semble être dénommée Andade a u Ponte à Monte Estremu, par référence à un gros bloc rocheux sous lequel la trace passe près de la plate-forme rocheuse de son extrémité Nord sur l'arête de Punta di Campu Razzinu. Une autre dénomination, Andatone, nous a été donnée par un ancien berger de Lozzi...